Politics

230 000 cartes vertes ont été perdues en 2021



Les autorités américaines n’ont pas pu délivrer, l’an dernier, des centaines de milliers de cartes de résident permanent disponibles pour des immigrants parrainés. Et on compte désormais 8 millions de cas en attente.

Les données des Services de la citoyenneté et de l’immigration des États-Unis (USCIS) ont de quoi faire sourciller, relève la newsletter spécialisée en immigration Boundless : “Le gouvernement fédéral n’a pu émettre 230 000 cartes vertes disponibles pour l’année fiscale 2021 pour des immigrants parrainés par des employeurs américains ou des membres de leur famille.” Faute d’avoir été émis avant la fin de l’année fiscale, le 30 septembre dernier, ces visas de résident permanent ont expiré. Boundless précise que ces cartes vertes ne pourront être récupérées à moins d’une intervention du Congrès américain.

D’autre part, rapporte l’agence Bloomberg, l’arriéré de traitement des demandes d’immigration a dépassé l’an dernier les 8 millions de formulaires auprès des USCIS. Ce nombre comprenait près de 1,5 million de documents d’autorisation de travail en attente. Selon l’agence Bloomberg, “les arriérés, qui ont commencé à augmenter pendant la pandémie de Covid-19, ont frustré des candidats à l’immigration, déclenché des litiges et sapé les promesses de l’administration Biden d’améliorer l’efficacité du traitement des demandes par les USCIS”.

Boundless relève également que les arriérés concernant le traitement des demandes des visas fiancé K-1 ont bondi de 44 %. Plus de 30 000 demandes de ces visas, qui permettent aux fiancés de citoyens américains de se marier dans les quatre-vingt-dix jours suivant leur arrivée aux États-Unis, sont demeurées sans réponse à la fin de l’année fiscale.

Dans un communiqué officiel, Ur M. Jaddou, la directrice des USCIS, s’est dite “très fière du personnel des USCIS et du travail accompli au cours d’une année qui s’est avérée difficile”. Son agence assure avoir fait des progrès pour remédier aux retards, notamment en réutilisant des données biométriques pour 2,5 millions de candidats depuis mars 2020 et en étoffant ses équipes.

Mais une représentante démocrate de la Géorgie, Carolyn Boudreaux, se montre très critique sur Twitter :”Quotidiennement, mon bureau apporte son aide à des personnes concernant des retards dans l’attribution de visas qui mettent en danger leur accès à un emploi ou leur capacité à rendre visite à un membre de leur famille malade, ou pire encore. Pour leur bien, le Congrès et les USCIS doivent résoudre le problème des arriérés.”

Martin Gauthier

Source

Bloomberg.com est le média en ligne de Bloomberg, le groupe américain d’informations financières et économiques créé par l’ex-trader et milliardaire Michael Bloomberg, qui a connu le succès grâce à ses terminaux connectés aux bases de

[…]

Lire la suite





Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.