Politics

40 degrés attendus et vigilance orange. Où fera-t-il le plus chaud ce mercredi ?


Canicule juillet 2022 : 40 degrés attendus et vigilance orange. Où fera-t-il le plus chaud ce mercredi ?

CANICULE. Ce mardi 12 juillet 2022, il a fait particulièrement chaud sur tout le territoire. Ce mercredi, les fortes chaleurs vont s’intensifier en France et, avec elles, les risquent qui s’y rapportent, comme les feux de forêts. Trois se sont déclarés en Gironde ce mardi.

L’essentiel

  • Combien de temps va durer la vague de chaleur ? Les fortes chaleurs sont arrivées par le Sud et l’Ouest lundi et elles devraient se propager sur tout le territoire à l’approche du week-end.
  • Quels départements sont en vigilance canicule ? Météo France a placé ce mardi 12 juillet 7 départements en vigilance orange canicule. 24 sont en vigilance jaune. Vous pouvez retrouver la liste complète ci-dessous ou dans notre article sur le plan canicule.
  • Les fortes chaleurs ont déclenchés trois feux de forêt dans le département de la Gironde. Le plus impressionnant est encore en cours. Le dernier bilan fait état de 800 hectares de forêt brulés. Fort heureusement, aucune victime n’est à déplorer.
  • Peut-on vraiment parler de canicule ? Pour l’heure, on évoque une vague de chaleur intense et durable qui pourrait se transformer en canicule dès le milieu de semaine. Le mercure va monter progressivement pour approcher petit à petit les 40 degrés dans de nombreuses villes. Pour rappel, une canicule se définit par des températures plus élevées de 5 degrés par rapport aux normales de saison, le jour, comme la nuit, et cela pendant au moins 3 jours et 3 nuits consécutifs.
  • Quelles sont les températures maximales attendues et où fera-t-il le plus chaud ? Si le Sud-Ouest a été le premier touché en début de semaine, au fil des jours, les fortes températures vont atteindre le Nord du pays et il fera très chaud tout le week-end. Le pic de chaleur est attendu pour le lundi 18 juillet 2022 avec 41 degrés prévus à Bordeaux, 40 à Toulouse, 38 à Lyon ou 35 à Paris.

En direct

23:50 – Mais au fait, quand peut-on parler de canicule ?

[FIN DU DIRECT] – Pour parler de canicule, les températures doivent être plus élevées de cinq degrés par rapport aux normales de saison, le jour, comme la nuit, et cela pendant au moins trois jours et trois nuits. Le seuil de température caniculaire diffère donc selon les départements et les régions. Les épisodes caniculaires ont le plus souvent lieu en France en juillet et août. Il faut être vigilant dès le mois de juin. Des fortes températures, même au dessus des normales de saison, ne signifient donc pas forcément canicule. Le plus souvent, ce sont des vagues de chaleur.

23:30 – Le calendrier des jours à venir

Ce mardi 12 juillet, La Chaîne météo a précisé le calendrier à venir des fortes chaleurs en France. Le premier pic est là jusqu’à jeudi. À partir de là, on observera un plateau puis une légère baisse ce vendredi et ce samedi, seulement pour la moitié nord. En effet, le sud n’aura pas de répit. Une nouvelle hausse sera observée dimanche à l’ouest, suivi d’un pic intense ce lundi et ce mardi sur toute la France.

23:05 – Élisabeth Borne demande à tous les acteurs de terrain de se mobiliser

Mardi 12 juillet 2022, Élisabeth Borne a appelé son camp à se mobiliser, par voix de communiqué : “La chaleur a un impact très rapide sur l’état de santé des populations, en particulier des personnes les plus vulnérables. Dans ce contexte, l’ensemble des acteurs sur les territoires doivent être mobilisés.”

22:50 – Nouveau bilan : 400 hectares de forêt brûlés à Landiras

Le feu de forêt à Landiras n’est toujours pas éteint. À 21h30, un nouveau bilan faisait état de 400 hectares brûlés. Cinq hameaux ont dû être évacués. Pour autant, on ignore encore d’où est parti le feu. Fort heureusement, pour le moment, aucune victime n’est à déplorer. 

22:14 – Le ministère de la Santé donne des conseils pour ne pas subir les fortes chaleurs

Ce mardi 12 juillet, le ministère des Solidarités et de la Santé a rappelé les petits gestes à tenir afin de se prémunir des fortes chaleurs, à savoir boire de l’eau régulièrement, fermer les volets et éviter les efforts physiques.

21:50 – Quelles seront les températures ces trois prochains jours ?

Sur son compte Twitter, Météo France publie trois cartes afin que la population se prépare pour la vague de fortes chaleurs des trois jours à venir (mercredi, jeudi, vendredi). 

21:28 – Trois feux se sont déclarés en Gironde (3/3)

Un autre feu s’est déclaré en Gironde dans l’après-midi. Il s’agit de celui de Landiras. À 20 heures, 70 pompiers essayaient encore de contenir le feu. Deux canadairs sont également en action pour combattre les flammes. Le maire de Landiras s’est dit inquiets auprès de Sud Ouest.

20:58 – Trois feux se sont déclarés en Gironde (2/3)

Un deuxième feu s’est déclaré en Gironde, mardi 12 juillet 2022, à La Teste-de-Buch, sur le bassin d’Arcachon. Il a débuté aux alentours de 15h15. Huit compagnies de pompiers sont encore mobilisées sur le site, soit environs 80 soldats du feu et 60 véhicules. La circulation a été coupée. À heures, l’incendie n’était toujours pas éteint et 20 hectares étaient partis en fumée. En revanche, aucune victime n’est à déplorer pour le moment.

20:37 – Trois feux se sont déclarés en Gironde (1/3)

Alors que le département de la Gironde a été placé en vigilance orange pour le risque feux de forêt, trois feux se sont déclarés. Le premier se trouve dans le massif de Soussans, dans le Médoc. Il a été maîtrisé en début de soirée grâce à la mobilisation d’une cinquantaine de sapeurs-pompiers.

20:13 – Près de 39°C dans le Sud-Ouest ce mardi 12 juillet

La chaîne météo a relevé des fortes chaleurs un peu partout en France, et notamment dans le Sud-Ouest. En outre, on observe 36°C à Bordeaux et Albi, 35,5°C à la ROchelle et 33°C à Paris.

LIRE PLUS

Quelles sont les prévisions météo cette semaine en France ?

>

La première semaine des vacances scolaire sera estivale en France avec des températures qui vont monter crescendo. Ce mardi 12 juillet, on attendait ainsi 37 degrés à Alès, 35 degrés à Bordeaux et Toulouse, puis la chaleur va gagner le reste de la France avec 34 degrés à Nantes et Rennes, 33 degrés à Paris, Auxerre et Alençon. Le prochain week-end des 16 et 17 juillet s’annonce très chaud avec 37 degrés prévus à Toulouse, 36 degrés à Bordeaux, et 35 degrés à Montélimar et Gap. Adoptez les bons gestes dès les premières chaleurs, et suivez les recommandations.

Où fera-t-il le plus chaud ?

La chaleur s’est installée en France par l’Ouest et le Sud. C’est dans le Sud-Ouest qu’il a fait le plus chaud en ce début de semaine avec 36 degrés au maximum à Alès, 35 à Mont-de-Marsan, 34 à Toulouse. Mais il fera également très chaud à Bordeaux ou Tarbes où le thermomètre affichera 37 à 38 degrés en maximales mercredi. Les hautes températures se déplaceront progressivement dans le Nord du pays mercredi. La Bretagne sera également touchée par des températures exceptionnelles avec 34 degrés attendus à Rennes. Jeudi et vendredi, les températures baisseront légèrement pour remonter ce week-end. Dimanche, 38 degrés sont prévus à Bordeaux ou Toulouse par exemple

Quand est prévu le pic de chaleur ?

Selon les prévisionnistes de Météo France, les températures vont grimper progressivement tout au long de la semaine pour atteindre des records en fin de semaine, avec un pic attendu le lundi 18 juillet selon météo France. Il devrait faire entre 35 et 38 degrés sur une grande partie Nord du pays. 38 degrés sont attendus lundi prochain à Paris, Tours, Auxerre et Bourges, 37 degrés à Rennes et Alençon, 36 à Nantes, Belfort ou Amiens. Le sud du pays suffoquera également. Des maximales sont prévues à Lyon ou Vichy avec 39 degrés. 38 degrés sont attendus à Montélimar, et 37 à Bordeaux.

Quand prendra fin la canicule ?

Il est encore difficile de définir une date de fin pour la canicule à venir, les prévisions s’affinant de jour en jour. Pour le moment, Météo France annonce un pic de chaleur en fin de semaine. Lundi, les températures seront toujours bien au dessus des normales de saison, et elles devraient progressivement redescendre ensuite, même si elle seront encore élevées mardi 19 et mercredi 20 et le reste de la semaine prochaine. Attendez vous à une vague de chaleur et possible canicule généralisée sur tout le pays durable et intense.

Canicule : quelles sont les prévisions à Paris ?

Le mercure va grimper progressivement, et vous allez avoir chaud dans les jours à venir à Paris et en Ile-de-France. Voici les prévisions de Météo France :

  • Mardi 12 juillet : après-midi : 31 degrés / nuit : 24 degrés
  • Mercredi 13 juillet : matin : 23 degrés / après-midi : 34 degrés / nuit : 23 degrés
  • Jeudi 14 juillet : matin : 23 degrés / après-midi : 29 degrés / nuit : 21 degrés
  • Fin de semaine : le mercure va monter progressivement avec 29 degrés au plus chaud attendus vendredi avant une brusque montée avec 33 degrés samedi et 37 degrés dimanche.

Canicule : quelles sont les prévisions météo à Lyon et dans le Rhône ?

  • Mardi 12 juillet : après-midi : 32 degrés / nuit : 22 degrés
  • Mercredi 13 juillet : matin : 21 degrés / après-midi : 33 degrés / nuit : 23 degrés
  • Jeudi 14 juillet : matin : 23 degrés / après-midi : 35 degrés / nuit : 23 degrés
  • Fin de semaine : 34 degrés sont attendus vendredi, 36 samedi et 38 en maximales dimanche 17 juillet.

Les températures dans le Rhône seront globalement comprises entre 30 et 33 degrés jusqu’à mercredi. Dès jeudi, le mercure grimpera d’un cran avec 32 à 35 degrés jeudi.

Canicule : quelles sont les prévisions météo à Bordeaux et en Nouvelle Aquitaine ?

  • Mardi 12 juillet : après-midi : 34 degrés / nuit : 24 degrés
  • Mercredi 13 juillet : matin : 24 degrés / après-midi : 33 degrés / nuit : 24 degrés
  • Jeudi 14 juillet : matin : 22 degrés / après-midi : 35 degrés / nuit : 24 degrés
  • Fin de semaine : 35 degrés sont attendus vendredi, 38 samedi et 37 en maximales dimanche 17 juillet.

Il fera entre 30 et 35 degrés pour la première partie de la semaine. le week-end s’annonce encore plus chaud. Attendez-vous à des pointes à 37 degrés samedi à Agen ou Mont-de-Marsan. Dimanche, c’est à Agen qu’il fera le plus chaud avec 39 degrés. Il fera aussi 38 degrés à Niort, Angoulême ou Marmande.

Canicule : quelles sont les prévisions météo à Toulouse et en Occitanie ?

  • Mardi 12 juillet : après-midi : 35 degrés / nuit : 24 degrés
  • Mercredi 13 juillet : matin : 22 degrés / après-midi : 36 degrés / nuit : 25 degrés
  • Jeudi 14 juillet : matin : 22 degrés / après-midi : 35 degrés / nuit : 26 degrés
  • Fin de semaine : 36 degrés sont attendus vendredi, 38 samedi et 37 en maximales dimanche 17 juillet.

Les températures avoisineront les 35 degrés toute la semaine, avec un pic à 38 degrés à Albi samedi, et 39 à Montauban dimanche. le week-end s’annonce caniculaire dans la région.

Canicule : quelles sont les prévisions météo à Marseille et en PACA ?

  • Mardi 12 juillet : après-midi : 31 degrés / nuit : 21 degrés
  • Mercredi 13 juillet : matin : 25 degrés / après-midi : 31 degrés / nuit : 22 degrés
  • Jeudi 14 juillet : matin : 25 degrés / après-midi : 31 degrés / nuit : 24 degrés
  • Fin de semaine : les températures maximales prévues sont comprises entre 30 et 32 degrés.

Dans le reste de la région Provence Alpes Côte d’Azur, les températures seront similaires en bord de mer, mais grimperont dès le milieu de semaine dans les terres pour dépasser les 35 degrés dès jeudi, avec des pics à 27 vendredi et samedi.

Canicule : quelles sont les prévisions météo à Nantes et dans les Pays de la Loire ?

  • A Nantes, mardi 12 juillet : après-midi : 34 degrés / nuit : 22 degrés
  • Mercredi 13 juillet : matin : 21 degrés / après-midi : 34 degrés / nuit : 23 degrés
  • Jeudi 14 juillet : matin : 22 degrés / après-midi : 31 degrés / nuit : 21 degrés
  • Fin de semaine : le mercure baissera un peu jeudi et vendredi avec 30 à 31 degrés, mais remontera pour le week-end. 33 degrés sont attendus samedi, et 36 dimanche.

Dans le reste de la région, les températures seront sensiblement similaires, attendez vous à avoir chaud, surtout dimanche où 36 degrés sont attendus presque partout.

Canicule : quelles sont les prévisions météo à Rennes et en Bretagne ?

  • Mardi 12 juillet : après-midi : 33 degrés / nuit : 22 degrés
  • Mercredi 13 juillet : matin : 21 degrés / après-midi : 34 degrés / nuit : 22 degrés
  • Jeudi 14 juillet : matin : 19 degrés / après-midi : 28 degrés / nuit : 17 degrés
  • Fin de semaine : le mercure baisse  jeudi et vendredi avec 28 degrés attendus. Samedi, les 30 degrés seront de nouveau atteints, et il fera très chaud dimanche avec 36 degrés.

Le reste de la Bretagne n’est pas épargné, même la pointe bretonne où 30 degrés ont été enregistrés à Brest, et 32 à Quimper mardi. Mercredi, il fera 33 à Quimper ou Vannes. Pour un peu plus de fraîcheur, il faudra aller sur la côte nord, où les températures seront plus agréables, sous les 30 degrés.

Vague de chaleur, pic de chaleur, canicule et dôme de chaleur : quelles différences ?

Canicule et vague de chaleur sont deux choses différentes. Pour parler de canicule, les températures doivent être plus élevées de 5 degrés par rapport aux normales de saison, le jour, comme la nuit, et cela pendant au moins 3 jours et 3 nuits. Le seuil de température caniculaire diffère donc selon les départements et les régions. Les épisodes caniculaires ont le plus souvent lieu en France en juillet et août. Il faut être vigilant dès le mois de juin. Des fortes températures, même au dessus des normales de saison ne signifient donc pas forcément canicule. le plus souvent, ce sont des vagues de chaleur.

Le terme de pic de chaleur est davantage à utiliser lors d’une brusque montée des températures alors qu’une vague de chaleur correspond à un épisode plus long. Météo France juge qu’une vague de chaleur est en cours lorsque l’on détecte des températures supérieures à la moyenne mensuelle de plus de trois degrés celsius, durant au moins trois jours.

Dernier terme souvent évoqué ces temps au moment d’évoquer ces températures caniculaires, celui d’un dôme de chaleur. Un dôme de chaleur s’est installé sur la quasi-totalité du pays ce mois de mai 2022. Ce phénomène météorologique s’explique par une grosse masse d’air chaud en provenance du Maroc et d’Espagne, emprisonnée par des pressions atmosphériques. Cela survient généralement en été, mais aussi au printemps. Cela a pour conséquence des chaleurs caniculaires.

Il faut savoir que Météo-France prévoit plusieurs niveaux de vigilance canicule : le niveau 1 (vert) correspond à une “veille saisonnière”, le niveau 2 (jaune) à un “avertissement chaleur” et c’est le niveau 3 (orange) qui correspond à “l’alerte canicule”. Enfin le niveau 4 (rouge), le plus élevé, détermine “la mobilisation maximale”. L’été, il n’est pas rare que plusieurs départements soient placés en alerte orange ou rouge pour la canicule.

Canicule : quels sont les records de températures enregistrés ces dernières années ?

Si la canicule de l’été 2003 reste dans toutes les mémoires (et celle de 1976 également chez les anciens), la France a depuis connu d’autres épisodes de très fortes chaleurs. L’été 2019 avait battu plusieurs records avec des records de températures absolue atteint dans plusieurs villes. Selon les données de Météo-France, 50 villes comptabilisaient ainsi un nouveau record depuis le 25 juillet 2019. Alors que l’été 2019 avait été très chaud, certains records ont été battu pendant cette canicule de mi-juin 2022.

Retour sur la première canicule de l’été 2022 et la journée caniculaire de samedi 18 juin 2022  : 150 communes ont battu un record de chaleur selon le météorologue Patrick Marlière, interrogé par BFM TV : “On est passé de 70 villes avec des records mensuels battus, à plus de 150 aujourd’hui en France, des Pyrénées à la frontière belge”. La ville de Nantes a ainsi battu son record pour un mois de juin avec 39,1°C. Dans le Sud-Ouest, des records à plus de 40 degrés ont été atteints : Biarritz avec 42,9°, Saint-Jean-de-Luz avec 42° ou Bordeaux avec 40°. 

En juillet 2019, la deuxième vague de canicule avait touché la France et ce sont surtout les villes de l’ouest, du nord et de l’est de la France qui ont vu leurs records pulvérisés. Par exemple Météo-France a enregistré les records suivants :

  • 45,8 degrés ont été enregistrés à Gallargues-le-Montueux
  • A Montpellier, le thermomètre a affiché 42,5 degrés soit 5 degrés de plus que son ancien record absolu
  • Le thermomètre a affiché 44,3 degrés à Carpentras
  • 42,6 degrés à Paris
  • 41,5 degrés à Lille
  • 41,2 degrés à Bordeaux
  • 41,3 degrés à Dunkerque
  • 41 degrés à Angers
  • 40,1 degrés à Reims
  • 38,9 degrés à Strasbourg





Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.