Politics

Adnan Syed, le condamné libéré grâce au podcast “Serial”



Depuis sa condamnation à la prison à perpétuité à l’âge de 17 ans, après qu’il a été reconnu coupable du meurtre par strangulation de sa petite amie, Hae Min Lee, à Baltimore, “Adnan Syed a toujours clamé son innocence”, souligne The New York Times.

Vingt-trois ans plus tard, c’est grâce à la contre-enquête minutieuse des journalistes du podcast Serial, qui ont consacré les douze épisodes de leur première saison à son affaire, en 2014, que “la juge de Baltimore Melissa Phinn a annulé sa condamnation, dans l’intérêt de la justice et de l’équité”, le lundi 19 septembre, rapporte le quotidien.

Les procureurs “ont désormais trente jours pour demander un nouveau procès ou abandonner les poursuites”, poursuit The New York Times, pendant qu’Adnan Syed, équipé d’un bracelet électronique, restera détenu à domicile.

D’autres suspects possibles

Précurseur de l’ère des podcasts, Serial “a connu un grand succès et a même inspiré un documentaire diffusé sur la chaîne HBO”, explique le journal. Son enquête journalistique avait montré que l’avocate d’Adnan Syed, “radiée



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.