Sports

Alex Caruso impatient d’aborder l’an II des Bulls


En prolongeant Zach LaVine, les Bulls ont réussi le grand virage de leur intersaison. C’était le dossier prioritaire et garder le double All-Star, deuxième marqueur de l’équipe, est évidemment une excellente nouvelle pour tous les acteurs de la franchise.

Alex Caruso ne peut que se féliciter de revoir l’ancien de Minnesota à la rentrée. Surtout parce qu’il n’aura plus ce souci de contrat dans la tête, tout en espérant qu’il soit tranquille avec son corps. Pour rappel, LaVine a été opéré du genou gauche en mai après avoir été plombé par ce problème toute la seconde partie de saison.

« Je sais que Zach était gêné par son genou la saison passée, donc je suis vraiment impatient de le voir revenir en pleine santé, en pensant pleinement au basket et à rien d’autre », commente l’ancien des Lakers pour le Bulls Talk Podcast. « Une de ses forces, ce sont ses qualités athlétiques, sa capacité à finir fort malgré les contacts. Donc je suis très heureux qu’il soit en bonne santé. »

Les blessures et les semaines à l’infirmerie, Caruso en sait quelque chose. Il a raté presque deux mois, suite à sa fracture du poignet contre les Bucks, en janvier. Quelques jours avant, il s’était fait mal au pied gauche, manquant plusieurs matches d’affilée.

« J’essaie de prendre un peu de poids, de gagner du muscle, notamment au niveau du dos », annonce-t-il. « Je suis à la salle depuis un mois et demi. Je veux jouer autant de matches possibles la saison prochaine. Même si, face à une blessure du poignet ou une commotion cérébrale, je ne peux pas faire grand-chose. Mais je dois m’assurer d’éviter les petites blessures musculaires, pour ne pas manquer à mon équipe. »

« Quand nos joueurs sont sur le parquet, on a une très bonne équipe. J’aime notre continuité »

Caruso a également commenté l’arrivée des recrues. Principalement Andre Drummond et Goran Dragic.

« Il peut prendre 10 à 20 rebonds chaque soir. Il pose de bons écrans, et c’est un passeur sous-estimé à mon avis. Physiquement, il est imposant. Il va donner de l’espace à des joueurs comme DeMar DeRozan, LaVine. C’est véritablement un bon joueur », déclare-t-il pour l’ancien pivot des Pistons. « Je suis impatient de travailler avec lui, d’être son coéquipier », ajoute-t-il pour le meneur slovène. « Il a une superbe main gauche. C’est bon shooteur extérieur, un joueur d’expérience. »

Billy Donovan a prévenu ses troupes : il ne faudra pas se voir trop beau car ce premier tour des playoffs contre Milwaukee ne suffit pas. Mais si les bobos épargnent la franchise, avec l’apport des nouveaux venus, les Bulls afficheront encore un visage très intéressant pour l’exercice 2022/2023.

« Quand nos joueurs sont sur le parquet, on a une très bonne équipe », conclut Caruso. « Comme pour toutes les équipes qui visent les playoffs et espèrent aller loin, si on enlève les deux meilleurs joueurs, plus d’autres ici et là, elles ne peuvent plus être aussi bonnes. J’aime notre continuité. Je me souviens de la cohésion du début de saison dernière, quand on jouait uniquement ou presque sur notre talent. Je sais à quel point on peut être bon. »

Alex Caruso Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2017-18 LAL 37 15 43.1 30.2 70.0 0.4 1.4 1.8 2.0 1.4 0.6 1.1 0.3 3.6
2018-19 LAL 25 21 44.5 48.0 79.7 0.8 1.9 2.7 3.1 2.2 1.0 1.7 0.4 9.2
2019-20 LAL 64 18 41.2 33.3 73.4 0.3 1.7 1.9 1.9 1.5 1.1 0.8 0.3 5.5
2020-21 LAL 58 21 43.6 40.1 64.5 0.5 2.4 2.9 2.8 1.9 1.1 1.3 0.3 6.4
2021-22 CHI 41 28 39.8 33.3 79.5 0.8 2.8 3.6 4.0 2.6 1.7 1.4 0.4 7.4
Total   225 21 42.2 36.6 73.6 0.5 2.0 2.6 2.7 1.9 1.1 1.2 0.3 6.2



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.

close