Politics

Belgique. Une voiture fonce dans la foule lors d’un carnaval, au moins 4 morts dont un enfant


Une voiture a foncé dans la foule qui s’était rassemblée pour assister à des festivités de carnaval ce dimanche matin à Strépy-Bracquegnies, commune située en Wallonie dans la province de Hainaut, en Belgique rapporte l’agence de presse Belga.

Un premier bilan fait état d’au 4 morts, dont un enfant selon le journal L’Avenir, 12 blessés graves et une vingtaine de blessés plus légers, selon le maire de La Louvière Jacques Gobert.

Le suspect arrêté

« Une voiture qui roulait à vive allure a foncé dans la foule qui s’était rassemblée pour assister au ramassage des Gilles (les personnes costumées) . Le conducteur a ensuite poursuivi sa route, mais nous l’avons intercepté », a indiqué le bourgmestre.

Voir ces corps dispersés sur la route, les gens qui sont en souffrance

« Il n’y a pas de mots, c’est l’horreur. Etant arrivé sur place quelque temps après la catastrophe, voir ces corps dispersés sur la route, les gens qui sont en souffrance… Vous ne pouvez pas imaginer que ça puisse exister et malheureusement, c’est ce qui a lieu… Il n’y a pas de mots, c’est dramatique » a réagi Jacques Gobert sur RTL info.

Le plan d’urgence communal a été déclenché. « Nous avons mis la salle de sport communale à disposition des familles et le service d’assistance aux victimes a également été activé », a précisé Jacques Gobert. 

« Une communauté qui se rassemblait pour faire la fête a été frappée en plein cœur »

La ville de La Louvière avait officiellement lancé sa période de carnaval au début du mois de mars après la levée des restrictions dues à l’épidémie de Covid-19. Les festivités carnavalesques n’avaient pas eu lieu en 2020 et 2021 en raison de la crise sanitaire. Le carnaval de Strépy-Bracquegnies devait commencer le 20 mars et se poursuivre les 21 et 22 mars.

Le Premier ministre belge Alexander De Croo a réagi sur Twitter : « Horrible nouvelle depuis Strépy-Bracquegnies. Une communauté qui se rassemblait pour faire la fête a été frappée en plein cœur. »

 La ministre belge de l’Intérieur, Annelies Verlinden a aussi réagi sur Twitter. « Mes sincères condoléances aux familles et amis des personnes décédées et blessées lors de l’incident survenu ce matin à Strépy. Ce qui était censé être une fête conviviale a tourné au drame ». 



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.