Sports

Belmadi fait son mea culpa


Djamel Belmadi s’est exprimé en conférence de presse sur ses prétentions avec l’équipe algérienne de football, ainsi que sur sa forme actuelle.

De l’eau a coulé sous les ponts depuis le match de qualification à la Coupe du monde entre l’Algérie et le Cameroun en mars dernier. Les Verts de Djamel Belbmadi étaient passés tout près d’obtenir leur ticket pour le prochain grand événement footballistique de l’année. Mais c’était sans compter sur la présence de Karl Toko-Ekambi, qui a scellé l’avenir de la sélection algérienne en offrant la victoire aux Lions Indomptables dans les derniers instants du temps additionnels de la prolongation du match retour (120+4′), au stade Mustapha Tchaker de Blida.

Voir aussi : Man Utd : Varane, la stat qui en dit long

« Moi je veux des titres »

Et alors que l’Algérie s’apprête à affronter successivement la Guinée et le Nigeria en amical dans le courant de ce mois de septembre, le souvenir de ce précédent échec lors des éliminatoires marque encore les esprits. En effet, le sélectionneur algérien, qui comptait laisser son poste après la Coupe du monde, a pris la décision de poursuivre à la tête des Fennecs avec de nouveaux objectifs, à savoir un nouveau titre de champion d’Afrique. C’est d’ailleurs au cours de sa récente conférence de presse que l’ancien entraîneur d’Al-Duhail a fait part de son ambition, non sans faire preuve au passage d’une certaine humilité vis-à-vis du Cameroun et de l’Egypte.

« Si l’on se compare au Cameroun ou à l’Égypte, nous sommes en dessous, a ainsi déclaré Belmadi auprès des journalistes. Participer à une coupe du monde, c’est presque un petit trophée même si moi je veux des titres. Nous aurions eu énormément d’ambition pendant cette Coupe du Monde », a-t-il confessé.

A lire également : >>> La condition du Real Madrid pour reprendre Mbappé



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.