Sports

Cade Cunningham emballé par l’intersaison des Pistons


Battu par Scottie Barnes pour le trophée de meilleur rookie de l’année, Cade Cunningham a tout de même décroché une place dans le meilleur cinq des rookies de l’année, après être monté en puissance au fil des mois pour terminer à 17 points et plus de 5 rebonds et 5 passes de moyenne.

Avec une intersaison plutôt intéressante avec les acquisitions de deux rookies très prometteurs en Jaden Ivey et Jalen Duren (en attendant de savoir ce qu’ils feront des trois Knicks – Kemba Walker, Alec Burks et Nerlens Noel), les Pistons de Cunningham semblent lancés à fond dans leur projet « jeunes ».

« Coach Casey est le leader de l’équipe et il me pousse vraiment à progresser défensivement et d’accepter le défi de défendre sur les meilleurs arrières de la Ligue », admet Cunningham, de passage au poste commentateur de NBA TV. « C’est la culture qu’on veut construire avec les Pistons. »

En voulant renouer avec le glorieux passé des Pistons, sans aller forcément jusqu’aux « Bad Boys » des années 1980, Casey et sa troupe veulent surtout remettre l’accent sur la défense. Et l’ancien numéro 1 de la Draft, et meneur en chef de la nouvelle vague de Detroit, doit en être l’incarnation la plus parfaite.

Jouer vite

Du coup, l’ancien d’Oklahoma State redouble d’efforts durant l’été pour garder la dynamique de sa fin de saison. Pour rappel, Cunningham tournait tout de même à 23 points, 7 passes et 6 rebonds sur le mois de mars dernier (14 rencontres).

« Cette intersaison, je bosse beaucoup sur mon 3-points, sur la maîtrise de mon dribble et sur la baisse de mes balles perdues. Tous les petits matchs que je fais en ce moment, j’essaye de suivre mes balles perdues et mes passes décisives. Je veux prendre soin de la balle de sorte que je trouve plus de tirs pour mes coéquipiers. »

Aperçu hier soir au premier rang en bord terrain, aux côtés de Killian Hayes, Isaiah Stewart, Saddiq Bey ou encore Saben Lee (qui était d’ailleurs dans une botte de protection sur son pied droit), Cunningham est bien présent à Las Vegas pour garder le contact avec son équipe. Une équipe jeune et dynamique qui veut conquérir la Ligue à base de jeu rapide et spectaculaire !

« On veut jouer vite, on veut être une équipe excitante à suivre, on veut envoyer des passes lobées et on veut jouer ensemble. C’est le plus important pour nous et ce qu’on essayer de prôner et ce sur quoi on va travailler cette année : bouger la balle rapidement. »

Impatient de jouer avec Jaden Ivey

Il faut bien avouer qu’avec Cunningham, Hayes, Lee et Ivey qui vont truster les minutes sur les lignes arrières, il y aura de la vitesse et de la qualité de passe à revendre. Cunningham a hâte de pouvoir évoluer à côté d’un dragster comme Ivey.

« Il va beaucoup aider mon jeu. De mon côté, j’essaye de lui donner tout ce que j’ai appris durant ma première année pour qu’il n’ait pas à apprendre sur le tas ou par le jeu. Il peut l’entendre directement de ma bouche. »

Absent des playoffs depuis 2019, après un coup de balai éclair face aux Bucks pour la troupe menée par Blake Griffin, Detroit peut à nouveau regarder l’avenir avec optimisme. Les Pistons disposent d’un noyau dur de jeunes joueurs talentueux et bosseurs.

« Je ne pourrais pas vous dire à quel point je suis impatient de jouer la saison prochaine. Toute l’équipe l’est. Isaiah Stewart, Saddiq, on est tous super excité pour réaliser une grande année. On a tous faim. On va voir où ça nous mène. »

Cade Cunningham Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2021-22 DET 64 33 41.6 31.4 84.5 0.9 4.6 5.5 5.6 3.1 1.2 3.7 0.7 17.4
Total   64 33 41.6 31.4 84.5 0.9 4.6 5.5 5.6 3.1 1.2 3.7 0.7 17.4





Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.

close