Entertainment

Camille Kouchner : Sa relation avec sa belle-mère Christine Ockrent transformée depuis La Familia Grande



Son livre a changé bien des vies… dont la sienne. En sortant La Familia Grande le 5 janvier 2021 au Seuil, Camille Kouchner ne s’attendait peut-être pas à avoir un tel impact sur la France. Dans les lignes de son ouvrage, l’autrice racontait l’inceste perpétré sur son frère jumeau quand il était adolescent par leur beau-père, Olivier Duhamel. Ce récit, fort, décliné en 208 pages, est notamment à l’origine du hashtag #MeTooInceste, qui a permis à de très nombreuses victimes de se faire entendre, mais a également fait changer la loi et fait en sorte qu’une commission d’enquête soit nommée.

Christine, elle est là

La vie familiale de Camille Kouchner, fatalement, a été bouleversée par ces révélations. Sa relation avec sa belle-mère Christine Ockrent – épouse de Bernard Kouchner – n’est plus tout à fait la même depuis qu’elle a été intégrée, malgré elle, à ce drame familial… et quelque peu “malmenée. Elle était alors décrite comme une femme distante et froide qui avait éloigné le père de sa fille. “Elle est traitée justement, dans le livre, affirme pourtant l’écrivaine dans les colonnes du magazine Elle. On s’est énormément rapprochées et, si on parle de réparation, alors oui, elle a eu des mots extraordinairement réparateurs. Je n’ai plus de maman, je n’ai plus de tante qui était comme une maman aussi, Christine, elle est là. Je n’ai pas beaucoup de femmes autour de moi, ça compte.

Je ne veux toujours pas parler à sa place

Bien sûr, chaque membre du clan a été impacté et, quand on lui demande des nouvelles de son frère, victime d’Olivier Duhamel, Camille Kouchner préfère botter en touche. “Je ne veux toujours pas parler à sa place, il faut que tout ça s’arrête“, se contente-t-elle de préciser. Maman de deux enfants, elle prend désormais soin de voir comment les choses évoluent pour chacun, sous l’influence de La Familia Grande. “Ma fille de 16 ans l’a lu, mon fils de 13 ans, non, il le fera quand il en aura envie, assure-t-elle. Nous avons passé énormément de temps ensemble, beaucoup parlé, parce que, pour eux, comme pour moi, les liens familiaux étaient vraiment secoués. Leur enjeu, c’était de voir comment ils faisaient avec leur grand-père, leur oncle, leurs cousins.. comment les propres relations perduraient, transformées…

Retrouvez l’interview intégrale de Camille Kouchner dans le magazine Elle, n°3968, du 6 janvier 2022.



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.