Politics

ce qu’il faut retenir de la journée de mardi


Les informations à retenir

  • Emmanuel Macron a déclaré, dans un entretien au Parisien, être décidé à « emmerder » les non-vaccinés « jusqu’au bout » en « limitant pour eux, autant que possible, l’accès aux activités de la vie sociale »
  • Les débats sur le pass vaccinal ont repris en fin d’après-midi à l’Assemblée nationale après avoir été suspendus lundi soir
  • Le gouvernement et l’opposition se sont renvoyé la balle toute la matinée après ce couac qui a été causé par un vote à main levée, vers minuit, lors duquel la majorité était en minorité. Malgré le « coup politique », le gouvernement insiste sur le fait qu’il fera « tout » pour que ce texte soit voté dans les délais
  • Les députés ont relevé à 16 ans le seuil exigé pour le pass vaccinal, contre 12 ans dans le projet initial du gouvernement
  • Santé publique France a fait état ce mardi de 271 686 nouveaux cas de Covid-19 détectés ces dernières 24 heures, un nouveau record
  • Les Etats-Unis ont battu un record mondial avec plus d’un million de cas par jour, selon l’Université John Hopkins
  • Le Royaume-Uni a enregistré de son côté pour la première fois plus de 200 000 contaminations en 24h, un nouveau record
  • Les enfants des soignants continueront d’être accueillis à l’école en cas de fermeture de leurs classes en raison de contaminations par le Covid-19, a annoncé Gabriel Attal
  • Les forces de l’ordre ont mis au jour « 192 483 faux pass sanitaires au 30 décembre », selon un nouveau bilan communiqué ce mardi par le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin.
  • Les prêts garantis par l’État contractés par les très petites entreprises en difficulté à cause de la crise sanitaire pourront être remboursés à partir de la fin 2022 et étalés sur dix ans, a annoncé Bruno Le Maire
  • La ministre du Travail Élisabeth Borne va demander du « pragmatisme » à l’Inspection du travail dans ses contrôles sur le respect des trois jours obligatoires de télétravail

23h50 : Ce direct est désormais terminé, merci de l’avoir suivi.

23h06 : Le gouvernement revoit la facture des tests liés au Covid-19 à la hausse 

« En 2021 nous avions estimé que la campagne de tests coûterait 5,2 milliards d’euros, je pense qu’elle coûtera plutôt 6 milliards à la fin », a détaillé Olivier Dussopt sur BFM Business. La faute notamment à un mois de décembre particulièrement gourmand en dépistages PCR et antigéniques, avec l’émergence du variant Omicron avant les fêtes de fin d’année. Trente millions de dépistages ont été réalisés sur le seul mois de décembre, soit un septième du total des tests depuis le début de la pandémie, a précisé le ministre. 

22h54 : 64 enfants en réanimation en France, indique Olivier Véran

Soixante-quatre enfants sont actuellement en réanimation en France à cause d’une forme grave du Covid, un chiffre en forte augmentation, a indiqué devant les députés le ministre de la Santé Olivier Véran. « Il y a ce soir 64 enfants hospitalisés en réanimation pédiatrique pour un covid grave, c’est deux fois plus que le maximum enregistré en novembre ou décembre avec 30 enfants un jour donné », a-t-il déclaré au cours du débat sur le projet de loi instaurant le pass vaccinal.

Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les traceurs.

En cliquant sur « J’accepte », les traceurs seront déposés et vous pourrez visualiser les contenus .

En cliquant sur « J’accepte tous les traceurs », vous autorisez des dépôts de traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous gardez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment.

Gérer mes choix



22h33 : L’opposition vent debout contre les propos de Macron

D’Eric Zemmour à Jean-Luc Mélenchon, en passant par Yannick Jadot, Marine Le Pen et Fabien Roussel, de nombreux candidats à l’élection présidentielle se sont révoltés contre les propos du chef de l’Etat, qui s’est montré déterminé à « emmerder » les non-vaccinés « jusqu’au bout » en « limitant pour eux, autant que possible, l’accès aux activités de la vie sociale » dans un entretien avec les lecteurs du Parisien. Plus d’informations dans notre article.

22h05 : La Défenseure des droits exprime ses « inquiétudes » au sujet du pass vaccinal

La Défenseure des droits Claire Hédon a exprimé ses « inquiétudes » liées au projet de loi instaurant un pass vaccinal, se disant « particulièrement préoccupée » par l’effet du projet sur les mineurs. « La question de la nécessité et de la proportionnalité du passe vaccinal se pose à la lumière des données et connaissances disponibles à ce jour qui montrent que si la vaccination protège de façon très significative contre les formes graves de la maladie, son efficacité contre la contagiosité des personnes vaccinées mais infectées semble en revanche plus réduite », estime Claire Hédon dans un avis publié mardi.

21h05 : « Les non-vaccinés, j’ai très envie de les emmerder », lance Emmanuel Macron

Dans un entretien avec les lecteurs du Parisien parue ce mardi soir, le président de la République Emmanuel Macron s’est exprimé au sujet des personnes non-vaccinées contre le Covid-19, qui occupent la majorité des services de réanimation. « Nous mettons une pression sur les non-vaccinés en limitant pour eux, autant que possible, l’accès aux activités de la vie sociale. D’ailleurs, la quasi-totalité des gens, plus de 90 %, y ont adhéré. C’est une toute petite minorité qui est réfractaire », analyse le chef de l’Etat.

« Celle-là, comment on la réduit ? On la réduit, pardon de le dire, comme ça, en l’emmerdant encore davantage. Moi, je ne suis pas pour emmerder les Français. Je peste toute la journée contre l’administration quand elle les bloque. Eh bien là, les non-vaccinés, j’ai très envie de les emmerder. Et donc on va continuer de le faire, jusqu’au bout », martèle le président de la République. Plus de détails dans notre article.




Photo Ludovic MARIN/AFP

20h45 : Le pass vaccinal finalement exigé pour les plus de 16 ans

Les députés ont relevé à 16 ans le seuil exigé pour le pass vaccinal, contre 12 ans dans le projet initial du gouvernement, qui s’est finalement rallié à ce changement. Cette modification a été adoptée à la quasi-unanimité – 386 voix pour, deux contre – lors de l’examen en première lecture au Palais Bourbon. Le pass sanitaire sera toujours appliqué pour les 12-15 ans.

Le compromis sur cette question touchant à la vaccination des mineurs, qui avait fortement contribué à crisper le débat, s’est fait autour d’un amendement de la socialiste Cécile Untermaier, sous-amendé en séance par le gouvernement. Le sous-amendement présenté par le ministre de la Santé Olivier Véran ajoute que « seul le pass sanitaire peut s’appliquer aux sorties scolaires, ainsi qu’à l’ensemble des activités périscolaires et extrascolaires ». Plus d’informations dans notre article.

Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les traceurs.

En cliquant sur « J’accepte », les traceurs seront déposés et vous pourrez visualiser les contenus .

En cliquant sur « J’accepte tous les traceurs », vous autorisez des dépôts de traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous gardez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment.

Gérer mes choix



19h45 : Le roi et la reine de Suède testés positifs au Covid

Le roi de Suède Carl XVI Gustaf et son épouse la reine Silvia ont été testés positifs lundi soir au Covid-19. Ils se sont isolés chez eux, ont présenté des “symptômes légers” et “se sentent bien compte-tenu des circonstances”, a indiqué le palais royal.




Photo archives AFP

19h22 : 271 686 contaminations détectées en 24 heures, encore un nouveau record

Santé publique France a fait état ce mardi de 271 686 nouveaux cas de Covid-19 détectés ces dernières 24 heures. Un nouveau record : le précédent datait du 31 décembre, avec 232 200 cas dénombrés en 24 heures.

19h06 : Plus de 25,5 millions de Français ont reçu une dose de rappel

Selon les chiffres de la Direction générale de la Santé, 25 544 063 personnes ont désormais reçu une dose de rappel de vaccin anti-Covid. En outre, 53 003 727 personnes ont reçu au moins une injection (soit 78,6 % de la population totale) et 51 833 129 personnes ont désormais un schéma vaccinal complet (soit 76,9 % de la population totale). 

19h05 : Plus de 20 000 patients hospitalisés en France

– Selon les données de Santé publique France, 20 186 malades du Covid-19 sont actuellement hospitalisés, contre 19 606 lundi. 2 881 admissions ont été recensées en 24 heures. La barre des 20 000 personnes hospitalisées n’avait pas été franchie depuis mai 2021.

– Parmi les 20 186 malades hospitalisés, 3 665 sont pris en charge dans les services de soins critiques, qui traitent les cas graves (3 654 lundi). 460 malades ont intégré ces services au cours des 24 dernières heures.

297 nouveaux décès liés au Covid-19 ont été enregistrés à l’hôpital au cours des dernières 24 heures. 

18h52 : Les concerts 2022 des Enfoirés se joueront sans public

Ils devaient attirer 50 000 spectateurs à Montpellier du 20 au 24 janvier : les concerts 2022 des Enfoirés seront finalement enregistrés sans public. Les Restos du Cœur en appellent à l’Etat pour compenser 4 millions d’euros de perte de billetterie. « Cette situation a malheureusement d’importantes conséquences financières pour le financement à venir des missions sociales d’aide à la personne pour les Restos du Coeur », a déploré dans un communiqué l’association caritative fondée par Coluche.

Pour cause de pandémie, le concert s’était déjà joué sans public l’an dernier – à Lyon – mais cette décision avait alors été anticipée, aucun billet n’ayant été mis en vente. Cette année, en revanche, l’essentiel des billets (de 65 à 90 euros) avaient déjà été vendus pour les six représentations, soit 6 fois 8 300 places dans une salle en configuration réduite, avec uniquement des places assises.

Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les traceurs.

En cliquant sur « J’accepte », les traceurs seront déposés et vous pourrez visualiser les contenus .

En cliquant sur « J’accepte tous les traceurs », vous autorisez des dépôts de traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous gardez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment.

Gérer mes choix



18h23 : Le carnaval de Nice maintenu malgré la situation sanitaire

Rendez-vous festif majeur sur la Côte d’Azur, le carnaval de Nice, qui avait été annulé en 2021 en raison de la situation sanitaire, aura bien lieu cette année, du 11 au 27 février, a annoncé le maire Christian Estrosi (ex-LR). « Vu la situation sanitaire, nous n’aurons pas forcément une édition telle que nous l’avons connue », a indiqué l’édile lors d’une visioconférence. 

Il a précisé qu’il ne prendrait « aucun risque majeur » pour cet événement qui rassemble entre 100 000 à 200 000 spectateurs par édition et génère plus de 30 millions d’euros de retombées économiques, plus de 1 800 emplois directs pour un budget de 6 millions d’euros. « Nous devrons faire preuve d’adaptation et d’agilité en fonction de ce que seront les conditions », a ajouté Christian Estrosi, soulignant que « rien ne pourrait justifier que nous privions l’économie locale de cet événement ».

18h12 : Les débats sur le pass vaccinal reprennent à l’Assemblée nationale

Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les traceurs.

En cliquant sur « J’accepte », les traceurs seront déposés et vous pourrez visualiser les contenus .

En cliquant sur « J’accepte tous les traceurs », vous autorisez des dépôts de traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous gardez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment.

Gérer mes choix



18h10 : Armani annule ses défilés à Milan et Paris

Le styliste italien Giorgio Armani a annoncé l’annulation de ses défilés prévus en janvier dans le cadre de la Fashion week hommes de Milan et la semaine de la haute couture de Paris, en raison de l’augmentation des cas de Covid-19 en Europe. Cette décision du maestro, 87 ans, a été « prise avec grand regret et après mûre réflexion à la lumière de l’aggravation de la situation épidémiologique », selon un communiqué du groupe.

17h35 : Plus de 200 000 cas recensés en 24 heures au Royaume-Uni, un record

Selon les chiffres délivrés par le gouvernement britannique, 218 724 tests positifs au Covid-19 ont été recensés en 24 heures au Royaume-Uni. Un nouveau record.

Le pays, l’un des plus endeuillés d’Europe avec 148 941 morts, a dénombré ce mardi 48 décès supplémentaires. 

16h52 : Près de 200 000 faux pass sanitaires recensés par le ministère de l’Intérieur

Les forces de l’ordre ont mis au jour « 192 483 faux pass sanitaires au 30 décembre », selon un nouveau bilan communiqué ce mardi par le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin. Le ministre, qui s’exprimait lors de la séance des questions au gouvernement à l’Assemblée nationale, a ajouté que « 435 » enquêtes avaient été ouvertes par la justice.  Il a indiqué en outre que les forces de l’ordre avaient procédé au 30 décembre à « 1 919 verbalisations » concernant le fait de prêter son pass sanitaire à une tierce personne. Le 20 décembre, le ministère de l’Intérieur avait fait état de 182 000 faux pass et 400 enquêtes ouvertes.

Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les traceurs.

En cliquant sur « J’accepte », les traceurs seront déposés et vous pourrez visualiser les contenus .

En cliquant sur « J’accepte tous les traceurs », vous autorisez des dépôts de traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous gardez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment.

Gérer mes choix



15h49 : « Pas loin » de 300 000 cas en 24 heures, annonce Véran

Lors de la session des questions-réponses au gouvernement à l’Assemblée, le ministre de la Santé a annoncé le chiffre record de près de 300 000 nouveaux cas détectés en 24 heures en France. Bien plus donc que le record établi la semaine dernière avec plus de 232 000 cas et qui illustre la flambée épidémique due au variant omicron. 

La hausse des cas recensés s’explique en partie par un nombre sans précédent de tests (PCR ou antigéniques) : huit millions la semaine dernière, selon Olivier Véran. Cependant, la poussée épidémique est bien réelle comme en témoigne le bond du « taux de positivité », soit la proportion de cas chez les seules personnes testées. Il dépasse désormais 15%, proche de ses records de l’automne 2020.

Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les traceurs.

En cliquant sur « J’accepte », les traceurs seront déposés et vous pourrez visualiser les contenus .

En cliquant sur « J’accepte tous les traceurs », vous autorisez des dépôts de traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous gardez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment.

Gérer mes choix



15h45 : Castex dénonce des « violences inadmissibles » contre des élus

Le Premier ministre Jean Castex a dénoncé mardi comme des « violences inacceptables » la multiplication des agressions et des menaces de mort contre des élus avant le débat à l’Assemblée nationale sur le pass vaccinal, promettant de punir ces « actes ignobles ».

« S’agissant de dépositaires de l’autorité publique, de dépositaires du suffrage universel, alors le recours à la violence, c’est la démocratie, le pacte républicain qu’il vient menacer », a affirmé Jean Castex, en réponse à une question du député LREM de l’Oise Pascal Bois dont le garage a été incendié la semaine dernière.

Jean Castex s’est aussi insurgé contre le « coup politique » des députés LR, qui ont voté lundi soir pour la suspension de l’examen à l’Assemblée du pass vaccinal, jugeant leur attitude « pas responsable ». « Le virus galope et vous tirez sur le frein à main », a déploré Jean Castex en ouverture de la séance des questions au gouvernement.

Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les traceurs.

En cliquant sur « J’accepte », les traceurs seront déposés et vous pourrez visualiser les contenus .

En cliquant sur « J’accepte tous les traceurs », vous autorisez des dépôts de traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous gardez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment.

Gérer mes choix



1,5 à 2 millions 

Près de 500 000 boîtes d’autotests, qui peuvent contenir un ou plusieurs autotests, ont été écoulées en quatre jours de vente, les 28, 29, 30 décembre 2021 et 2 janvier 2022. Soit un chiffre d’affaires de 3 millions d’euros et « entre 1,5 et 2 millions d’autotests » vendus, selon l’entreprise d’analyse de données IRI, citée par le média spécialiste du secteur LSALa vente d’autotests pour dépister le Covid-19 a été autorisée hors pharmacies « à titre exceptionnel et jusqu’au 31 janvier 2022 » par le gouvernement.

14h16 : New Delhi impose un confinement durant le week-end

La capitale indienne New Delhi a imposé de nouvelles mesures de lutte contre le Covid-19 mardi, dont un confinement pendant les week-ends pour répondre à une hausse des contaminations jugée « préoccupante » par les autorités.Tous les résidents, à l’exception des travailleurs essentiels, devront rester chez eux de vendredi soir à lundi matin, une mesure dont la durée n’a pas été précisée.

13h49 : L’Australie bat des records de contamination

L’Australie a enregistré mardi un record de près de 50 000 cas quotidiens, provoquant une ruée de la population sur les tests de dépistage, de plus en plus rares, et des files d’attente de plusieurs heures se sont formées devant les centres effectuant des tests PCR, plus fiables. Le Premier ministre Scott Morrison ne s’est cependant pas plié aux demandes de gratuité des tests antigéniques de la part de la population. Les hospitalisations du pays ont presque doublé en une semaine pour atteindre le chiffre de 2 362 patients.

13h40 : Non, la France n’a pas revu (très) à la baisse le bilan de l’épidémie

A peine plus de 50 000 morts du Covid-19, contre plus de 120 000 « officiellement » ? Une publication massivement diffusée fait croire, à tort, que le bilan de l’épidémie en France aurait été tardivement divisé par deux. Lire notre décryptage à ce sujet.

13h10 : Valérie Pécresse critique « l’impréparation et l’improvisation » du gouvernement, mais assure que LR votera le pass vaccinal

Valérie Pécresse a présenté mardi midi son équipe de campagne pour l’élection présidentielle (suivre notre direct politique ici) et en a profité pour tacler le gouvernement suite au couac à l’Assemblée nationale de lundi soir.

« Nous critiquons l’impréparation et l’improvisation de ce gouvernement, mais nous sommes un parti en responsabilité. Nous ne nous opposerons pas à ce texte. C’est la position du groupe à l’Assemblée nationale et au Sénat », a-t-elle assuré, alors que les députés LR ont fait partie de ceux ayant voté la suspension de séance surprise. La majorité avait taxé la présidente des Républicains d’ « hypocrisie », car celle-ci avait soutenu le pass vaccinal.  

12h58 : Les débats sur le pass vaccinal devraient reprendre en fin d’après-midi à l’Assemblée

Les débats sur le pass vaccinal reprendront ce mardi en fin d’après-midi à l’Assemblée nationale, selon des sources parlementaires de l’AFP et de BFMTV.

La conférence des présidents de l’Assemblée, qui réunit les patrons des groupes politiques et le ministre des Relations avec le Parlement, doit décider à la mi-journée d’inscrire à nouveau le projet de loi à l’ordre du jour en fin de journée, après les questions au gouvernement et un vote sur le texte sur la décentralisation. Puis les échanges reprendront vers 22H30-23H00, après un débat prévu par LR sur les violences conjugales. Cela laisse augurer une longue nuit, plus de 500 amendements restant au menu.

L’audition d’Olivier Véran, prévue dans l’après-midi au Sénat en vue de l’étude du texte par la chambre haute, a été annulée.

12h09 : Novak Djokovic annonce son départ pour l’Open d’Australie

Le N.1 mondial Novak Djokovic, qui n’a jamais communiqué sur son statut vaccinal, a annoncé mardi sur les réseaux sociaux qu’il partait pour l’Australie grâce à une « dérogation », deux semaines avant le début de l’Open d’Australie (17-30 janvier). « J’ai passé du très bon temps avec ceux que j’aime durant les vacances et aujourd’hui, je pars pour Down Under (l’Australie) grâce à une dérogation. En avant 2022 », a écrit le Serbe sur son site Instagram pour accompagner une photo de lui à l’aéroport avec un sac de raquettes.

11h45 : un nouveau variant découvert dans le sud de la France ?

Un variant jusqu’ici inconnu aurait été détecté par des experts de Marseille début décembre. Il serait originaire du Cameroun, selon leur étude. Douze personnes auraient été contaminées par ce variant qui répond au nom provisoire de B.1.640.2. Ils ont été testés positifs dans la même région et leurs tests ont montré «une combinaison atypique».

Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les traceurs.

En cliquant sur « J’accepte », les traceurs seront déposés et vous pourrez visualiser les contenus .

En cliquant sur « J’accepte tous les traceurs », vous autorisez des dépôts de traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous gardez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment.

Gérer mes choix



11h31 : Couac sur le pass vaccinal : Marine Le Pen salue « une victoire pour la démocratie »

Après le tour de passe-passe orchestré, dans la nuit de lundi à mardi, par l’alliance des députés de l’opposition pour faire voter la suspension des débats autour du projet de loi instaurant le pass vaccinal, les réactions n’ont pas manqué chez les candidats à l’élection présidentielle. On fait le point dans cet article.

Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les traceurs.

En cliquant sur « J’accepte », les traceurs seront déposés et vous pourrez visualiser les contenus .

En cliquant sur « J’accepte tous les traceurs », vous autorisez des dépôts de traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous gardez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment.

Gérer mes choix



11h10 : La Chine confine un million de personnes en plus après trois cas de Covid-19

La Chine a confiné plus d’un million d’habitants supplémentaires dans une localité du centre du pays après la découverte de trois cas asymptomatiques de Covid-19, à un mois des Jeux Olympiques d’hiver de Pékin.

Un député témoigne de son combat contre le Covid long dans l’Hémicycle

Le député (LREM) de Charente-Maritime Raphaël Gérard vit avec le Covid long et un cœur artificiel a du lui être implanté après son admission en réanimation il y a bientôt deux ans. Lors des débats sur le projet de loi sur le pass vaccinal, lundi soir, il a fait part de son quotidien.

« Ma liberté aujourd’hui, elles est là : c’est 30 cm de câbles et 3 kilos de matériel que je porte 24h/24 jusqu’à la fin de mes jours. C’est ça la réalité, c’est la mienne et c’est celle de dizaines de milliers de personnes dans ce pays dont la vie a été bouleversée par une épidémie », a-t-il témoigné en montrant son matériel d’assistance respiratoire attaché en bandoulière.

Raphaël Gérard s’est ensuite indigné de la prise de position de certains députés qui se servent de la crise sanitaire pour dénoncer les décisions de la majorité. « Chacune de vos gesticulations est une insulte aux 130 000 personnes qui sont mortes », a-t-il lancé.

Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les traceurs.

En cliquant sur « J’accepte », les traceurs seront déposés et vous pourrez visualiser les contenus .

En cliquant sur « J’accepte tous les traceurs », vous autorisez des dépôts de traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous gardez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment.

Gérer mes choix



10h42 : La ruée sur les tests a coûté 1 milliard d’euros en décembre

Une trentaine de millions de tests Covid antigéniques ou PCR ont été réalisés le mois dernier, dont 28 millions ont été remboursés par la Sécurité sociale, rapportent Les Echos. La prise en charge de ces derniers, à 100 % et sans avance de frais par l’Assurance maladie, devrait coûter 1 milliard d’euros pour un seul mois. Sur l’année entière, le gouvernement avait prévu une enveloppe financière de 6 milliards.

10h20 : Les Etats-Unis battent un record mondial avec plus d’un million de cas de Covid-19 par jour

Les Etats-Unis ont compté plus d’un million de cas de Covid-19 par jour, battant un record mondial, selon les chiffres de l’Université Johns Hopkins. Le Dr Anthony Fauci, principal conseiller de la Maison Blanche sur la crise sanitaire, avait déclaré dimanche que la hausse du nombre de cas de Covid-19 aux Etats-Unis suit une courbe « presque verticale ».

9h50 : Sur le télétravail, Elisabeth Borne va demander du « pragmatisme » à l’Inspection du travail

La ministre du Travail Élisabeth Borne va demander du « pragmatisme » à l’Inspection du travail dans ses contrôles sur le respect des trois jours obligatoires de télétravail, en affirmant que celui-ci pourrait être calculé « en moyenne » dans une entreprise. « Je donnerai une instruction à l’Inspection du travail de pouvoir accepter dans une entreprise que certains puissent en faire un peu plus et d’autres un peu moins », a-t-elle déclaré sur Franceinfo. 

Depuis lundi et pendant trois semaines, les entreprises où cela est possible doivent permettre à leurs salariés de télétravailler trois jours par semaine, voire quatre.

Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les traceurs.

En cliquant sur « J’accepte », les traceurs seront déposés et vous pourrez visualiser les contenus .

En cliquant sur « J’accepte tous les traceurs », vous autorisez des dépôts de traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous gardez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment.

Gérer mes choix



9h37 : « Voir qu’on n’arrive pas à voter un pass qui, sur le plan sanitaire, a du sens, c’est un peu dépitant »

Jean-Michel Constantin, anesthésiste-réanimateur de l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière était l’invité de Franceinfo mardin matin. Il a déploré le report de l’examen du projet de loi sur le pass vaccinal et le couac qui a eu lieu lundi soir à l’Assemblée. « C’est un peu dépitant parce que la vaccination est à l’heure actuelle la seule façon de pouvoir s’en sortir et de limiter les formes graves. Voir qu’on n’arrive pas à voter un pass qui, sur le plan sanitaire, a du sens, c’est un peu dépitant. »

9h10 : Amélie de Montchalin dénonce une « manœuvre navrante » à l’Assemblée, Clément Beaune « un cynisme absolu » de l’opposition

Le gouvernement n’est pas parvenu à faire adopter cette nuit le pass vaccinal à l’Assemblée nationale à la suite d’une suspension de séance rarissime après minuit. La ministre de la Transformation et de la Fonction publiques Amélie de Montchalin a réagi mardi matin sur BFMTV : « C’est une manœuvre navrante. (…) Ce qui s’est passé hier, c’est le spectacle de députés d’opposition qui ont joué une bonne pièce de théâtre et qui sont allés se coucher tôt », a-t-elle estimé.

De son côté, le secrétaire d’État chargé des Affaires européennes, Clément Beaune, a pointé du doigt sur LCI le « cynisme absolu » des députés de l’opposition, qui ont fait ajourner le débat sur le projet de loi. « Il y avait des députés LR cachés derrière les rideaux, en coulisses », qui sont entrés dans l’hémicycle « uniquement pour voter à main levée » s’est-il agacé.

Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les traceurs.

En cliquant sur « J’accepte », les traceurs seront déposés et vous pourrez visualiser les contenus .

En cliquant sur « J’accepte tous les traceurs », vous autorisez des dépôts de traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous gardez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment.

Gérer mes choix



8h56 : Gabriel Attal : « Les enfants des soignants seront accueillis à l’école en cas de fermeture de classe »

Les enfants des soignants continueront d’être accueillis à l’école en cas de fermeture de leurs classes en raison de contaminations par le Covid-19, a annoncé mardi matin le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal.

« Nous avons prévu un accueil partout en France (…) des enfants de soignants pour faire en sorte que les soignants puissent continuer à travailler », a-t-il indiqué sur France Inter, précisant que la liste détaillée des professions de santé concernées serait communiquée « dans la journée ».

Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les traceurs.

En cliquant sur « J’accepte », les traceurs seront déposés et vous pourrez visualiser les contenus .

En cliquant sur « J’accepte tous les traceurs », vous autorisez des dépôts de traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous gardez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment.

Gérer mes choix



8h53 : Le gouvernement vise un calendrier « au plus près de ce qui était prévu » malgré la suspension des débats sur le pass vaccinal à l’Assemblée

Le gouvernement vise un calendrier « au plus près de ce qui était prévu » pour l’entrée en vigueur du pass vaccinal, malgré la suspension surprise des débats sur le texte à l’Assemblée nationale, a assuré mardi son porte-parole Gabriel Attal. Le gouvernement visait jusqu’à présent une entrée en vigueur au 15 janvier.

8h43 : Gabriel Attal dénonce « un coup politique » réalisé à l’Assemblée par une « amicale de l’irresponsabilité »

« On a vu hier soir une forme d’amicale de l’irresponsabilité se constituer, avec les députés de la France insoumise, du Rassemblement national et de LR pour faire dérailler le calendrier de l’adoption du pass vaccinal », a dénoncé le porte-parole du gouvernement mardi matin sur France Inter au sujet de la suspension surprise de l’examen du projet de loi transformant le pass sanitaire en pass vaccinal. Ce dernier a évoqué une « volonté manifeste d’obstruction ». « Le résultat du vote a donné lieu à une scène assez choquante de députés RN, FI, LR en liesse se réjouir qu’on ne puisse pas continuer l’examen de ce texte », a dénoncé Gabriel Attal.

Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les traceurs.

En cliquant sur « J’accepte », les traceurs seront déposés et vous pourrez visualiser les contenus .

En cliquant sur « J’accepte tous les traceurs », vous autorisez des dépôts de traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous gardez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment.

Gérer mes choix



8h31 : La vice-présidente de l’Assemblée se défend de tout « coup politique »

« Ce n’était pas un coup politique », assure Annie Genevard, vice-présidente LR de l’Assemblée nationale, était l’invitée de Franceinfo mardi matin. Elle insiste sur le bien-fondé de la suspension nocturne à l’Assemblée. « Nous avions un texte avec plus de 600 amendements. A minuit, il y avait encore plus de 500 amendements, (…) nous n’avions pas le temps matériel, en une nuit, de les examiner », défend la députée du Doubs qui assure qu’il est toujours possible de faire appliquer le texte au 15 janvier.

Le débat sur le pass vaccinal interrompu à l’Assemblée nationale : le calendrier bouleversé

Les députés ont entamé lundi, dans une ambiance houleuse, l’examen du projet de loi transformant le pass sanitaire en pass vaccinal. A l’Assemblée nationale, Olivier Véran a appelé les parlementaires à voter pour un texte de « sang froid et de responsabilité ».

Mais l’examen du projet de loi a fait l’objet d’une suspension surprise lundi soir, une majorité de députés ayant voté à main levée contre la poursuite des débats après minuit. Une décision rarissime alors que le ministre de la Santé avait sollicité l’accord de l’hémicycle pour poursuivre les débats. C’est désormais à la conférence des présidents de groupes parlementaires du Palais Bourbon, qui se réunira mardi à 10 heures, d’inscrire la suite de l’examen du texte à l’agenda de l’Assemblée.

Ce coup de théâtre va faire dérailler le calendrier d’adoption définitif du texte par le parlement. Le texte était attendu au Sénat mercredi en commission et jeudi en séance. Pour en savoir plus, consultez cet article.

8h30 : A Manille, le non-respect du couvre-feu pour les non-vaccinés est passible de prison

Les Philippines vont étendre les restrictions, destinées à contenir une hausse des contaminations au coronavirus, aux régions situées autour de la capitale Manille, impactant 25 millions d’habitants, annonce le gouvernement. Le chiffre quotidien des infections est au plus haut depuis deux mois, et il devrait augmenter fortement dans les prochains jours en raison du variant Omicron.

Les habitants non vaccinés doivent rester chez eux pendant toute la durée des restrictions, en vigueur jusqu’à la mi-janvier, et ne pourront sortir que pour acheter des produits de première nécessité ou pour faire de l’exercice, sans prendre les transports en commun. S’ils dérogent à ces règles, ils encourent une amende et la prison.

8h10 : Des cas de « Flurona » repérés au Brésil 

Après Israël, qui a détecté la semaine dernière un cas de « Flurona », cette double infection à la grippe et au coronavirus, c’est au tour du Brésil de détecter des cas de co-infections. Un garçon de 16 ans habitant Rio de Janeiro est dans ce cas. Sa mère lui a fait réaliser deux séries de tests. À Fortaleza, trois cas avaient été détectés : deux enfants d’1 an et un homme de 52 ans. Aucun des quatre patients n’est hospitalisé.

7h45 : Les prêts garantis par l’État pourront être remboursés à partir de la fin 2022 et étalés sur dix ans

Bruno Le Maire était l’invité de RTL mardi matin. Le ministre de l’Economie est revenu sur les annonces faites lundi sur les nouvelles aides prévues pour entreprises mises en difficulté par la crise. Il a annoncé que les très petites entreprises fragilisées (hôteliers, artisans, restaurateurs, entreprises du bâtiment…) pourront demander l’étalement de leur prêt garanti par l’État jusqu’à dix ans, au lieu de six précédemment, et commencer à le rembourser «fin 2022 » et non pas au printemps prochain comme prévu. Il est question de 25 000 entreprises. « 697 000 prêts garanti par l’Etat ont été souscrits par les entreprises, ça a été massif, et ça a assuré une protection efficace contre les faillites des entreprises », a indiqué Bruno Le Maire. Pour plus de précisions, vous pouvez consulter cet article.

Avec Elisabeth Borne, le ministre a annoncé plusieurs mesures sur la prise en charge à 100% du chômage partiel et la prise en charge des coûts fixes, notamment pour le secteur du tourisme. « Il n’y a pas de risque de paralysie, il pourra y avoir des désorganisations ici ou là, dans des restaurants ou des entreprises industrielles, mais je crois que les mesures que nous avons annoncé pourront aider à les prévenir », a voulu rassurer le ministre mardi matin.

Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les traceurs.

En cliquant sur « J’accepte », les traceurs seront déposés et vous pourrez visualiser les contenus .

En cliquant sur « J’accepte tous les traceurs », vous autorisez des dépôts de traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous gardez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment.

Gérer mes choix



6h32 : L’armée arrive en renfort au Québec pour la vaccination

L’armée canadienne a été déployée en renfort lundi au Québec pour fournir une aide logistique à la campagne de vaccination contre le Covid-19, dans le contexte d’une forte augmentation des cas liée à la propagation du variant Omicron. Au Québec, depuis le 31 décembre, un couvre-feu s’applique de 22 heures à 5 heures du matin. Les restaurants ne peuvent vendre qu’à emporter et les cinémas sont fermés.

6h16 : Aux Etats-Unis, feu vert pour le rappel vaccinal des 12-15 ans

Les autorités sanitaires américaines ont autorisé lundi l’injection de doses de rappel du vaccin Pfizer pour les 12-15 ans, et réduit de six à cinq mois le délai avant l’injection de cette troisième dose, pour toutes tranches d’âge.

La hausse du nombre de cas de Covid-19 dans le pays, avec une moyenne à presque 400 000 nouvelles contaminations par jour, suit une courbe « presque verticale », ce qui n’est pour l’instant pas le cas des hospitalisations, selon le Dr Anthony Fauci, principal conseiller de la Maison Blanche sur la crise sanitaire.

5h47 : Une moyenne de 167 000 contaminations quotidiennes

La virulence de la cinquième vague est confirmée avec, sur sept jours, une moyenne quotidienne de plus de 167 000 personnes testées positives. On en comptait, toujours en moyenne quotidienne sur sept jours, un peu plus de 72 000 lundi dernier. Lundi, on a enregistré 67 481 nouveaux cas, selon les chiffres de SpF. 

Le taux de positivité (sur les sept derniers jours consolidés à J-3), qui mesure la proportion de résultats positifs sur celui du nombre de personnes testées, est stable à 15,8%. Il était de 8,2% lundi dernier.

5h46 : La pression s’accentue toujours plus sur l’hôpital 

Selon les chiffres de Santé publique France, les hôpitaux ont continué à accueillir lundi un nombre croissant de malades, avec 19 606 patients hospitalisés lundi (contre 19 043 dimanche) et 2 160 nouvelles admissions en 24 heures. La hausse sur sept jours, qui lisse les effets de seuil, s’est confirmée avec 9 323 hospitalisations en une semaine, contre 7 413 lundi dernier.

Cette hausse est aussi marquée pour les services de soins critiques, qui accueillent les formes les plus graves de la maladie. Les services de réanimation soignaient lundi 3 654 malades, avec 352 admissions en 24 heures. Sur sept jours, ils en ont accueilli 1 817, contre 1 747 lundi dernier. A titre de comparaison, si le nombre de malades traités en sons critiques (3 654) reste loin du pic de la première vague (plus de 7 000, en 2020) ou de celui de la troisième (6 001, en 2021), il risque de tutoyer à brève échéance celui de la deuxième vague (4 903, en 2020). 

En 24 heures, les hôpitaux ont par ailleurs enregistré 272 décès, le chiffre le plus élevé depuis le début de la cinquième vague de Covid en octobre. Au total, la maladie a emporté 124 212 personnes. 

Ce qu’il faut retenir de la journée de lundi

  • Les députés ont entamé, dans une ambiance houleuse, l’examen du projet de loi transformant le pass sanitaire en pass vaccinal, un texte « de sang froid et de responsabilité » vanté par Olivier Véran contre l’hostilité de plusieurs groupes politiques.
  • Le gouvernement a annoncé un renforcement des aides pour les entreprises affectées par les restrictions sanitaires, particulièrement le secteur du tourisme.
  • Le président du Conseil d’orientation de la stratégie vaccinale, Alain Fischer, s’est dit favorable lundi matin sur BFMTV à l’ouverture du rappel pour les moins de 18 ans.
  • Il reste possible de manger et boire « rapidement » en cas de besoin dans les transports collectifs même si la consommation de nourriture et boissons est formellement interdite, a assuré lundi le ministre délégué aux Transports, Jean-Baptiste Djebbari.
  • Le président de l’Assemblée nationale Richard Ferrand et la ministre la ministre déléguée chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes Elisabeth Moreno ont été testés positifs au Covid-19.
  • Le tennisman Richard Gasquet a annoncé sur les réseaux sociaux avoir été placé à l’isolement après un test positif au Covid-19 en Australie.
  • Les autorités sanitaires américaines ont autorisé un rappel du vaccin de Pfizer pour les 12-15 ans, et réduit de six à cinq mois le délai avant l’injection de cette troisième dose, pour toutes les tranches d’âge.
  • Israël a constaté un premier cas d’infection au Covid-19 et à la grippe, une double infection appelée “Flurona”, sur son territoire.

 

5h45 : Bonjour à tous et bienvenue dans ce direct consacré à l’actualité de la pandémie de Covid-19 en France et dans le monde.



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.