Politics

Covid-19 : le rebond de l’épidémie se confirme



Vers une nouvelle vague de l’épidémie de Covid-19 ? Le rebond du nombre de contaminations constaté début mars se confirme. Alors qu’une nouvelle étape a été franchie dans la levée des restrictions sanitaires lundi 14 mars – fin du port du masque, sauf dans les transports, et du pass vaccinal –, le taux d’incidence a progressé de 25 % en une semaine, après plus d’un mois de baisse ininterrompue. On détecte 65 000 cas par jour en moyenne au 12 mars, contre un peu plus de 50 000 au début du mois.

Ce serait plutôt une vaguelette, rassure le ministre de la Santé, Olivier Véran, qui pointe une hausse ponctuelle due au relâchement des mesures sanitaires. « Ce que nous disent le conseil scientifique et les modèles de l’Institut Pasteur, c’est qu’effectivement ça va monter pendant dix-quinze jours, probablement jusqu’à la fin mars, a-t-il assuré sur France Info ce mercredi 16 mars. On risque d’atteindre 120 000 à 150 000 contaminations par jour et, ensuite, on s’attend à une décroissance. » Le gouvernement « a pris la bonne décision » en maintenant la levée des restrictions, a-t-il martelé.

« Le plus fondamental, estime le ministre, c’est que la charge hospitalière […] sera contenue. » Les indicateurs à l’hôpital sont, pour le moment, toujours en baisse. On compte 1 783 malades du Covid-19 en soins intensifs au 15 mars, contre plus de 3 000 un mois plus tôt. La baisse est similaire pour les hospitalisations conventionnelles, qui ont fondu de 30 % en un mois. Reste à voir l’impact de ce rebond sur l’hôpital, toujours en décalage par rapport à la détection des cas positifs. Le gouvernement fonde sa confiance sur la dernière vague due au variant Omicron : malgré un tsunami de cas inédit – plus de 300 000 par jour –, l’afflux dans les services hospitaliers était resté relativement limité.


La rédaction vous conseille



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.