Sports

Deni Avdija encore surpris par le calendrier infernal de la NBA


Même s’il va vite se préparer pour retrouver le chemin des gymnases, Deni Avdija a pris le temps de souffler ces trois dernières semaines. L’ailier des Wizards a été un valeureux « iron man » en participant aux 82 matchs disputés par son équipe en saison régulière.

Mais derrière ce statut d’homme de fer, l’ancien joueur du Maccabi Tel Aviv a encore souffert du rythme imposé par le calendrier NBA. Après une année rookie en condensé, il a cette fois expérimenté le rythme « classique » d’une saison de 82 matchs en six mois, et semble avoir toujours beaucoup de mal à s’y faire.

« Wow, je ne saurais pas comment le décrire. Il faut vraiment être très fort mentalement. Ça va au-delà du basket : jouer tard et prendre des avions où tu arrives à 4h du matin à l’hôtel, dormir et devoir aussi jouer le lendemain. C’est terriblement dur et fatigant », a-t-il déclaré. « Il y a eu de nombreuses fois dans la saison où à cause du manque de sommeil, on est tombé malade ou on ne s’est pas senti très bien. Mais je n’ai jamais laissé filer un match. J’ai toujours pu jouer, et il ne m’est rien arrivé de grave. Parfois, il faut se mordre les lèvres et se dire : ‘On ne peut rien y faire, ça fait partie du business’ ».

Récompensé par un vrai rôle à Washington

Deni Avdija a notamment traversé des moments difficiles, aux lendemains des 14 « back-to-back » auxquels il a participé mais a gardé le cap. Et même s’il a perdu la notion du temps en cours de route, il a tenu bon.

« Il y a eu des moments où je me réveillais et je ne pouvais même pas me lever pour boire un verre d’eau. J’étais épuisé, parfois de façon incompréhensible. J’essayais de me dire que j’allais gérer au mieux cet état de fatigue. Pour moi, que ce soit vendredi ou dimanche, chaque jour était le même jour. Je n’avais pas de week-ends ».

Son endurance a en tout cas contribué à lui octroyer un vrai rôle au sein du dispositif de Wes Unseld Jr, avec plus de 24 minutes sur les parquets en moyenne par match. C’est sans doute sa plus belle récompense, lui qui aspire désormais à hériter à nouveau de plus de responsabilités.

« J’ai ressenti ce que c’était que de tenir davantage le ballon et d’avoir l’impression d’être un élément importante en attaque. C’est quelque chose que je n’avais pas vécu en tant que joueur NBA, et c’était en fait assez amusant. J’ai vraiment apprécié, même si parfois c’était difficile quand j’avais à combiner avec la défense du meilleur joueur adverse. En termes d’énergie, ce n’était pas facile du tout », a-t-il conclu.

Deni Avdija Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2020-21 WAS 54 23 41.7 31.5 64.4 0.4 4.4 4.9 1.2 2.6 0.6 0.6 0.3 6.3
2021-22 WAS 82 24 43.2 31.7 75.7 0.6 4.6 5.2 2.0 2.3 0.7 1.1 0.5 8.4
Total   136 24 42.6 31.6 72.9 0.5 4.5 5.1 1.7 2.4 0.7 0.9 0.4 7.6



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.