Politics

des feux “hors normes”, trois communes évacuées à Landiras


Incendies en Gironde DIRECT : des feux "hors normes", trois communes évacuées à Landiras

INCENDIES GIRONDE. A Landiras, dans le Sud-Gironde, l’incendie continue de gagner du terrain ravivé par les vents tournants à 60km/h. Les communes de Landiras, Budos et Balizac sont évacuées par prévention. A La Teste-de-Buch, le feu s’amplifie également et se dirige vers les Landes.

L’essentiel

  • En Gironde, les incendies de Landiras et de La Teste-de-Buch ne sont toujours pas maitrisés ce lundi 18 juillet 2022. Plus de 14 300 hectares de forêt ont brulé selon la préfecture de Gironde, 10 000 dans le sud du département et près de 4 300 à La Teste-de-Buch, près du bassin d’Arcachon.
  • Les incendies en Gironde sont “hors normes” selon les soldats du feu et continuent de se propager aidés par la sécheresse, la chaleur caniculaire et les vents tournants à 60km/h. 
  • Dans le Sud-Gironde, les communes de Landiras, de Budos et de Balizac sont évacuées préventivement ce 18 juillet. Les villages devraient être touchés par les flammes ou les fumées dans la journée.
  • Malgré les 1 700 pompiers et les neufs canadairs mobilisés, les incendies de Gironde continuent de se propager. Les pompiers et les forestiers procèdent à des feux tactiques et des coupes rases pour freiner l’avancée des flammes.
  • Les incendies de Gironde qui brûlent depuis six jours n’ont fait aucune victime.
  • Suivez l’évolution de la situation en direct.

En direct

13:34 – Une bande de sable pour faire barrière aux incendies entre La Teste et Biscarosse

Les incendies de La Teste-de-Buch se dirigent vers le sud et le département des Landes. Pour éviter que le feu atteigne la ville de Biscarosse, l’Office national des forêts a regroupé des tonnes de sable pour former une barrière et stopper les flammes dans leur progression. La bande de sable doit former une barrière entre l’océan et le lac nord de Biscarosse précise Sud-Ouest.

13:23 – Un incendie maitrisé à Lège-Cap-Ferret

Un départ de feu a été repéré ce lundi matin à Lège-Cap-Ferret, en face d’Arcachon sur l’autre rive du bassin. 500 m² de pinèdes et un cabanon ont pris feu selon Sud-Ouest. Un incident rapidement maitrisé et causé par un accident de voiture dans le village du Four. Les gendarmes mènent l’enquête pour confirmer les raisons du départ de feu et retrouver le conducteur de la voiture accidentée. L’incendie a fait naître de vives craintes chez les habitant du Cap-Ferret.

13:12 – Y a-t-il un risque de feu sur le bassin d’Arcachon ?

Le secteur très touristique du bassin d’Arcachon, près de la Teste-de-Buch, est sous surveillance mais pour le moment mais le sous-préfet du bassin Ronan Leaustic a assuré qu’il “n’y avait aucun risque de feu” dans les bourgs voisins de La Teste ou d’Arcachon. 

13:01 – Des évacuations potentielles à La Teste

A La Teste-de-Buch, les incendies progressent mais “ont été contenus durant la nuit” selon le maire Patrick Davet. L’élu a toutefois conseillé aux habitants des Miquelots et des Portes de l’océan, lieux les plus concernés par l’arrivée des fumées, de se préparer à une éventuelle évacuation en faisant leur valise dès à présent. 

12:50 – La Teste-de-Buch sous la fumée des incendies

Les flammes font plusieurs dizaines de mètres de haut par endroit à La Teste-de-Buch et la fumée épaisse et noire des incendies s’élèvent au-dessus de la forêt de pins. Des images aériennes montrent les écrans de fumées au sud du bassin d’Arcachon.

12:39 – Pas de menace incendie sur les villages évacués en Sud-Gironde

A Landiras, Budos et Balizac, l’évacuation des habitants est préventive, un point sur lequel est revenu le président du conseil départemental de Gironde, Jean-Luc Gleyze. Le Républicain rapporte les déclarations de l’élu : “Préventivement signifie que des fumées pourraient impacter ces villages, et il ne faut pas confondre flammes et fumées. Il n’y a donc pas de menace incendie à ce stade sur ces villages”. Un message d’apaisement à destination des habitants évacuées et des villages environnants : “Aucune raison donc de s’affoler ni sur les communes évacuées, ni sur les communes voisines.”

12:28 – A La Teste-de-Buch, “la forêt deviendra une poudrière” cet après-midi

La situation déjà défavorable devrait encore se compliquer cet après-midi, en particulier à La Teste-de-Buch où selon le commandant du Sdis de Gironde, Marc Vermeulen “à partir de 15-16 heures, la tension sera la plus forte, la forêt deviendra une poudrière”. 

12:17 – Plus de 16 000 personnes évacuées à cause des incendies en Gironde

Environ 3 500 personnes sont évacuées ce lundi à Landiras mais les incendies qui frappent la Gironde depuis le 12 juillet ont déjà conduit à l’évacuation de 16 200 personnes selon la préfecture. A Landiras dans le Sud-Gironde, ce sont 10 000 habitants qui ont dû quitter leur domicile tandis que près de bassin d’Arcachon ce sont 6 200 résidents qui ont été évacués. Les feux continuent d’avancer et de nouvelles évacuations pourraient être décidées selon la progression des flammes.

12:06 – “Dès qu’on a une reprise, on y va”

A Landiras comme à La Teste-de-Buch, les pompiers combattent les flammes au plus près de l’incendie en chasse de la moindre reprise de feu. “Dès qu’on a une reprise, on y va, assure le sergent Godet auprès des journalistes de Franceinfo. Sauf que le feu est fourbe et “part dans les racines, souvent sous terre. C’est pour ça qu’on utilise le jet droit pour pouvoir arroser dans la terre et essayer de refroidir au maximum et éviter les reprises.”

11:55 – Face aux incendies en Gironde, “c’est la pire des journées” pour les pompiers

Alors que les incendies brûlent les forêts depuis six jours, ce lundi 18 juillet “est la pire des journées” pour les sapeurs-pompiers. Une observation faite par Bruno Lafon, président de Défense des forêts contre les incendies (DFCI) en Gironde ce lundi matin sur France Bleu Gironde : “Dimanche, la journée s’annonçait à peu près calme et, malheureusement, 2 000 hectares sont partis en près d’une heure et demie et la reprise a été terrible à La Teste. Ce lundi, entre les températures et les vents à 50-60 km/h, nous craignons le pire.”

11:44 – A La Teste-de-Buch, le feu “reste globalement contenu”

A La Teste-de-Buch, 400 hectares supplémentaires ont brulé mais la préfecture apporte des nouvelles rassurantes. “Le feu reste globalement contenu sur tous les fronts. A la Lagune, les installations de plages, cabanes et restaurants ont été préservés par l’action des sapeurs-pompiers durant la nuit. La défense des campings est toujours en cours”, rapportent nos confrères du Républicain Sud-Gironde.

11:33 – 3 500 habitants du Sud-Gironde évacués

L’évacuation des résidents est en cours dans les trois communes du Sud-Gironde, Landiras, Budos et Balizac. “Ça se déroule pas trop mal, on a commencé tôt et les gens sont compréhensifs. […] On va régler le problème des récalcitrants rapidement”, a déclaré le maire de Landiras, Jean-Marc Pelletant. L’évacuation doit se poursuivre cet après-midi et les “villages doivent être vidés ce soir à 17h”.

11:24 – Les villages de Landiras, Budos et Balizac évacués

Trois villages doivent être évacués préventivement ce lundi 18 juillet dans le Sud-Gironde. Menacés par l’incendie les 3 500 habitants des communes de Landiras, de Budos et de Balizac vont devoir quitter leur domicile. Les villages qui étaient encore épargnés par le feu risquent désormais d’être touchés par les flammes ou du moins par les fumées des incendies. Les vents de bascule, ces vents tournants qui modifient la direction du feu sont en partie responsables de la progression des flammes.

11:15 – Les pins explosent et propagent les incendies en Gironde

Non seulement de brûler, les pins de la forêt des Landes explosent sous le coup des flammes et des la chaleur. “Les troncs des pins éclatent” et toutes les écorcent brûlantes sont catapultés dans des parcelles très sèches et créent de nouveaux départs de feu explique le Sdis de Gironde. Un phénomène constaté à Landiras comme à La Teste-de-Buch et encore rarement voire jamais vu qui ajoute à la difficulté des pompier pour venir à bout des flammes.

11:06 – Les incendies en Gironde : “des phénomènes forestiers que nous n’avons jamais vu avant”

“Nous sommes face à des phénomènes forestiers que nous n’avons jamais vu avant” a indiqué Marc Vermeulen, le directeur départemental du Sdis de Gironde. Lors d’un point presse, il évoque une situation “extrême et exceptionnelle”, des superlatifs pour montrer l’envergure des incendies et la difficulté pour en venir à bout. Les feux ne seront pas éteints ce soir, au contraire des zones encore épargnées par les flammes pourraient commencer à être enfumées dans la journée.

LIRE PLUS

En savoir plus

Les feux se sont déclarés mardi 12 juillet à 15 heures autour des communes de Landiras et de La Teste-de-Buch, toutes deux situées en Gironde. À La Teste-de-Buch, le départ de feu est accidentel, a affirmé le maire de la commune, Patrick Davet au micro de France Bleu Gironde, samedi 16 juillet 2022. Le départ de feu a été causé par l’incendie d’un camion en panne stationné sur la piste 214 qui relie le bassin d’Arcachon à la dune du Pilat. Le propriétaire du véhicule a averti les secours dès les premières minutes de l’incendie. À Landiras, la cause n’est pas encore connue, mais la piste criminelle est fortement envisagée par les enquêteurs, a indiqué le parquet de Bordeaux, vendredi 15 juillet 2022.

Landiras, commune du Sud-Gironde, est en proie au plus grand incendie des deux qui se sont déclarés en Gironde le 12 juillet 2022. Ce lundi 18 juillet, plus de 9 800 hectares ont été brulés autour de Landiras et de l’arrondissement de Langon. Le feu de forêt s’étend sur une circonférence de plus de 40 kilomètres selon le directeur départementale du Sdis de Gironde, Marc Vermeulen, interrogé sur Franceinfo. L’incendie a repris en force dans la nuit de dimanche à lundi, progresse facilement sur des sols très secs et est attisé par les vents tournants et les rafales à 60km/h. Une situation “très défavorable” pour les pompiers et qui est “appelée à durer” selon le colonel Charles Lafourcade. La préfecture de Gironde indique pour sa part que “la situation reste critique et se dégrade, avec une progression du feu sur différents fronts en raison de vents changeants. Les travaux de création de pare-feux se poursuivent.”

A La Teste-de-Buch, l’incendie a brûlé 4 300 hectares selon les dernières informations données par les autorités locales ce lundi 18 juillet à 10 heures. Près du bassin d’Arcachon, le feu s’est étendu au sud de la dune du Pilat et a gagné l’océan brûlant notamment des parcelles de forêt à l’orée des plages du Petit Nice et de la Lagune. Les vents poussent les flammes vers le sud en direction du département des Landes, la ville de Biscarosse pourrait être en première ligne. La progression du feu “a été ralentie grâce à l’action des sapeur-pompiers”, précise la préfecture de Gironde.

Où se situent et vers où se propagent les incendies qui se sont déclarés en Gironde ? D’abord, un premier feu est situé à l’ouest du département, sur la commune de La Teste-de-Buch, près d’Arcachon, le long de la Dune du Pilat et de l’océan Atlantique. Le feu se dirige vers le sud, en direction des Landes et de la commune de Biscarosse. Plus à l’est, c’est de Landiras que le second incendie est parti, à 45km au sud de Bordeaux. Là aussi, en raison des conditions météorologiques et du vent, les flammes se dirigent vers le sud.

Les feux sont d’une telle vigueur et les fumées ont pris une telle dimension qu’il est possible d’observer le phénomène depuis le ciel et l’espace. Le programme européen d’imagerie satellite Copernicus a capté des images impressionnantes, où l’on peut très bien voir la progression des fumées sur le territoire du département, vers l’ouest.

Voici la carte des incendies provenant du site spécialisé Feux de forêt en France, qui permet de visualiser en direct les avancées des sinistres en Gironde, mais aussi dans les Landes et dans les autres territoires de l’Hexagone. Il s’agit d’une carte qui référence les incendies signalées par une communauté d’internautes, en temps réel.

À ce stade, les deux incendies qui se sont déclarés à Landiras et La Teste-de-Buch (Gironde) n’ont pas fait une seule victime. Personne n’a, pour l’heure, été blessé ou n’est décédé. Seule la végétation a brulé. Ces feux de forêt ont tout de même entraîné le déplacement de plus de 14 000 personnes dans le département. 



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.