Entertainment

Disparition de Delphine Jubillar : comment a-t-elle rencontré son mari Cédric ?



La disparition en décembre 2020 de Delphine Jubillar pose forcément des questions sur le couple qu’elle formait avec son époux depuis 2013, Cédric. Ce dernier est, depuis le mois de juin 2021, incarcéré dans la maison d’arrêt de Toulouse-Seysses car il est considéré par la justice comme le suspect numéro 1 dans cette affaire. Dans Le Parisien, on pouvait en savoir plus sur leur relation et notamment leur rencontre qui remonte à l’année 2006.

Ils se sont rencontrés dans une soirée d’anniversaire quatorze ans plus tôt, à l’âge de 19 ans. Il était son premier homme. Elle sa première relation sérieuse“, écrit Le Parisien qui s’est penché sur l’histoire d’amour entre Delphine Aussaguel, son nom de jeune fille, et Cédric Jubillar. Un amour de jeunesse qui s’est transformé en mariage en juin 2013, suivi par la naissance de leurs deux enfants, d’abord Louis, né peu après la noce, puis Elyah, une petite fille aujourd’hui âgée de 2 ans.

Un beau portrait de famille mais “la lune de miel aux Maldives et à Dubaï” n’est plus qu’un lointain souvenir. Quelques semaines de vacances en commun – les dernières remontent à l’été 2019 au Cap-d’Agde après la naissance de leur fille – ne permettent plus au couple de se maintenir. Car il y a aussi le problème de leur vie professionnelle en décalé : elle est infirmière de nuit, lui est artisan indépendant, peintre, carreleur et plaquiste, qui termine ses chantiers le samedi.

Les jeunes amoureux face à la routine, au travail éreintant, aux obligations familiales… Autant d’éléments qui marquent leur relation qui s’est décomposée note le quotidien. “Ils se sont attachés, l’un comme l’autre, les services d’un avocat et se dirigent en cet automne 2020 vers un divorce par consentement mutuel avec à la clé une garde alternée des enfants“, indique le journal, soulignant que l’idée de garder ses deux enfants seul angoissait Cédric Jubillar, père de famille dont le tempérament nerveux avec ses enfants a été rapporté. A cela s’ajoute la relation naissante entre Delphine Jubillar et son amant.

Pas de preuves concrètes et solides pour la défense pour faire de Cédric Jubillar un coupable, si ce n’est de lui coller une étiquette dont il peine à se dépêtrer, multipliant les remarques et attitudes étranges pour un mari sans nouvelle de sa femme depuis plus d’un an. L’enquête pour retrouver une trace de la jeune femme de Cagnac-les-Mines suit son cours, des analyses sont en laboratoire, des témoignages épluchés et des drônes vont sillonner les sols à distance pour trouver un indice…

Cédric Jubillar reste présumé innocent des faits qui lui sont reprochés jusqu’au jugement définitif de cette affaire.



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.