Entertainment

Électricité : la facture d’énergie va réellement doubler en 2023 ? Prédictions inquiétantes pour l’avenir…


Avec la situation actuelle de nos voisins de l’Est, l’Europe se trouve confrontée à une crise sans précédent. La France fait donc partie des pays pour lesquels les prix du carburant et de l’électricité se voient fortement affectés. Olivier Véran, le porte-parole du gouvernement, a donc pris la parole à ce sujet. Et ce, le mercredi 24 août 2022 lors d’une conférence de presse. On vous dit tout sur les conséquences des crises, et si la facture d’électricité se trouvera affectée.

Une crise sans précédent

Emmanuel Macron avait prédit les risques de cette situation : la France rentre dans une ère où la consommation abusive n’a plus sa place. La France fait, de nos jours, face à une crise sans précédent. Et ce, basée principalement sur les énergies fossiles et l’électricité. La faute revient surtout à la situation actuelle de nos voisins de l’Est, survenue depuis le jeudi 24 février 2022. Cette situation ne fait que réduire massivement l’approvisionnement de la France en gaz, qui l’achète auprès d’un pays concerné. 

Pour éviter que les conséquences de cette crise ne se répercutent sur les Français, le gouvernement a décidé de prolonger le bouclier tarifaire. Ce dernier, mis en place à l’automne 2021, afin de pouvoir réguler les prix du gaz jusqu’au 31 décembre 2022. Mais à quelle échéance les Français doivent-ils s’attendre pour le 1er janvier 2023 ? Le Conseil des ministres a repris mercredi 24 août 2022 et pour l’occasion, lors d’une conférence de presse, le porte-parole du gouvernement Olivier Véran a fait un point sur le sujet.

Une facture d’électricité qui pourrait doubler

Olivier Véran a tout d’abord cherché à rassurer les Français lors de la conférence de presse organisée le mercredi 24 août 2022. Le porte-parole du gouvernement a ensuite confirmé que le gouvernement allait maintenir le bouclier tarifaire « jusqu’à la fin de l’année ». Cette mesure, prise par le président de la République Emmanuel Macron, a permis d’éviter une hausse « inédite » des prix du gaz et de l’électricité. Toutefois, le gouvernement avoue qu’il ne pourra pas « indéfiniment bloquer les prix » de l’électricité et du gaz. Et ce, comme l’affirme Olivier Véran. « À terme, au début de l’année prochaine ou dans les mois qui suivront la fin du bouclier tarifaire, il y aura peut-être des augmentations qui seront mises sur la table et discutées », a-t-il annoncé. 

Dans un article publié le vendredi 26 août 2022, Le Point a détaillé le cours des prix de l’énergie en Europe. Le jour de la publication, le prix de gros du mégawatt par heure se trouvait estimé à 1 000 euros. Et ce, contre les 85 euros connus un an auparavant. De plus, le média a ajouté que les centrales thermiques tournaient au ralenti. Et ce, compte tenu du manque de gaz. De plus, seulement 24 des 56 réacteurs nucléaires EDF fonctionnent en cette fin d’août 2022. 

Selon Dominique Schelcher, le président de Système U, « la facture d’électricité 2023 va doubler ». Questionné sur BFMTV le vendredi 26 août 2022, il a sonné l’alerte pour https://www.youtube.com/watch?v=4fDsaw4CeTsles entreprises dont la facture n’est pas réglementée, contrairement au particulier : « Un magasin qui paie cette année 100 000 euros de facture d’électricité va payer 200 000 euros l’année prochaine ». Dominique Schelcher demande aux « autorités compétentes » d’agir. Cela semble réellement pouvoir inquiéter de nombreux Français. Les réponses sur l’électricité deviennent donc nécessaires pour beaucoup de personnes ! 





Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.