Entertainment

Emmanuel Macron face à une soignante non vaccinée : “Le mieux, c’est de ne pas me filmer”


Mardi 15 mars, Emmanuel Macron a effectué un déplacement dans le Maine-et-Loire à la rencontre de réfugiés ukrainiens. L’occasion pour une infirmière de la région de l’interpeller sur l’obligation vaccinale des soignants, tandis qu’elle refuse de se faire vacciner.

“Laissez moi travailler”. Alors qu’il a récemment annoncé sa candidature à l’élection présidentielle, Emmanuel Macron alterne entre déplacements pour sa campagne et prises de parole de président encore en fonction au coeur d’une actualité mouvementée ces dernières semaines. Entre la guerre en Ukraine qui a fait près de trois millions de réfugiés et les cas de Covid-19 qui repartent à la hausse, le chef de l’État tente de jongler avec les thématiques, comme mardi 15 mars, alors qu’il était en visite dans le Maine-et-Loire à la rencontre d’Ukrainiennes et Ukrainiens arrivés vendredi 11 mars au centre d’accueil des Mauges.

Mais au moment de repartir, Emmanuel Macron a été interpellé par une soignante non-vacciné. Est-ce qu’on peut un petit peu s’occuper des soignants qui sont en souffrance, monsieur Macron ?, a-t-elle lancé, avant de révéler qu’elle n’a “plus de travail” à cause de l’obligation vaccinale. Pourquoi obliger les soignants à se faire vacciner, monsieur, vous savez très bien que ça ne fonctionne pas. Comment on vit ? S’il vous plaît, laissez-nous reprendre notre travail”, a-t-elle insisté, en larmes. Face à elle, le président de la République lui a demandé de ne “pas le filmer, par courtoisie”. “Parce que moi, je viens vous voir, gentiment”, a-t-il ajouté, précisant que, “à court terme, le gouvernement ne va pas enlever l’obligation vaccinale”.

Emmanuel Macron en sweat à capuche à l’Élysée

Alors qu’il alterne entre campagne présidentielle et fonctions de président de la République sur le terrain, Emmanuel Macron prépare plus que jamais sa réélection, tandis qu’il préparerait une proposition choc en catimini en cas d’un éventuel nouveau mandat. Lundi 14 mars, c’est la photographe officielle de l’Élysée qui a dévoilé des clichés de l’époux de Brigitte Macron, vêtu d’un sweat à capuche noir, pas rasé et face à une pile de dossiers. Un sweat au logo symbolique, puisque CPA 10 correspond au commando parachutiste de l’air numéro 10, une unité des forces spéciales de l’Armée de l’Air qui intervient notamment lors d’opération de crise.

Loading widget

Inscrivez-vous à la Newsletter de Closermag.fr pour recevoir gratuitement les dernières actualités

Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.