Politics

En Corse, la colère s’enracine



Malgré les récentes annonces du gouvernement, des milliers de personnes ont défilé à Bastia en scandant «Statu francese assassinu» («État français assassin»). Des affrontements violents ont conclu la manifestation. Gérald Darmanin est attendu sur place en milieu de semaine.



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.