Politics

Environnement. Près de 2 800 hectares brûlés, 6 000 personnes évacuées… le point sur les incendies en Gironde



Les deux incendies qui ont démarré mardi après-midi en Gironde ont déjà ravagé près de 2 800 hectares de pins en Gironde mercredi, près de Landiras et à La Teste-de-Buch.

La France fait face à ce phénomène pour la seconde fois en un mois, illustration du changement climatique qui va causer des étés « de plus en plus chauds, où 35 degrés sera la norme », selon Météo-France.

Le numéro vert « canicule » – 0800 06 66 66 – a été réactivé.

Deux feux « compliqués »

Les pompiers combattent depuis mardi après-midi ces deux incendies distincts dans des forêts de pins, l’un à Landiras, à une quarantaine de kilomètres au sud de Bordeaux où 1 500 hectares ont déjà brûlé, et un second à La Teste-de-Buch, qui a dévoré 1 200 hectares, près de la dune du Pilat, exceptionnellement fermée au public. « On a deux feux compliqués », avec un « vent tournant sur les deux sites qui oblige à réévaluer tout le temps le dispositif. De plus, à la Teste, c’est du sable, c’est complexe en terme de circulation », a expliqué à l’AFP le commandant des pompiers Matthieu Jomain avant de résumer : « on a de longues heures devant nous ».

Les feux sont alimentés « par une végétation sèche, notamment les sous-bois. Evidemment, la chaleur n’aide pas », avait estimé la préfète de Gironde Fabienne Buccio lors d’un point presse sur place. Des investigations judiciaires sont en cours pour déterminer l’origine des deux incendies. Si à Landiras, elle est pour l’heure indéterminée, à La Teste-de-Buch, « c’est vraiment un accident ou une panne de camion, un camion qui a pris feu en tout cas », a indiqué la préfète lors d’un point de situation dans l’après-midi. 

6 000 personnes évacuées

Dans la nuit, 6 000 personnes logeant dans cinq campings de la zone très touristique du Pilat ont été évacuées au parc des expositions de la Teste-de-Buch. Si de nouvelles évacuations ne sont pas à prévoir dans l’immédiat, les autorités ont déjà « pré-alerté des habitations, d’autres campings » ainsi que « des habitants, du côté de la base militaire de Cazaux notamment », selon la préfète. Entre 700 et 800 sapeurs-pompiers sont engagés, aidés de « 10 moyens aériens, soit à peu près la moitié de ce que compte la France », et des « colonnes de renfort arrivent », selon la préfète.

Aucune victime n’est pour l’heure à déplorer.

Gérald Darmanin sur place

« Devant l’ampleur des feux de forêts en Gironde », le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin s’est rendu sur place dans la soirée. Devant la presse, il a rappelé que « neuf feux sur dix sont d’origine humaine ». « Nous avons déjà plus de 15 000 hectares brûlés depuis le début de l’année alors qu’on était à moins de 1 000 hectares à la même date l’année dernière », a-t-il par ailleurs annoncé, rapporte BFMTV.

Sept départements en vigilance orange

Le sud-ouest fait face à un épisode caniculaire qui sévit pour la seconde fois en un mois en France et pour lequel sept départements sont placés en vigilance orange canicule.

Les risques élevés d’incendie ont conduit des villes comme Nîmes à renoncer à tirer son feu d’artifice du 14 Juillet ou adapter, comme à Toulouse ou Lourdes, les festivités.



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.