Politics

Face au besoin de pétrole, il y a les bons despotes et les mauvais despotes




Boris Johnson est en Arabie Saoudite ce mercredi 16 mars pour tenter de persuader Mohammed ben Salmane d’augmenter la production de pétrole, sur fond de sanctions visant l’énergie russe. Pour se passer d’un dictateur, il semble falloir se tourner vers un autre, constate la presse britannique.



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.