Entertainment

 Grace Kelly : Albert de Monaco revient sur les circonstances troubles de la mort de sa mère, “J’ai parlé avec les secours”


Le 14 septembre marque l’anniversaire de la mort de Grace Kelly. Pour cette triste occasion, son fils Albert de Monaco a parlé de ce jour funeste de 1982.

  • Grace Kelly est morte le 14 septembre 1982
  • Son fils Albert II de Monaco a parlé à ce sujet dans Nice Matin
  • Il est revenu sur l’accident de voiture et les théories qui l’entourent

C’était il y a presque 40 ans. Si l’actualité est focalisée ces derniers temps sur la mort de la reine Elizabeth II, décédée le jeudi 8 septembre 2022 à Balmoral, le mois de septembre s’apprête à marquer un autre événement funeste. La princesse Grace Kelly, femme du prince Rainier III de Monaco, est morte le 14 septembre 1982 à l’âge de 52 ans. Sa mort, causée par un accident de voiture avec sa fille Stéphanie de Monaco, est célèbre pour avoir donné lieu à d’innombrables théories et spéculations. En effet plusieurs éléments mystérieux l’entourent toujours, pourtant lors d’une interview avec Nice Matin, son fils Albert II de Monaco a expliqué que, pour lui, tout est clair.

“Il n’y a jamais eu de doutes dans mon esprit” a expliqué le mari de Charlène de Monaco en parlant des circonstances de la mort de sa mère et de l’accident de voiture qui lui a coûté la vie. Avant d’ajouter : “J’ai parlé aux personnes qui étaient sur place : les secours, mais aussi les médecins, pour comprendre les circonstances de l’accident concluant au fait qu’elle a eu cette attaque cérébrale qui a provoqué sa perte de connaissance dans la voiture”. C’est en effet l’explication la plus probable ayant été retenue, puisque c’est ce qu’ont pu constater les médecins après l’hospitalisation de la princesse. Grace Kelly n’est en effet pas morte sur le coup, et a subi plusieurs examens après l’accident. Les médecins ont ainsi pu faire état d’un hématome cérébral qui serait à l’origine de sa perte de connaissance, suite à quoi elle aurait perdu le contrôle du véhicule et provoqué l’accident.

Stéphanie de Monaco : “Certains ont arrêté de la voir comme un être humain”

Malgré les paroles des médecins, les rumeurs autour de la mort de Grace Kelly et de ce qui l’aurait causée continuent de circuler. Pour certains notamment, la princesse Stéphanie de Monaco, présente dans la voiture côté passager lors de l’accident, aurait même eu un rôle à jouer dans la mort de sa mère. Les plus sceptiques quant à l’explication officielle pensent en effet que la jeune Stéphanie de Monaco, alors âgée de 17 ans, était au volant de la voiture et que c’est elle qui aurait provoqué l’accident. D’autres théories, notamment liées à la mafia ou encore à la malédiction de la famille Grimaldi ont aussi contribué à rendre cet accident bien plus mystérieux qu’il ne l’était en réalité.

Plusieurs années après l’accident, la princesse Stéphanie de Monaco a expliqué lors d’une interview pourquoi, selon elle, les gens ont eu autant de mal à accepter la thèse de l’accident de voiture. “Il y avait tellement de magie autour de maman que d’une certaine façon, certains ont arrêté de la voir comme un être humain. C’était difficile pour les gens d’accepter qu’il puisse lui arriver quelque chose d’aussi banal qu’un accident de voiture. Les gens se sont dits que je devais être responsable, parce qu’elle était trop parfaite pour faire de genre d’erreur“. Mystifiée et admirée partout dans le monde, Grace Kelly était pourtant une femme comme les autres, qui a souffert d’une attaque puis succombé à un accident de voiture.

Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.