Politics

La France est bien plus forte qu’on ne le dit aux États-Unis



Cette semaine, dans notre newsletter consacrée à ce que la presse étrangère écrit de meilleur et de pire sur l’Hexagone : l’État français, ce champion inattendu.

Cette semaine, vous avez peut-être eu beaucoup de temps pour lire la presse. Par exemple, en faisant patiemment la queue à la pharmacie dans la perspective d’obtenir un test négatif pour cause de cas contact pour la troisième fois en deux jours. Peut-être que cette même raison a, au contraire, transformé votre emploi du temps en une sorte de course sur 400 mètres relais (sur cinq jours) ayant pour conséquence une totale déconnexion de l’actu… En tout cas : nous vous espérons en bonne santé ; et si jamais vous avez raté les compliments d’un Prix Nobel de l’économie américain à l’adresse de ces socialistes de Gaulois, voici venu le moment pour vous rattraper.

L’article dont il est question a été écrit il y a quelques jours par Paul Krugman, célèbre économiste néokeynésien, Prix Nobel 2008 et chroniqueur régulier du New York Times. Dans ces pages, il salue notamment la judicieuse stratégie de l’Hexagone pendant la crise sanitaire, avec son recours au chômage partiel (l’une des raisons qui expliquent pourquoi la France a évité une “grande démission” du type de celle que les États-Unis connaissent). Mais plus globalement, il rappelle en

[…]

Sélection de la rédaction





Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.