Politics

La princesse Micaela, veuve de l’ancien comte de Paris Henri d’Orléans, est morte


La princesse Micaela, comtesse douairière de Paris, est morte ce dimanche à l’âge de 83 ans. Elle était la seconde épouse d’Henri d’Orléans, comte de Paris, décédé il y a trois ans.

«Son Altesse Royale la Princesse Micaela, que mon père a épousé en secondes noces, est décédée ce dimanche 13 mars 2022. J’assure son fils Alexis Francis-Boeuf et ses proches de mes sincères condoléances», a écrit ce lundi 14 mars le prince Jean d’Orléans, comte de Paris sur son site internet, relayant cette annonce sur ses comptes sur les réseaux sociaux.

Née Micaela Cousiño y Quiñones de León à Vichy, elle avait rencontré le prince Henri de France le 21 janvier 1974 dans un restaurant. Elle était alors divorcée et mère d’un garçon. Le fils aîné et héritier du comte de Paris avait, pour sa part, été marié très jeune, 17 ans plus tôt, à une princesse allemande qui lui avait donné deux filles et trois garçons et n’était pas très heureux en ménage. Comme il l’avait confié à Paris Match en 2003 , il avait aussitôt succombé au charme de cette «ravissante jeune femme blonde aux yeux verts», issue d’une grande famille de l’aristocratie espagnole et travaillant dans l’édition d’art. «Pour moi, c’est le coup de foudre. Celle qui deviendra un véritable petit soldat à mes côtés semble assez désorientée, émue, me fait répéter à plusieurs reprises mon nom. Je l’invite à dîner le lendemain. Finalement, on est allé danser et on s’est réveillé ensemble. Notre rencontre a eu lieu un 21 janvier. Date de la mort de Louis XVI», racontait-il.

Henri mourut 45 ans, jour pour jour, après leur rencontre

Pour celle qui était son grand amour, Henri d’Orléans quitta très vite femme et enfants et réussit à divorcer. Et il épousa en secondes noces sa chère Micaela le 31 octobre 1984, ce qui lui valut d’être destitué par son père. Puis, Henri ayant pu faire annuler par le Vatican son premier mariage, le couple s’unit religieusement le 26 septembre 2009 à Arcangues dans les Pyrénées-Atlantiques. Leur bonheur durera jusqu’au 21 janvier 2019, date du décès -45 ans jour pour jour après que leurs regards se soient croisés pour la première fois lors de ce déjeuner parisien- de celui qui était devenu vingt ans plus tôt le comte de Paris, faisant d’elle sa comtesse.

La princesse Micaela, comtesse douairière de Paris, le 5 mars 2020

La princesse Micaela, comtesse douairière de Paris, le 5 mars 2020 © Niviere David/ABACAPRESS.COM

A revoir : Mort du comte de Paris, Henri d’Orléans: sa vie en photos

Toute reproduction interdite



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.