Politics

La reine Letizia d’Espagne remet des prix au Sénat tandis que le roi Felipe VI est au Honduras


La reine Letizia d’Espagne a remis, ce jeudi, le Prix de journalisme parlementaire «Luis Carandell» à Madrid, alors que son époux le roi Felipe VI se trouvait au Honduras pour la prestation de serment de Xiomara Castro.

Troisième sortie de la semaine pour la reine Letizia d’Espagne. Et toujours en solo. Ce jeudi 27 janvier 2022, l’épouse du roi Felipe VI s’est rendue au Palais du Sénat à Madrid pour un engagement en lien avec son ancienne profession de journaliste. Celle qui, avant son mariage avec le fils du roi Juan Carlos et de la reine Sofia, présentait le journal télévisé sur la chaîne publique «TVE» est allée remettre le prix «Luis Carandell».

Décerné tous les ans par le Sénat, celui-ci récompense un travail journalistique parlementaire, qu’il ait été publié dans la presse écrite ou numérique, à la radio ou à la télévision, dans les catégories «parlementarisme » et, depuis cette année, «territorialité». Pour cette 12e édition, le premier est revenu à Antonio del Rey Muñoz (de l’agence de presse espagnole EFE), le second à Joaquín Anastasio González, Loreto Gutiérrez Prats et Silvia Mascareño Díaz (journalistes aux îles Canaries).

A revoir : Letizia illumine l’hiver madrilène avec une touche de bleu ciel

Pour cet engagement, la maman des princesses Leonor et Sofia avait opté pour sa robe couleur grenat de Carolina Herrera. Elle l’avait associée à des escarpins et une pochette du même rouge.

Felipe VI se trouve au Honduras après deux jours passés à Porto Rico

Ce même jour, son royal époux se trouvait à des milliers de kilomètres de la capitale espagnole, en Amérique centrale. Le roi Felipe VI a en effet assisté, ce jeudi à Tegucigalpa, à la prestation de serment de Xiomara Castro, la première présidente du Honduras. Il avait rencontré la veille, à son arrivée, le président Juan Orlando Hernández qu’elle remplace. Le monarque venait de l’île de Porto-Rico, dans les Grandes Antilles (une ancienne colonie espagnole), où il avait atterri mardi 25 janvier, ce déplacement étant motivé par la célébration des 500 ans de la fondation de la ville de San Juan.

Toute reproduction interdite





Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.

close