Politics

la tension hospitalière “en hausse”, un nombre de classes fermées record


DIRECT. Coronavirus en France : la tension hospitalière "en hausse", un nombre de classes fermées record

COVID. Santé publique France s’inquiète d’une “tension hospitalière, déjà forte, [qui] est en hausse” au regard des derniers chiffres du coronavirus en France. En revanche, le nombre d’arrivées en soins intensifs est en recul depuis plusieurs jours.

  • Alors que le les chiffres du Covid-19 en France restent inquiétant, Santé publique France (SpF) s’est inquiétée dans un communiqué publié ce vendredi de la “tension hospitalière, déjà forte, [qui] est en hausse” avec 289 nouveaux patients pris en charge, portant le total à 31 271. Pour autant, il est à noter que “la pression sur les services de soins critiques diminue” : 3 656 malades sont actuellement dans ces services, en baisse de 38 patients par rapport à la veille.
  • Le ministère de l’Education nationale a indiqué, ce vendredi, dans son dernier point de situation, un record du nombre de classes fermées pour cause de Covid-19 en France, avec 21 049 classes fermées, soit 3,99 % sur 527 200 classes au total. 102 structures scolaires ont également fermé leurs portes pour les mêmes raisons, parmi lesquelles se trouvent 97 écoles, 4 collèges et un lycée.
  • Le dernier bilan du Covid-19 en France fait état de 353 503 nouvelles contaminations, vendredi 28 janvier. Les chiffres communiqués par Santé publique France montrent donc que le nombre de nouveaux cas a baissé depuis la veille (-38 665), et la moyenne de cas quotidiens sur sept jours diminue également : 353 533 nouveaux malades, vendredi 28 janvier contre 360 297 la veille. En outre, le taux d’incidence est lui aussi en baisse. Il est désormais de 3 762 cas pour 100 000 habitants après avoir diminué de 33 points en 24 heures. Le bilan détaillé est à retrouver dans notre article consacré aux chiffres du Covid en France.
  • Les chiffres de Santé publique France sont à nuancer. Il faut distinguer les patients hospitalisés pour Covid-19 et avec Covid-19 (les chiffres actuellement donnés). Sur la seule période du 17 au 23 janvier, la proportion de patients porteurs du Covid mais hospitalisés pour un autre motif continuait d’augmenter, représentait 29% des hospitalisations tous services.

En direct

13:40 – La vaccination sans rappel protège toujours contre Delta

Sur son compte Twitter, Guillaume Rozier, fondateur de CovidTracker, a apporter de bonnes nouvelles à propos de la vaccination : “La vaccination sans rappel protège toujours nettement contre Delta : risque diminué de 7 chez les 60-79 ans. Le rappel semble nécessaire pour faire diminuer sensiblement le risque d’admission en soins critiques liées à Omicron.

12:48 – Quel est le dernier bilan du coronavirus en France ?

Le dernier bilan du Covid-19 en France fait état de 353 503 nouvelles contaminations, vendredi 28 janvier. Les chiffres communiqués par Santé publique France montrent donc que le nombre de nouveaux cas a baissé depuis la veille (-38 665), et la moyenne de cas quotidiens sur sept jours diminue également : 353 533 nouveaux malades, vendredi 28 janvier contre 360 297 la veille. En outre, le taux d’incidence est lui aussi en baisse. Il est désormais de 3 762 cas pour 100 000 habitants après avoir diminué de 33 points en 24 heures.

En savoir plus

Voici le dernier bilan du coronavirus en France selon les données actualisées quotidiennement par Santé publique France et disponibles sur Data.gouv. Chiffres au 28 janvier 2022 :

  • 353 503 cas confirmés par PCR (Ehpad compris) de plus
  • 130 278 décès au total (Ehpad compris), soit 263 de plus
  • 102 875 décès à l’hôpital, soit 263 de plus
  • 31 271 personnes actuellement hospitalisées, soit 289 de plus
  • 3 656 personnes actuellement en réanimation, soit 38 de moins
  • 3 098 nouveaux admis à l’hôpital (+3) et 321 en réanimation (+5)
  • 509 211 personnes sorties de l’hôpital, soit 2 483 de plus
  • Taux de positivité des tests : 32,92%, soit 0,25 point de plus
  • Taux d’incidence : 3 762,08 cas/100 000, soit – 33,27 points de moins

Les chiffres de Santé publique France sont à nuancer. Il faut distinguer les patients hospitalisés pour Covid-19 et avec Covid-19 (les chiffres actuellement donnés). Même chose pour les décès : si, par exemple, Santé publique France (SPF) rapporte 5 000 décès de personnes positives au coronavirus en France entre le 1er décembre 2021 et le 9 janvier 2022, dont 383 imputés au variant Omicron, ces chiffres sont à observer avec prudence, indique Libération. Effectivement, sur la seule période du 10 au 16 janvier, 26% des patients positifs au Covid-19 avaient été admis pour une autre pathologie que le Sars-CoV-2. 13% des personnes positives au Covid-19 admises en soins critiques et 8% des personnes positives admises en réanimation sont dans le même cas.

Selon le dernier point épidémiologique de Santé publique France (SPF), publié jeudi 27 janvier, “la circulation du SARS-CoV-2 poursuit sa progression à un niveau très élevé. La tension hospitalière, déjà forte, est en hausse, mais la pression sur les services de soins critiques diminue.” en semaine 03 (17-23 janvier). Le taux d’incidence était supérieur à 3 000 cas positifs pour 100 000 habitants.

  • En métropole, le taux d’incidence corrigé augmente en semaine 03 et passe à 3 736 nouveaux cas pour 100 000 habitants (vs 3 109 en S02, soit +20%). Il était le plus élevé chez les 10-19 ans (6 807, +23%). Il progressait de manière plus marquée chez les 80-89 ans (850, +29%) et les 90 ans et plus (1 380, +31%). En outre, le taux de dépistage était stable dans l’ensemble des classes d’âge, mais diminuait chez les 10-19 ans (-14%) et les 0-9 ans (-23%). Tous âges confondus, il s’élevait à 11 777/100 000 (-8%) et atteignait 17 679 chez les 10-19 ans. Le taux de positivité, quant à lui, était en forte augmentation, atteignant les 31,7% (+7,4 points par rapport à la S02), suggérant un probable recours plus fréquent aux autotests (non inclus dans SI-DEP) confirmés par PCR ou test antigénique (inclus dans SI-DEP).
  • Le nombre de nouveaux cas diagnostiqués par jour augmente également fortement. En S03, on décomptait plus de 358 245 cas en moyenne par jour et 2 507 712 nouveaux cas confirmés au total sur la période, contre 2 086 660 en S02. Le taux de reproduction effectif du virus s’élevait à 1,19. Le taux de positivité aux tests était lui aussi en hausse (31?7%, vs 24,3% en S02 soit +7,4 points).
  • Le nombre de nouvelles hospitalisations de patients Covid-19 augmente lui aussi en S03. Les indicateurs par date d’admission faisaient état de 16 256 nouvelles hospitalisations de patients avec Covid-19 (contre 15 110 en S02, soit une hausse de 8%). En revanche, on décomptait en S03 1 745 nouvelles admissions en soins critiques de patients Covid, contre 1 975 en S02 (soit -12%).
  • Le variant Omicron du coronavirus est toujours majoritaire en France en S03, suspecté dans 98% des tests de criblage en S03 et confirmé dans 96% des séquences interprétables de l‘enquête Flash en S02 (données préliminaires). Le sous-lignage BA.2, sous-variant de la mutation Omicron, restait, quant à lui, très minoritaire en S03 sur le territoire (représentant moins de 1% des séquences interprétables).
  • La vaccination contre le Covid-19 progresse encore : au 25 janvier 2022, 78,3% de la population totale avait reçu une primovaccination complète. 64,7% des 18 ans et plus avaient, en outre, reçu une dose de rappel (75,4% parmi les personnes éligibles) et 80,4% parmi les 65 ans et plus (88,9% parmi les éligibles).

Suivez l’évolution du coronavirus dans votre commune grâce à la carte ci-dessous. Cliquez sur un département pour afficher la liste des communes. Retrouvez aussi tous les détails sur cette cartographie et le point complet par ville et par département dans notre article sur la carte du Covid en France

Cliquez sur un département pour consulter la liste de ses villes.

Depuis la mi-octobre 2020, Santé publique France communique les données d’incidence (nombre de cas pour 100 000 habitants) à l’échelle des communes. Les chiffres sont à ce stade communiqués selon une échelle (10 , 20, 50, 150, 250, 500, 1000 cas pour 100 000 habitants). Les données sont exprimées sur une semaine glissante, ce qui signifie qu’elles sont calculés un jour J à partir des tests réalisés entre 3 et 9 jours précédemment. Pour accéder aux informations relatives au coronavirus dans votre commune, saisissez son nom dans le moteur de recherche ou cliquez sur son département d’appartenance dans la carte ci-dessous.

Pour rappel, le taux d’incidence correspond au nombre de nouveaux cas de Covid-19 sur une période d’une semaine, par rapport à la population totale d’un territoire (pays, région, département ou commune). Cet indicateur s’exprime généralement en nombre de cas pour 100 000 habitants. Le taux de dépistage donne quant à lui le nombre de personnes ayant réalisé un test de dépistage du coronavirus sur le nombre total d’habitants, au cours de la période. Il est lui aussi exprimé le plus souvent sur 100 000 habitants. Enfin, le taux de positivité des tests livre le pourcentage de tests positifs au coronavirus, rapporté au nombre total de tests effectués sur la période.





Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.

close