Politics

Laurent Nuñez succédera à Didier Lallement à la tête de la préfecture de police de Paris


Laurent Nuñez, actuel coordonnateur national du renseignement et de la lutte contre le terrorisme (CNRLT) et ex-secrétaire d’Etat auprès de Christophe Castaner, alors ministre de l’Intérieur, succèdera à Didier Lallement dont la gestion de l’ordre public et les méthodes en général ont été régulièrement décriées depuis son arrivée à la PP en mars 2019, en pleine crise des “gilets jaunes”.

Laurent Nuñez devrait être nommé, sauf surprise de dernière minute, mercredi en Conseil des ministres préfet de police de Paris où il succèdera à Didier Lallement, a-t-on appris mardi de sources proches des milieux gouvernementaux confirmant des informations de presse. Cette nomination stratégique, sur proposition du ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin, fait partie de celles qui sont décidées par le chef de l’Etat.

L’actuel coordonnateur national du renseignement et de la lutte contre le terrorisme (CNRLT) et ex-secrétaire d’Etat auprès de Christophe Castaner, alors ministre de l’Intérieur, succèdera à Didier Lallement dont la gestion de l’ordre public et les méthodes en général ont été régulièrement décriées depuis son arrivée à la PP en mars 2019, en pleine crise des “gilets jaunes”. Le départ de M. Lallement n’est pas lié au fiasco du Stade de France lors de la finale de la Ligue des champions . Le préfet avait en effet annoncé à ses troupes plusieurs semaines auparavant qu’il quitterait cet été la PP, au plus tard le 27 août, date de son 66e anniversaire.

La suite après cette publicité

Une carrière à l’Intérieur

Enarque, ayant accompli l’essentiel de sa carrière à l’Intérieur, Laurent Nuñez est un spécialiste des questions de sécurité et de lutte contre le terrorisme. Agé de 58 ans, il connaît parfaitement la préfecture de Paris pour avoir été directeur de cabinet du préfet de police Bernard Boucault entre 2012 et 2015. Il a été également préfet de police des Bouches-du-Rhône de 2015 à 2017. Avant d’être nommé en 2018 secrétaire d’Etat auprès de Christophe Castaner, il a été patron de la Direction générale de la sécurité intérieure pendant un peu plus d’un an. Après avoir quitté la place Beauvau en juillet 2018, il a rejoint l’Elysée pour y coordonner la “task force” contre le terrorisme.

La suite après cette publicité

À lire : Laurent Nuñez… vu de l’Intérieur 



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.