Il ne marque pas souvent mais on s’en souvient. Jordi Alba a libéré le FC Barcelone, samedi soir sur la pelouse du Betis Séville, d’une reprise de volée de toute beauté. Servi par un autre taulier de la maison catalane, Dani Alves, le latéral gauche a donné la victoire dans le temps additionnel (1-2, 90e+4) de cette rencontre de la 35e journée de Liga.

Un but aux conséquences non négligeables pour un club surendetté. Avec ce succès, la formation de Xavi conforte sa deuxième place au classement et s’assure un ticket pour la prochaine Ligue des champions, la possibilité de s’assurer une petite manne financière et un argument solide pour le mercato.

Le match en Andalousie s’est véritablement emballé dans le dernier quart d’heure. A l’ouverture du score d’Ansu Fati (76e), Marc Batra répondait rapidement de la tête pour le Betis (1-1, 79e). Passeur décisif sur le premier but, Jordi Alba s’offrait une soirée royale avec ce geste de pur attaquant.

Lire aussi :Liga: La 35e journéeLiga: Le classement