Politics

Le cœur de Pedro Ier de retour temporairement au Brésil, dont il fut le premier empereur


Dominique Bonnet
avec AFP

, Mis à jour le

Article réservé aux abonnés

Conservé au Portugal, le cœur embaumé du premier empereur du Brésil, Pedro Ier, a été reçu en grande pompe à Brasilia, mardi, par le président Jair Bolsonaro et son épouse Michelle, dans le cadre des cérémonies du bicentenaire de l’indépendance du pays.

7 septembre 1822. Alors que son père, le roi João VI, règne sur le Royaume-Uni de Portugal, du Brésil et des Algarves, le prince Pedro, à qui il avait confié la régence de la vice-royauté du Brésil, en proclame l’indépendance. Un peu plus d’un mois plus tard, le 12 octobre, il se fait couronner empereur sous le nom de Pedro Ier (Pierre Ier pour les Français). Ayant abdiqué neuf ans plus tard au profit de son fils Pedro II alors âgé de seulement 6 ans pour retourner au Portugal, il y meurt le 24 septembre 1834 à seulement 35 ans. Si sa dépouille a été inhumée dans le panthéon royal des Bragance au monastère de Saint-Vincent de Fora à Lisbonne -ce corps a ensuite été transféré au Brésil, en 1972, pour reposer à Sao Paulo dans un monument dédié à l’indépendance-, son cœur embaumé a été conservé dans l’église de Lapa à Porto où il se trouve toujours.

Le cœur du premier empereur du Brésil Pedro Ier a été officiellement reçu à Brasilia par le président Bolsonaro et sa femme, le 23 août 2022


Le cœur du premier empereur du Brésil Pedro Ier a été officiellement reçu à Brasilia par le président Bolsonaro et sa femme, le 23 août 2022


©
WILTON JUNIOR / ESTADAO CONTEUDO / Agência Estado via AFP

Mais en cette année 2022 où le Brésil commémore les 200 ans de son indépendance, ce cœur lui a été prêté par le Portugal. Une première, car il n’avait jamais quitté les terres portugaises! Arrivée la veille, la relique, portée par le chef de la police de la ville portugaise de Porto, Antonio Leitao da Silva, a été officiellement reçue ce mardi 23 août au palais présidentiel du Planalto à Brasilia par le président Jair Bolsonaro et son épouse, Michelle.

La suite après cette publicité

La relique impériale est conservée dans un écrin de verre abrité dans une urne en or

L’urne en or de neuf kilos qui contient le cœur embaumé du monarque enfermé dans un écrin de verre contenant du formol a été escortée par des membres du corps des Dragons de l’Indépendance, une séquence qui fait partie des célébrations du bicentenaire de la séparation du Brésil du Portugal, le 7 septembre. Des avions de l’armée de l’air ont formé un cœur dans le ciel avec de la fumée au-dessus de la place des Trois Pouvoirs, l’épicentre de la capitale brésilienne. Après cette cérémonie en grande pompe, le cœur de Pedro Ier, qui a reçu au Brésil les honneurs d’une visite d’Etat, a rejoint le palais d’Itamaraty, siège du ministère des Affaires étrangères, pour y être exposé durant 17 jours. Avant de retourner à Porto, le 8 septembre.

La suite après cette publicité

 

Le cœur du premier empereur du Brésil Pedro Ier, exposé au palais Itamaraty à Brasilia, le 24 août 2022


Le cœur du premier empereur du Brésil Pedro Ier, exposé au palais Itamaraty à Brasilia, le 24 août 2022


©
Mateus Bonomi / Getty Images South America / Getty Images via AFP

A relire notre article de 2018 : Il y a 130 ans, la princesse Isabel du Brésil libérait les esclaves de Petropolis





Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.