Politics

le programme de la fête nationale à Paris et dans toute la France


14 juillet 2022 : le programme de la fête nationale à Paris et dans toute la France

14 JUILLET. Le défilé militaire du 14 juillet 2022 s’élancera depuis les Champs-Elysées à Paris, suivi d’un concert et de feux d’artifice. Toulouse, Lille, Bordeaux, Lyon… Les autres villes de France préparent également leurs défilés, bals et concerts.

L’essentiel

  • Les festivités du 14 juillet 2022 vont démarrer ce jeudi matin à Paris avec le traditionnel défilé militaire en présence du Président de la République française. Des milliers de spectateurs seront autorisés à se réunir sur les Champs-Élysées pour y assister. Dans la soirée, les festivités seront suivies par un concert symphonique au Champ-de-Mars et le traditionnel feu d’artifice au pied de la Tour Eiffel.
  • Le défilé du 14 juillet 2022 a pour thème “Partager la flamme”, en référence à la résistance et à la flamme olympique. L’Ukraine et les pays d’Europe de l’Est seront à l’honneur. 
  • A Rennes, Nice, Grenoble, Compiègne, et dans des municipalités d’Île-de-France (Villemomble, Antony, le Bourget ou encore, Courbevoie) les festivités du 14 juillet commencent dès ce mercredi 13 juillet au soir, avec le lancement des feux d’artifice ou autres cérémonies du 14 juillet (bal des pompiers, concerts).

En direct

23:39 – Quel est le thème du défilé du 14 juillet 2022 ?

Ce jeudi, le défilé du 14 juillet 2022 aura pour thème “Partager la flamme”, en référence à la résistance et à la flamme olympique. L’Ukraine et les pays d’Europe de l’Est seront à l’honneur. Vous pourrez l’admirer à la télévision, sur TF1 et France 2, où sur les Champs-Élysées. Il se tiendra de 10 heures à midi. 

23:19 – Pourquoi le feu d’artifice est-il annulé à Nîmes ?

Les fortes chaleurs ne sont pas qu’handicapantes et usantes, elles peuvent aussi avoir d’autres conséquences fort malheureuses. Ainsi, le feu d’artifice du 14 juillet est annulé à Nîmes en raison des risques d’incendie liés à la canicule. “Les circonstances actuelles, avec le risque majeur de nouveaux départs de feu, nous obligent à la prudence et à la responsabilité et je sais que les Nîmois, qui sont très attachés à cet évènement festif, le comprendront aisément” a expliqué le maire LR de Nîmes, Jean-Paul Fournier.

22:59 – À Compiègne, le feu d’artifice, c’est maintenant !

À Compiègne, on joue les “before” du 14 juillet 2022 ! En effet, le feu d’artifice est tiré en ce moment. Le rendez-vous a été donné à 23h à l’hippodrome d’où est lancé le feu d’artifice sur le thème “Compiègne festif”.

22:30 – Certains feux d’artifice du 14 juillet sont-ils annulés ?

Certains feux d’artifice du 14 juillet 2022 sont, en effet, annulés. Une triste nouvelle que les communes concernées expliquent par les risques de voir des départs de feu ou pire des incendies déclenchés par le feu d’artifice. La sécheresse qui touche plusieurs départements de France couplée à la période de canicule augmente ces risques. C’est essentiellement dans le sud de la France que les villes ont renoncé aux feux d’artifice par sécurité. A Nîmes dans le Gard, département en proie aux incendies ces derniers jours, où dans les communes d’Allauch, Charleval, Meyreuil et Aubagne dans les Bouches-du-Rhône par exemple. Le feu d’artifice du 14 juillet a aussi été annulé dans plusieurs villes ou département du littoral atlantique comme récemment en Vendée. D’autres annulations peuvent survenir jusqu’aux lancements des spectacles pyrotechniques, aussi il convient de s’informer auprès des mairies pour s’assurer du maintien de feu d’artifice.

22:05 – Le feu d’artifice, c’est à quelle heure à Strasbourg ?

Si vous êtes Strasbourgeois, vous pourrez admirer le feu d’artifice dès 22h30 ce 14 juillet. Tiré depuis le parc de l’Etoile, le spectacle pyrotechnique est prévu pour durer un peu plus de 11 minutes. Le feu d’artifice est placé sous le signe de l’Europe puisque l’ouverture du tableau rend hommage à l’Ukraine et le clou du spectacle est aux couleurs européennes et françaises.

21:40 – Quel est le programme du 14 juillet à Lille ?

À partir de ce jeudi 14 juillet, les températures devraient être un peu plus supportables dans le Nord du pays. De quoi profiter pleinement du programme proposé pour célébrer la fête nationale ! Jeudi 14 juillet, le défilé militaire a lieu à 10 heures 30 depuis le boulevard de la Liberté. A 16 heures est donné le concert de l’Harmonie Municipale de Lille Centre à la Gare Saint Sauveur. A 23 heures, le feu d’artifice est tiré sur le Champ de Mars.

21:18 – Quel est le programme du 14 juillet à Toulouse ?

Jeudi 14 juillet 2022, le grand concert “NRJ Music Tour” est proposé gratuitement à partir de 18h30 à la Prairie des Filtres avec, de 18h30 à 20h30, le groupe de breakdance double champion de France Break’in School, la chanteuse Lisaa Camin, le DJ Matt Mendez et Cyprien, finaliste de l’édition 2021 de The Voice. Dès 20h30, place à Jérémie Frérot, Dadju, Shouse, Hatik, Yanns, Camélia Jordana, Tayc et Lujipeka. A 22h30, place au grand feu d’artifice sur le thème des musiques de films et de séries.

20:54 – Quel est le programme du 14 juillet à Bordeaux ?

Alors que les fortes chaleurs sévissent particulièrement dans le Sud-Ouest, on tentera de penser à autre chose en ce jour de fête nationale. La cérémonie et le défilé militaire du 14 juillet démarrent à 19 heures sur le quai des Chartrons. A 18h30, mise en place des troupes, puis suivre le programme détaillé ici. De 18h30 à 22h, un pique-nique géant est organisé avec tables, bancs, et foodtrucks à disposition quai Louis XIV, avant le feu d’artifice tiré à 22h25 sur la Garonne.

20:26 – Plus de 10 000 policiers, gendarmes et pompiers mobilisés à Paris

Alors que 125 000 membres des forces de l’ordre seront mobilisées sur tout le territoire ce jeudi 14 juillet 2022, à Paris et en petite couronne, ils seront 12 000 policiers, gendarmes et pompiers sur le pont afin de “lutter contre la délinquance et de prévenir les troubles à l’ordre public”. Les services du ministères de l’Intérieur craignent, en outre, des manifestations, après l’appel à manifester de groupes de Gilets jaunes sur les réseaux sociaux.

20:05 – Antoine Dupont volera avec la Patrouille de France ce jeudi

Le meilleur joueur du monde de rugby de l’année 2021 a-t-il besoin de prendre l’air ? Antoine Dupont fera parti du dispositif de TF1 afin de couvrir le 14-juillet. Il accompagnera la Patrouille de France et confiera ses impressions à Louis Baudin avant et après avoir pris son envol. Les téléspectateurs pourront suivre ses réactions à bord.

19:44 – 125 000 policiers et gendarmes seront sur le pont ce jeudi 14 juillet 2022

Ce jeudi 14 juillet 2022, une attention toute particulière sera portée à la sécurité, en atteste les quelque 125 000 policiers et gendarmes mobilisés sur tout le territoire français. Le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, a fait parvenir une note en ce sens à tous les préfets : “En raison du niveau élevé et persistant de la menace terroriste, une attention particulière sera portée aux mesures de surveillance et de contrôle préconisées par la posture Vigipirate, ainsi qu’aux capacités de réaction des unités.” Et d’insister : “Les services d’ordre devront être adaptés aux risques préalablement évalués par les services de renseignement et à la disponibilité des unités de forces mobiles.”

19:20 – Quelles stations de métro sont fermées en raison du feu d’artifice du 14 juillet ?

A partir de 19 heures, les stations de métro des lignes suivantes seront fermées en raison du feu d’artifice tiré au pied de la Tour Eiffel :

  • Ligne 6 : Kléber, Boissière, Passy, Trocadéro, Bir-Hakeim, Dupleix, Motte-Picquet-Grenelle, Cambronne, Sèvres-Lecourbe
  • Ligne 8 : Tour Maubourg, École Militaire, Invalides, Motte-Picquet-Grenelle
  • Ligne 9 : Trocadéro, Alma-Marceau, Iéna, Rue de la Pompe
  • Ligne 10 : Javel-André Citroën, Motte-Picquet-Grenelle, Église d’Auteuil, Avenue Émile Zola, Boulogne Pont de Saint-Cloud, Boulogne Jean Jaurès, Chardon-Lagache, Charles Michel, Michel-Ange Auteuil, Michel-Ange Molitor, Mirabeau, Porte d’Auteuil, Ségur
  • Ligne 13 : Invalides, Saint-François-Xavier, Varenne
  • RER C : Pont de l’Alma, Champ-de-Mars-Tour Eiffel, Radio France, Javel, Invalides 

19:03 – Quelles stations de métro sont fermées en raison du défilé du 14 juillet ?

En raison du défilé du 14 juillet, les stations de métro suivantes sont fermées de 6h30 à 14h ce jeudi 14 juillet 2022 :

  • Ligne 1 : Charles de Gaulle – Étoile, George V, Franklin Roosevelt, Champs-Élysées – Clemenceau, Concorde, Tuileries
  • Ligne 2 : Charles de Gaulle – Étoile
  • Ligne 6 : Charles de Gaulle – Étoile
  • Ligne 8 : Concorde 
  • Ligne 9 : Franklin Roosevelt
  • Ligne 12 : Concorde
  • Ligne 13 : Champs-Élysées – Clemenceau
  • RER A : Charles de Gaulle – Étoile

18:35 – Quels feux d’artifice ont été annulés en raison de la canicule ?

Dans certaines communes des départements du Gard ou des Bouches-du-Rhône notamment, les risques d’incendie en raison de la canicule ont dissuadé les maires de plusieurs communes de maintenir le feu d’artifice du 14 juillet. Les communes d’Arles, Nîmes, Aubagne, Gardanne, Allauch, Meyreuil, Carry le Rouet, Tarascon, Plan de Cuques, Fuveau, Charleval, Allauch…

18:14 – Un défilé aérien du 14 juillet en deux temps

Le défilé aérien, aux commandes du général de division aérienne Louis Pena, commence dès 10h34 jeudi matin. Il reprendra sous la forme d’un défilé d’hélicoptères à 11h35.

LIRE PLUS

Le défilé du 14 juillet 2022 qui a pour thème “Partager la flamme” en hommage à la flamme de la Résistance incarnée par Hubert Germain, accueille de 10 heures à midi, de la place de l’Étoile jusqu’à la place de la Concorde, 6 300 militaires à pied, 71 avions, 25 hélicoptères, 221 véhicules et 200 chevaux de la Garde républicaine. Plusieurs célébrations auront lieu, dont celle du 400e anniversaire des Troupes de marine et des 30 ans du commandement des opérations spéciales, mettant à l’honneur les unités nationales ayant participé aux opérations de réassurance à l’Est (Mission Lynx et Mission Aigle). En vue des Jeux Olympiques et Paralympiques d’été de Paris en 2024, le tableau de fermeture de la cérémonie sera consacré à l’excellence française dans les domaines éducatif et sportif.

  • 10 heures : arrivée du Président de la République avenue de Friedland, accueilli par le général d’armée Thierry Burkhard, chef d’état-major des armées (CEMA), ainsi que le général de corps d’armée Christophe Abad, Gouverneur militaire de Paris (GMP). Revue des troupes.
  • 10h15 : les 1er et 2e régiments d’infanterie (RI) de la Garde républicaine rendent les honneurs au Président de la République sur la place de la Concorde.
  • 10h21 : tableau d’ouverture du défilé du 14 juillet par la Marine Nationale. Aubade en 5 morceaux pour célébrer les 70 ans du Bagad de Lann-Bihoué, par les équipages de la flotte de la Marine nationale et du Bagad de Lann-Bihoué.
  • 10h34 : Défilé aérien commandé par le général de division aérienne Louis Pena avec deux rafales grecs, le passage de la Patrouille de France et le vol d’un drone américain Reaper. 
  • 10h43 : défilé des troupes à pied des 9 nations étrangères invitées, commandé par le général de brigade Laurent Proença :  l’Estonie, la Lettonie, la Lituanie, la Pologne, la République Tchèque, la Slovaquie, la Hongrie, la Roumanie, la Bulgarie. Suivis par des troupes mises à l’honneur (mission réassurance flanc est).
  • 11h31 : défilé des hélicoptères, commandé par le général de division aérienne Louis Pena, avec un ravitailleur KC130 en tête de cortège, suivi de 25 autres hélicoptères.
  • 11h35 : défilé des troupes motorisées, commandées par le général de division Emmanuel Gaulin, avec des escadrons motocyclistes de la police et de la gendarmerie, mais aussi des chars blindés de régiment d’infanterie ou de régiment de tirailleurs.
  • 11h45 : défilé du régiment de cavalerie de la Garde républicaine.
  • 11h49 : tableau de clôture : “l’excellence académique et sportive”.
  • 12h03 : départ du Président de la République.

Après le célèbre défilé militaire du 14 juillet sur les Champs-Elysées qui se se termine place de la Concorde avec la chanson “France”, interprétée par l’artiste Candice Parise, les festivités se poursuivent le 14 juillet à Paris avec un concert symphonique en plein air à la tour Eiffel pour patienter avant le majestueux feu d’artifice tiré au pied de la tour Eiffel. Voici le déroulé du 14 juillet 2022 à Paris : 

  • De 10 heures à midi : défilé militaire du 14 juillet sur les Champs-Elysées retransmis en direct sur TF1.
  • A 10 heures 30 puis à 11 heures 20, le Toit de la Grande Arche de la Défense est le spot idéal pour admirer le défilé aérien avec des animations, des dégustations et une fanfare au programme. Vous pourrez également y découvrir l’exposition de Matthieu Ricard. Réserver votre billet
  • 21 heures 15 : concert symphonique sur le Champ-de-Mars, au pied de la tour Eiffel, donné par l’Orchestre national de France et le Chœur et la Maîtrise de Radio France et dirigé par le Cristian Măcelaru. Ce concert est diffusé en direct sur France 2 et France Inter. Le concert est gratuit et sans réservation mais, comme d’habitude, les places sont prises d’assaut.
  • 23 heures : feu d’artifice du 14 juillet, tiré depuis la tour Eiffel, d’une durée de 30 minutes sur le thème de la Liberté. 
  • Des bals populaires sont prévus avant et après le spectacle dans les casernes de pompiers.

Le 14 juillet 2022 à Lyon, près de 250 soldats sont attendus pour la parade à 9h45 sur la place Bellecour, dans le 2e arrondissement de Lyon. Une prise d’armes est programmée à 10h30, avec un dispositif en forme de L. Seront présents les éléments du 7e régiment de matériel, du 13e bataillon de chasseurs alpins ou encore du 68e régiment d’artillerie d’Afrique. Des véhicules et matériels militaires sont exposés sur la place Bellecour (blindé Griffon, camion Caesar ou encore, maquette d’hélicoptère Gazelle). 

Des grands bals gratuits ont eu lieu sur l’esplanade des Chartreux, avec une vue imprenable sur la basilique, avec Bal O’Gadjo dès 20 heures, suivi par un set vinyle du duo réunionnais de La Basse Tropicale, de 21h50 à 23h. Puis à 23h10, place au spectacle de danse, chant et voix de Chez Gemma et les chemineurs. Le feu d’artifice a lieu à 22h30 et est observable au mieux depuis les quais de Saône, côté Presqu’île.

1
Le défilé militaire du 14 juillet à Lyon qui part de la place Bellecour. © Bony/SIPA

La cérémonie et le défilé militaire du 14 juillet démarrent à 19 heures sur le quai des Chartrons. A 18h30, mise en place des troupes, puis suivre le programme détaillé ici. De 18h30 à 22h, un pique-nique géant est organisé avec tables, bancs, et foodtrucks à disposition quai Louis XIV, avant le feu d’artifice tiré à 22h25 sur la Garonne.

Jeudi 14 juillet 2022, le grand concert “NRJ Music Tour” est proposé gratuitement à partir de 18h30 à la Prairie des Filtres avec, de 18h30 à 20h30, le groupe de breakdance double champion de France Break’in School, la chanteuse Lisaa Camin, le DJ Matt Mendez et Cyprien, finaliste de l’édition 2021 de The Voice. Dès 20h30, place à Jérémie Frérot, Dadju, Shouse, Hatik, Yanns, Camélia Jordana, Tayc et Lujipeka. A 22h30, place au grand feu d’artifice sur le thème des musiques de films et de séries.

Le défilé du 14 juillet 2022 a lieu de 17 heures à 18h30 depuis le haut de la Canebière jusqu’au Mucem. Le Vieux-Port accueille 900 militaires à pied, 90 véhicules et engins nautiques, 4 cavaliers de la Garde Républicaine et 8 avions de la patrouille de France. Le feu d’artifice illumine le ciel de 22h30 à 23h, depuis le Vieux-Port ou le jardin du Pharo.

Nice a vécu, le jour de la fête nationale en 2016, une attaque terroriste islamiste au camion-bélier faisant 86 victimes. Cette journée du jeudi 14 juillet est depuis placée sous le signe des hommages et de la mémoire. De 9h à 20h, un hommage est rendu sur le quai des Etats-Unis où il est possible de déposer des plaques de couleurs bleu blanc rouge, distribuées gratuitement, pour réaliser un immense message long de 170 mètres dévoilé au monde entier vers 20 heures. A 16h30 a lieu sur les avenues Felix Faure et Verdun ainsi que sur la place Masséna le défilé aérien et terrestre du 14 juillet en présence du Président de la République Française qui rendra hommage aux victimes, à toutes les forces de sécurité, au personnel médico-social et à tous ceux qui ont fait preuve de courage, de fraternité et de solidarité. La Patrouille de France clôture l’événement. Après le défilé, un hommage municipal se tient place Masséna, accompagné par des musiciens de l’opéra. Une retransmission de la cérémonie est prévue sur écran géant sur la promenade du Paillon. A 21 heures, un grand concert de l’orchestre philharmonique de Nice ainsi que du chœur de l’opéra est donné sur le miroir d’eau de la promenade du Paillon et place Masséna. A 22h34, une minute de silence précède la mise en lumière sur la Promenade des Anglais. Calogero interprètera ensuite sur scène sa chanson “les feux d’artifices”.

Dimanche 14 juillet, le défilé militaire a lieu à 10 heures 30 depuis le boulevard de la Liberté. A 16 heures est donné le concert de l’Harmonie Municipale de Lille Centre à la Gare Saint Sauveur. A 23 heures, le feu d’artifice est tiré sur le Champ de Mars.

Après le 14 juillet 1880, le défilé militaire devient une institution. Le 14 juillet 1919, les maréchaux Foch, Joffre et Pétain défilent à cheval sur les Champs-Elysées – passant même sous l’Arc de Triomphe – pour célébrer la victoire dans la Première guerre mondiale acquise quelques mois plus tôt. C’est à ce moment que le traditionnel défilé du 14 juillet prend ses quartiers sur l’avenue la plus célèbre de Paris. Après une éclipse pendant la Seconde guerre mondiale, le défilé du 14 juillet prend son aspect actuel avec la multiplication des chars et des avions. Certains présidents de la République apportent cependant des innovations de courte durée.

Pendant son mandat, Valéry Giscard d’Estaing déplace le défilé dans d’autres artères de Paris, comme le Cours de Vincennes, l’Ecole militaire ou encore entre Bastille et République à Bastille. En 1982, François Mitterrand repoussait le défilé à la nuit tombée. Le cérémonial est parfaitement huilé. Les répétitions du défilé ont lieu en général le 12 juillet aux aurores, soit deux jours avant la date clé. Il s’ouvre avec le passage des avions et hélicoptères. En tout, ce sont environ 4 000 soldats qui défilent sur les Champs-Elysées à un rythme de 120 pas par minute. Les élèves d’écoles prestigieuses comme Saint-Cyr se présentent en grand uniforme. La marche est traditionnellement clôturée par les unités de la Légion étrangère, célèbres pour leur barbe volumineuse et leur pas plus lent.

Pendant près d’un siècle, la commémoration du 14 juillet est abandonnée. Elle réapparaît en 1880, sous la IIIe République. Le régime, pour se consolider, cherche à construire un nouvel imaginaire national, autour de symboles républicains. C’est ainsi que la Marseillaise devient hymne officiel et le 14 juillet fête nationale. Mais la proposition, qui émane du député de la Seine Benjamin Raspail, n’est pas accueillie unanimement par l’Assemblée. Certains députés mettent en cause la violence du 14 juillet 1789. Et c’est finalement autour du 14 juillet 1790 que se fait le consensus !

Cette année là, on inaugure également le monument surmonté de la statue de la place de la République, et partout sont donnés concerts et feux d’artifices. “La colonne de Juillet” qui surplombe la place de la Bastille, elle, ne se réfère pas au 14 juillet 1789. Elle porte le nom des victimes des journées révolutionnaire de juillet 1830, les “Trois glorieuses”.

Un décret du 6 juillet 1880 instaure un défilé militaire que l’on connaît encore aujourd’hui. Cet événement doit alors effacer le souvenir de la défaite militaire subie pendant la guerre de 1870, la perte de l’Alsace et d’une partie de la Lorraine au profit de l’Empire allemand, et fortifier la République qui n’a pas encore dix ans. La première édition du défilé militaire a lieu à l’hippodrome de Longchamp, où il restera jusqu’en 1914. Le défilé du 14 juillet va ensuite perdurer et devenir un incontournable de la fête nationale.

Mais la loi de 1880 installe aussi le 14 juillet comme jour férié. L’idée est alors de donner une journée non travaillée aux Français pour participer aux commémorations, mais aussi écouter leur président. Dès le 14 juillet 1880, à  12h30, les canons du Mont-Valérien tonnent au-dessus de la Seine avant de se taire pour un discours du président de la République, Jules Grévy. Le Petit journal s’extasie devant un “magnifique spectacle […] que le soleil de juillet illuminait de ses plus radieuses clartés”, évoquant “un vivant symbole d’union entre ces deux forces trop longtemps séparées, l’armée et la nation”. Le journal populaire continue : “A l’émotion profonde, indicible, qui a tenu pendant vingt minutes, cent milles poitrines haletantes, on peut affirmer que pour cette foule qui se pressait autour des régiments massés, la remise des drapeaux revêtait sa signification vraie : la reconstitution de la France, la reconstitution de son armée nationale, s’affirmant enfin à la face du pays”.

14 juillet
Le défilé du 14 juillet est organisé sur les Champs-Elysées, à Paris. © Gérard ROBERT

Au fil des années, le 14 juillet a connu bien des péripéties, mais aussi des évolutions qui l’ont transformée en fête générale voire globale, associant tous les Français dans des célébrations plus festives et populaires. En 1886, une femme, cantinière du 131e régiment d’infanterie, défile pour la première fois. En 1915, le défilé militaire se déplace du Champs-de-Mars aux Champs-Elysées et en 1919, le “défilé de la victoire” réunit sur place l’ensemble des forces des pays alliés.

En 1936, les syndicats se joignent, à leur façon, à la fête. Après le défilé militaire, un million de personne défilent à l’appel des organisations syndicales. De 1939 à 1945, dans le Paris occupé, la journée n’est pas célébrée. Le 14 juillet 1940, à Londres, le général de Gaulle réitère ses appels à la résistance. Mais en juillet 1945, on célèbre la Libération partout en France. Tous les ans depuis, le 14 juillet est l’occasion de tirer des feux d’artifices et d’organiser des bals populaires… Dans toute la France, des événements sont organisés le 14 juillet ou bien la veille au soir.

L’origine des bals du 14 juillet, et notamment du célèbre bal des pompiers, est d’ailleurs incertaine. Pour beaucoup, cette tradition remonte au début du XXe siècle, et serait née de la frustration des pompiers de ne pas pouvoir participer à cette grande fête. Les uns étaient en effet chargés de défiler avec les autres militaires quand les autres devaient rester en alerte pour prévenir les incident et les incendies, courants, on le sait, quand des feux d’artifice sont tirés. Lors d’un 14 juillet indéterminé, des pompiers auraient invité des passantes à danser à l’entrée de leur caserne. Chaque année, ce rendez-vous s’est développé et installé jusqu’à ce que les amicales des pompiers organisent leur propre bal, chaque année, le 13 ou le 14 juillet. Pour d’autres, c’est la date du 14 juillet 1937, qui signe le début des bals des pompiers. A Paris, à Montmartre, un sergent du nom de Cournet aurait décidé un jour lui aussi d’ouvrir les portes de sa caserne, donnant naissance à une grande fête, rapporte Libération qui a enquêté sur cette tradition en 2014. Cette version de l’histoire est notamment reprise sur le site Internet des pompiers de Paris.





Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.

close