Sports

Le Real chute face à l’Atlético / Liga (J35)


Un alléchant derby de Madrid était proposé ce dimanche pour le compte de la 35e journée de Liga.

Un derby de Madrid anecdotique, on ne voit pas ça tous les jours. Si l’on occulte le prestige de cette dispute de voisinage épique et séculaire, la rencontre de ce soir comportait peu d’enjeux. Du moins, du côté du Real, déjà champion d’Espagne et dont l’auguste attention se tournait désormais vers les cimes continentales, loin des bisbilles domestiques si triviales. Par rapport à la dernière sortie, ce mercredi en demi-finale retour de la Ligue des Champions contre Manchester City (3-1), Carlo Ancelotti ne conservait d’ailleurs que quatre de ses titulaires : Eder Militao, Nacho Fernandez, Toni Kroos et Casemiro. Face à ce onze remanié, les Colchoneros entraient mieux dans la rencontre. Angel Correa s’offrait ainsi une belle opportunité d’une jolie frappe (trop) croisée dès la 4e minute. C’est à la 36e minute que les locaux allaient ouvrir le score sur penalty par Carrasco, alors que Matheus Cunha avait chuté dans la surface de réparation au contact de Jesus Vallejo. Luka Jovic, titulaire surprise côté Real, s’offrait lui une belle occasion côté Real. Dominateurs, les Colchoneros menaient néanmoins au repos.

L’Atlético voulait consolider sa place pour la future Ligue des Champions à l’occasion de cette rencontre et ne relâchait pas ses efforts dans le second acte, avec notamment l’entrée d’Antoine Griezmann en début de période. Le Real tentait de revenir dans la rencontre, cependant. Vers l’heure de jeu, Lucas Vazquez servait Casemiro, qui enchaînait d’une frappe du pied droit, depuis l’entrée de la surface de réparation. Oblak était bien placé. Alimenté sur le côté droit dans la surface de réparation par Vinicius , Marco Asensio tentait du gauche, mais Reinildo se sacrifiait et prenait le cuir en pleine tête. Buteur lors du premier acte, Yannick Carrasco heurtait le poteau d’une frappe inspirée à un quart d’heure de la fin. Mais plus rien n’allait altérer le tableau de marque et ce Real bis s’incline logiquement chez son voisin.





Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.