Sports

Lens s’offre le derby, et Monaco !


Le dernier 16e de finale de Coupe de France joué ce mardi soir à Bollaert entre Lens et Lille a tourné à l’avantage des locaux, via les tirs au but (2-2, 4 tab à 3). Le RCL affrontera l’ASM en huitièmes.

Le 18 septembre dernier, sur cette même pelouse de Bollaert, les Sang et Or étaient venus à bout du Losc dans une atmosphère électrique (1-0), pour le compte de la 6e levée de Ligue 1. Depuis les deux clubs ont observé des trajectoires diamétralement différentes. Les Lensois, partis en trombe dans ce championnat, n’y ont plus connu le succès depuis le 5 novembre alors que les Lillois sont invaincus, toutes compétitions confondues, depuis la fin octobre.

Cette tendance s’est d’abord confirmée sur la pelouse artésienne, tandis que les deux équipes remettaient le couvert ce mardi soir dans le cadre des 16e de finale de la Coupe de France. Malgré une bonne entame des locaux, et deux occasions franches obtenues par Kalimuendo (4e) et Sotoca (13e), Onana s’est chargé de punir les largesses défensives adverses en frappant deux fois, coup sur coup, tel un renard des surfaces (29e, 33e). Cela alors que Yazici avait auparavant touché du bois pour un avertissement sans frais (9e).

Fofana, héros de la soirée

Après la pause toutefois, Fofana s’est attelé à raviver la flamme des 5000 spectateurs lensois admis – jauge sanitaire oblige – buteur bien servi par un Saïd à l’entrée remarquée (1-2, 67e). Mieux encore, le même Fofana – après deux poteaux sonnés par Yazici d’un côté (83e) et Baldé de l’autre (90e) – a su arracher une égalisation inespérée au bout du suspense et du temps additionnel, d’une frappe placée, limpide et imparable (2-2, 90e+5).

Contraintes ainsi d’en passer par les tirs au but pour se départager, les deux formations sont restées dos à dos jusqu’au cinquième et dernier tir de la salve initiale – Clauss ayant loupé sa tentative après Fonte. Sanches alors a failli pour la cartouche ultime des Lillois, pas Fofana… C’est bien le RCL, in fine, qui a raison du huitième de finaliste de la Ligue des champions pour rallier les huitièmes de finale de la Coupe de France. Un tour que les Lensois joueront face à Monaco à la fin du mois. Toujours à la maison.

Le tirage au sort des huitièmes:
Versailles (N2) – Toulouse (L2)
Bergerac (N2) – Saint-Etienne (L1)
OM (L1) – Montpellier (L1)
PSG (L1) – Nice (L1)
Nancy (L2) – Amiens (L2)
Lens (L1) – Monaco (L1)
Reims (L1) – Bastia (L2)
Nantes (L1) – Brest (L1)

Lire aussi :Paris évite le piègeCette fois, l’OM s’est appliquéBastia et Nancy font mal à l’élite



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.