Sports

L’épineuse question du retour des lycéens en NBA


En 2005, David Stern avait réussi à imposer une limite d’âge à l’entrée en NBA. Face à l’afflux de lycéens, souvent mal préparés à la vie de professionnel, l’ancien « commissionner » voulait que les joueurs attendent d’avoir 20 ans pour pouvoir rejoindre la Grande Ligue, pour les contraindre à évoluer au moins deux ans en NCAA.

Finalement, un compromis avait été trouvé pour imposer une limite d’âge à 19 ans. Le problème, c’est que les meilleurs lycéens, les fameux « one-and-done », ne passent finalement qu’un an à l’université, et qu’ils sont de plus en plus nombreux à tenter de contourner cette règle, en partant à l’étranger ou en G-League entre la lycée et la NBA.

Bref, pour Adam Silver et le syndicat des joueurs, cette limite d’âge n’a plus grand intérêt et les deux camps négocient sa disparition pour la prochaine convention collective, sauf qu’ESPN note que ce n’est pas si simple.

La NBA souhaite ainsi que les agents partagent les informations médicales de leurs clients avec toutes les équipes, afin qu’elles puissent choisir à la Draft en toute connaissance de cause. Du côté des agents, on souhaite au contraire garder une certaine liberté avec le partage des informations médicales, car il s’agit pour eux du principal levier de pression en amont de la Draft, afin d’éviter certaines équipes à leurs clients.

Autre point important : étant donné que beaucoup de choix de Draft ont été échangés pour les années à venir, la disparition du « one-and-done » ne pourrait pas avoir lieu à court terme car cela changerait considérablement la valeur de certaines Drafts alors que des équipes ont effectué des échanges en ayant en tête cette limite de 19 ans.



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.