Politics

Les conservateurs de Boris Johnson punis à Londres



“Londres est tombé”, tempête The Sun. À l’issue des élections locales du 5 mai, “Boris [Johnson] a perdu Wandsworth et Westminster au profit des travaillistes pour la première fois depuis un demi-siècle”, peste le tabloïd conservateur, proche du parti au pouvoir. Aux deux conseils d’arrondissement (borough) du centre de la capitale, bastions huppés des Tories, s’ajoute celui de Barnet, dans le Nord-Ouest londonien, lui aussi remporté par le Labour. “Dire que Wandsworth était le conseil favori de Margaret Thatcher”, soupire le quotidien.

Ce scrutin, organisé pour renouveler quelques 200 autorités locales (comté, district, métropoles, arrondissements) à travers la Grande-Bretagne, a confirmé comme attendu les difficultés du Premier ministre sur la scène intérieure. Dans le sud de l’Angleterre, région la plus riche du pays, les Tories ont également cédé du terrain – au profit des libéraux démocrates cette fois. En Écosse, dans le même temps, les conservateurs se retrouvent relégués en troisième position, derrière les nationalistes et les travaillistes. “Les responsables locaux du Parti conservateur pointent du doigt la responsabilité de leur dirigeant dans cette mauvaise performance, souligne The Guardian. Ils citent notamment la



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.

close