Politics

les feux en Gironde progressent désormais moins vite


Les principales informations de la journée

  • Météo France a levé mardi matin la vigilance rouge « canicule », mais 68 départements restaient toujours en vigilance orange en fin de journée.
  • Onze départements, des Pyrénées-Atlantiques à la Creuse, étaient d’ailleurs placés en vigilance orange pour des orages qui devaient commencer dans la soirée.
  • De nouveaux records absolus de chaleur ont été enregistrés ce mardi le long des côtes du nord-ouest du pays, dépassant parfois 40°C, comme à Dieppe ou Cayeux-sur-Mer.
  • En Gironde, plus de 20 000 hectares ont brûlé, dont 80 dans un troisième feu qui s’est déclenché lundi après-midi, mais qui est à présent fixé.
  • Quelque 1 700 pompiers restent mobilisés sur place, dont un a été grièvement blessé mardi à Landiras, et près de 40 000 personnes ont été évacuées au total. 
  • Les fumées des incendies ont atteint Paris en fin de journée. 
  • L’homme placé en garde à vue dans le cadre de l’enquête sur l’incendie de Landiras (Gironde) avait déjà été entendu en 2012 pour des faits similaires. 
  • Emmanuel Macron se rendra en Gironde mercredi pour faire un point sur la situation. 
  • Le zoo du Bassin d’Arcachon a dû être évacué en urgence lundi, à cause des incendies. Une dizaine d’animaux n’ont pas survécu. 
  • 1 400 hectares de végétation ont brûlé dans les Monts d’Arrée dans le Finistère, où un incendie s’est déclenché lundi après-midi et 500 personnes ont été évacuées.
  • Selon l’agence météo britannique, les 40 degrés ont été dépassés à la mi-journée à l’aéroport de Londres Heathrow, avec 40,2°C, pour la première fois au Royaume-Uni.
  • Les incendies sévissent d’ailleurs partout en Europe, au Royaume-Uni, mais aussi en Grèce ou en Espagne et au Portugal. 

23 heures : La canicule se décale vers l’Est, laissant un sillage de désolation

La canicule se déplaçait vers l’est de la France mardi soir, après avoir fait tomber plus de 60 records absolus de chaleur et laissant dans son sillage des incendies dévastateurs, jusque dans des régions habituellement épargnées par ces impacts du réchauffement climatique.

C’est le Sud-Ouest qui a subi les pires conséquences, avec deux gigantesques incendies en Gironde qui ont brûlé depuis le 12 juillet près de 20 000 hectares de forêt. Poussée par le vent, la fumée est même remontée jusqu’à Paris mardi soir, affectant la qualité de l’air. Près de 1 700 pompiers venus de toute la France, appuyés par d’importants moyens aériens, sont toujours mobilisés contre les deux brasiers qui ont brûlé 7 000 hectares de forêt à La Teste-de-Buch, près d’Arcachon, et 13 300 à Landiras, à 50 km à l’est, où un homme a été placé en garde à vue, l’enquête se dirigeant vers « un acte volontairement malveillant ». En sept jours, ces deux incendies ont obligé à évacuer 37 000 personnes.

« Mercredi, les fortes chaleurs ne concerneront plus que le quart sud-est du pays avec des températures nocturnes demeurant toujours très élevées », selon le dernier bulletin de Météo-France, pour qui « cette situation risque de perdurer encore plusieurs jours sur ces régions ». 

22h46 : La vague de chaleur en Europe montre la nécessité d’agir pour le climat, dit Washington

L’administration américaine a dit mardi que les températures record en Europe montraient la nécessité d’agir pour le climat et a promis de faire sa part du travail en dépit de revers législatifs et judiciaires aux Etats-Unis.

Le président Joe Biden doit d’ailleurs s’exprimer ce mercredi sur le changement climatique lors d’une visite dans le Massachusetts. 

20h59 : Les fumées des feux de Gironde atteignent même Paris 

Avec le vent, les fumées des incendies de Gironde avaient atteint Bordeaux lundi soir. Ce mardi soir, elles ont été jusqu’au nord de la France, comme à Paris où une odeur de brûlé pouvait être senti dans les rues de la capitale. Dans le ciel, la fumée était également visible, comme le montrent certaines vidéos sur les réseaux sociaux. Un phénomène qui se couple aussi avec le feu de forêt en cours ce mardi après-midi à Rochefort-en-Yvelines, près de Rambouillet, au sud de Paris.

« Il est possible que vous sentiez une odeur de brûlé en extérieur. Cette odeur provient certainement des feux en cours qui sévissent en France. La raison ? La versatilité du vent. N’encombrez pas les lignes de secours. N’appelez les pompiers qu’en cas de feu avéré », rappelle sur Twitter la préfecture de police. 

Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les cookies et autres traceurs.

En cliquant sur « J’accepte », les cookies et autres traceurs seront déposés et vous pourrez visualiser les contenus (plus d’informations).

En cliquant sur « J’accepte tous les cookies », vous autorisez des dépôts de cookies et autres traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous gardez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment en consultant notre politique de protection des données.

Gérer mes choix



Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les cookies et autres traceurs.

En cliquant sur « J’accepte », les cookies et autres traceurs seront déposés et vous pourrez visualiser les contenus (plus d’informations).

En cliquant sur « J’accepte tous les cookies », vous autorisez des dépôts de cookies et autres traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous gardez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment en consultant notre politique de protection des données.

Gérer mes choix



20h51 : Deux pompiers grièvement blessés en Gironde et dans les Yvelines, annonce Darmanin

Sur Twitter, Gérald Darmanin annonce que deux sapeurs-pompiers ont été grièvement blessés lors d’interventions sur les feux de forêt de Landiras (Gironde) et Saint-Cyr-l’École (Yvelines). Jusqu’à présent, les autorités se félicitaient que les incendies n’aient fait aucune victime, ni du côté des secours, ni du côté des habitants et vacanciers. 

A Saint-Cyr-l’Ecole, la femme pompier d’une quarantaine d’années aurait été grièvement blessée lors d’une intervention à l’aérodrome après avoir perdu le contrôle de son véhicule, rapporte Le Parisien. Elle a eu le bras en partie sectionné. 

« Je veux saluer leur courage et réaffirmer mon soutien à nos soldats du feu, qui font preuve d’un professionnalisme exemplaire », écrit le ministre de l’Intérieur.

Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les cookies et autres traceurs.

En cliquant sur « J’accepte », les cookies et autres traceurs seront déposés et vous pourrez visualiser les contenus (plus d’informations).

En cliquant sur « J’accepte tous les cookies », vous autorisez des dépôts de cookies et autres traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous gardez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment en consultant notre politique de protection des données.

Gérer mes choix



19h22 : Les feux en Gironde progressent désormais moins vite 

La préfète de Nouvelle-Aquitaine a fait un point de situation ce mardi sur le front des incendies qui sévissent en Gironde, où un peu plus de 20 000 hectares sont partis en fumée. « On a une progression des deux feux bien moindre. On a pu travailler la défense contre le feu, créer des pares-feux importants », a déclaré Fabienne Buccio, évoquant « une journée normale par rapport à ce qu’on a connu hier (lundi) ».

La lutte contre les flammes n’est toutefois pas terminée, prévient la préfète. « La météo annonce toujours des températures chaudes. Il nous faudrait des jours de pluie, mais je ne pense pas qu’on les ait. »

Bonne nouvelle cependant : le troisième feu qui s’est déclaré lundi à Vensac (Gironde) est fixé. Il a brûlé 80 hectares. 

Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les cookies et autres traceurs.

En cliquant sur « J’accepte », les cookies et autres traceurs seront déposés et vous pourrez visualiser les contenus (plus d’informations).

En cliquant sur « J’accepte tous les cookies », vous autorisez des dépôts de cookies et autres traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous gardez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment en consultant notre politique de protection des données.

Gérer mes choix



18h13 : Le PCF et EELV demandent des moyens supplémentaires pour lutter contre les incendies

Le parti communiste et EELV ont réclamé mardi des moyens supplémentaires pour faire face aux incendies qui ravagent notamment la Gironde. « Face à cette situation, la réaction de l’Etat paraît bien tardive et les effectifs comme le matériel à disposition pour lutter contre ces incendies, insuffisants », estiment les écologistes dans un communiqué. 

Dans une lettre au ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin, le chef de file des communistes Fabien Roussel estime aussi que le grand Sud-Ouest doit désormais « être considéré comme un territoire très menacé ». Il « soutient l’idée d’un investissement important de l’Etat dans l’acquisition de nouveaux vecteurs aériens, type Canadair et bombardiers d’eau, et dans la formation et l’embauche de commandants de bord, aujourd’hui en nombre insuffisant ». De même, nos services d’incendie et de secours ont besoin d’être beaucoup plus soutenus et ne plus dépendre des financements des départements,« écrit-il, appelant à « une plus grande reconnaissance et des moyens supplémentaires” pour les pompiers.

Feu fixé, maîtrisé, circonscrit, éteint : quelles différences ?

Pas toujours facile de s’y retrouver entre les différents termes utilisés par les pompiers quand les incendies font rage.

>> On vous explique tout dans notre article.

17h46 : De nouveaux records absolus de température battus ce mardi

De nouveaux records absolus de chaleur ont été enregistrés mardi le long des côtes du nord-ouest du pays. La station de Dieppe, en Seine-Maritime, ouverte en 1949, a enregistré 40,4°C, contre un précédent record de 40,1°C le 25 juillet 2019. Cayeux-sur-Mer, dans la Somme, dont la station n’existe que depuis 2006, a relevé 41°C, contre 40,1°C le 25 juillet 2019.

Autres records absolus dans le Pas-de-Calais, avec 39,6°C à Boulogne-sur-Mer (37,9°C le 31 juillet 2020), alors que la barre des 40 a été frôlée au Touquet avec 39,9°C (39,3°C le 25 juillet 2019) comme à Calais (38,7°C le 25 juillet 2019).

Paris a également connu sa deuxième journée la plus chaude depuis les relevés dans la capitale, avec 40,5°C, mais loin de son record absolu de 42,6°C enregistré le 25 juillet 2019. Et dans l’est du pays, par lequel la vague de chaleur s’évacue, les records ne sont pas tombés, malgré des températures fortes, 39,9°C à Lyon, 39,1°C à Mourmelon (Marne) ou 38°C à Strasbourg-Entzheim.

Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les cookies et autres traceurs.

En cliquant sur « J’accepte », les cookies et autres traceurs seront déposés et vous pourrez visualiser les contenus (plus d’informations).

En cliquant sur « J’accepte tous les cookies », vous autorisez des dépôts de cookies et autres traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous gardez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment en consultant notre politique de protection des données.

Gérer mes choix



Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les cookies et autres traceurs.

En cliquant sur « J’accepte », les cookies et autres traceurs seront déposés et vous pourrez visualiser les contenus (plus d’informations).

En cliquant sur « J’accepte tous les cookies », vous autorisez des dépôts de cookies et autres traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous gardez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment en consultant notre politique de protection des données.

Gérer mes choix



16h28 : Emmanuel Macron en Gironde ce mercredi auprès des pompiers

Après le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin, c’est le président qui se rendra ce mercredi en Gironde, pour faire un point sur les deux incendies qui ravagent la région, a appris Franceinfo. Jusqu’à présent, aucune victime n’est à déplorer, mais un peu plus de 20 000 hectares sont partis en fumée près des communes de Landiras et de la Teste-de-Buch. Des milliers de personnes ont également été évacués, habitants et vacanciers. 

16 heures : 68 départements en vigilance orange

A 16 heures, 68 départements sont placés en vigilance orange (ainsi que l’Andorre). L’Aveyron, l’Ariège, la Charente, les Deux-Sèvres et la Vienne ont été retirés de la liste diffusée ce matin par Météo-France. 20 départements sont en jaune.

Cet après-midi à 15h, « on relève déjà des valeurs entre 38 et 40 degrés voire plus ponctuellement, en maintes régions » : 41.3°C à Rouen (76), 40.1°C à Paris-Montsouris (75), 40°C à Beauvais (60), 39.9°C à Orly (91), 39°C à Boulogne-sur-Mer (62), 39,1°C à Troyes (10), 38,1°C à Verdun (55), 38,7°C à Auxerre (89), 37,7°C à Nancy (54).

Météo-France rappelle que les températures maximales ne sont pas encore atteintes à cette heure.

Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les cookies et autres traceurs.

En cliquant sur « J’accepte », les cookies et autres traceurs seront déposés et vous pourrez visualiser les contenus (plus d’informations).

En cliquant sur « J’accepte tous les cookies », vous autorisez des dépôts de cookies et autres traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous gardez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment en consultant notre politique de protection des données.

Gérer mes choix



15h53 : Malgré l’évacuation du zoo du Bassin d’Arcachon, une dizaine d’animaux n’a pas survécu

Le zoo du Bassin d’Arcachon a dû être évacué en urgence lundi, à cause des incendies. « Ce zoo présentait 850 animaux répertoriés et près d’une centaine d’espèces répartis sur 22 hectares boisés au sud de la commune de La Teste-de-Buch (33) », explique le ministère de l’Ecologie dans un communiqué.

« La totalité des animaux transportables, soit 363 animaux, a été acheminée par des convois spéciaux escortés par les forces de l’ordre vers une zone de sécurité installée sur le site du zoo de Bordeaux-Pessac situé à 65 kilomètres du zoo du Bassin d’Arcachon », poursuit le ministère.

Malheureusement, une dizaine d’animaux n’ont pas survécu aux fortes chaleurs et au stress.

Des vétérinaires et des soigneurs assurent le suivi médical et l’alimentation des animaux évacués. D’autres parcs zoologiques situés « sur l’ensemble du territoire métropolitain » accueilleront dès ce mardi certains de ces animaux, priorisant les plus vulnérables.

15h29 : Plus de 40°C à Paris, la 3e fois en 150 ans de mesures

Pour la 3e fois en 150 ans de mesures, les 40°C sont dépassés à Paris avec 40,1°C peu après 15 heures. Une maximale de 41°C est estimée vers 17 heures, proche du record de 42,6°C en juillet 2019, et déjà devant les 40,4°C en 1947.

15h15 : En Gironde, 19 300 hectares brûlés, 2 villes en cours d’évacuation

La préfecture vient de faire un point sur les incendies en Gironde. A 15h, 19 300 hectares ont brûlé (6 500 à la Teste-de-Buch et 12 800 à Landiras sur l’arrondissement de Langon).

« L’évacuation de la commune de Saint-Symphorien est en cours. Environ 2 000 personnes sont concernées, y compris un Ehpad de 80 résidents, et seront réparties dans les structures d’accueil adaptées les plus proches. » La préfecture a également lancé l’évacuation de Saint-Léger-de-Balson. Ces deux villes s’ajoutent aux 14 communes déjà évacuées.

2 000 sapeurs-pompiers de Gironde et de toute la France sont actuellement mobilisés sur les feux en Gironde, appuyés par 8 Canadairs et 2 avions Dash.

La présence de fumées issues de ces incendies et des odeurs de bois brûlés ont été perceptibles sur la métropole bordelaise ainsi qu’a l’extérieur de la Gironde.

15h10 : Les incendies en discussion à l’Assemblée nationale

Les députés ont rendu hommage aux sapeurs-pompiers avec une standing ovation à l’Assemblée nationale.

« Je souhaite, au nom du gouvernement, rendre hommage aux sapeurs-pompiers, aux militaires et aux élus qui luttent dans des conditions extrêmement difficiles avec un sang froid et un professionnalisme qui fait honneur à la France », a déclaré le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin.

S’en sont suivies des questions au gouvernement sur les feux et leur gestion. Répondant à une question de Michel Sala, député Nupes, Gérald Darmanin a annoncé qu’actuellement, « vingt feux par jour sont constatés sur le territoire national ». « Il y a quasiment désormais 60km² de feu en Gironde et il y a de très nombreux autres feux dans les Bouches-du-Rhône, dans le Finistère… »

Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les cookies et autres traceurs.

En cliquant sur « J’accepte », les cookies et autres traceurs seront déposés et vous pourrez visualiser les contenus (plus d’informations).

En cliquant sur « J’accepte tous les cookies », vous autorisez des dépôts de cookies et autres traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous gardez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment en consultant notre politique de protection des données.

Gérer mes choix



14h46 : Des risques « extrêmes » d’incendies en France

Ce mardi, les risques d’incendies sont particulièrement élevés en France, notamment au sud de Lyon, d’Amiens et autour d’Avignon et de Nîmes, comme l’indique le programme Copernicus de la Commission européenne.

« Désormais, la vallée du Rhône est dans les zones les plus à risque de feu de forêt ; les contreforts préalpins sont loin d’être à l’abri. Et tout ça ne va pas s’arranger dans les prochains jours », prévient sur Twitter Serge Taboulot, secrétaire de l’Institut des risques majeurs.

Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les cookies et autres traceurs.

En cliquant sur « J’accepte », les cookies et autres traceurs seront déposés et vous pourrez visualiser les contenus (plus d’informations).

En cliquant sur « J’accepte tous les cookies », vous autorisez des dépôts de cookies et autres traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous gardez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment en consultant notre politique de protection des données.

Gérer mes choix



14h39 : L’homme placé en garde à vue pour l’incendie de Landiras serait récidiviste

L’homme placé en garde à vue lundi après-midi dans le cadre de l’enquête sur l’incendie de Landiras (Gironde), qui a brûlé près de 13 000 ha de forêt depuis une semaine, avait déjà été entendu en 2012 pour des faits similaires, a-t-on appris auprès du parquet de Bordeaux.

Il avait été suspecté de « destruction de forêt par substance incendiaire » dans une affaire finalement classée sans suite en 2014, « en absence d’éléments probants », a indiqué le parquet, précisant que le mis en cause était un Girondin de 39 ans, demeurant près de Landiras. « Il ne s’explique pas sur les faits pour l’instant et n’a pas fait d’aveux spontanés ».

Sa garde à vue va être prolongée.

14h32 : Le mois de juillet « bien parti » pour être l’un des plus secs depuis 1959

Selon Météo-France, ce mois de juillet va vite entrer dans les records : « Avec seulement 1,9 mm à l’échelle de la France (18 juillet inclus), ce mois de juillet 2022 est bien parti pour être l’un des plus secs depuis 1959. »

Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les cookies et autres traceurs.

En cliquant sur « J’accepte », les cookies et autres traceurs seront déposés et vous pourrez visualiser les contenus (plus d’informations).

En cliquant sur « J’accepte tous les cookies », vous autorisez des dépôts de cookies et autres traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous gardez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment en consultant notre politique de protection des données.

Gérer mes choix



14h10  : 40 degrés pour la première fois au Royaume-Uni

Selon le Met office, l’agence météo britannique, les 40 degrés ont été dépassés à la mi-journée à l’aéroport de Londres Heathrow, avec 40,2°C, pour la première fois au Royaume-Uni.

Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les cookies et autres traceurs.

En cliquant sur « J’accepte », les cookies et autres traceurs seront déposés et vous pourrez visualiser les contenus (plus d’informations).

En cliquant sur « J’accepte tous les cookies », vous autorisez des dépôts de cookies et autres traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous gardez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment en consultant notre politique de protection des données.

Gérer mes choix



13h57 : La fumée des incendies s’étend jusqu’à Bordeaux

En Gironde, une bascule de vent a poussé les fumées des deux incendies géants vers le nord et elles ont enveloppé depuis lundi soir la métropole de Bordeaux, accompagnées d’une odeur âcre, et donnant lieu à des photos impressionnantes.

>> Plus d’informations dans notre article dédié.

Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les cookies et autres traceurs.

En cliquant sur « J’accepte », les cookies et autres traceurs seront déposés et vous pourrez visualiser les contenus (plus d’informations).

En cliquant sur « J’accepte tous les cookies », vous autorisez des dépôts de cookies et autres traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous gardez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment en consultant notre politique de protection des données.

Gérer mes choix



12h55 : Record de chaleur au Royaume-Uni

Selon le Met office, l’agence météo britannique, la température de 39,1 degrés a été atteinte à Charlwood, dans le Surrey, au sud de Londres. « Si cela se confirme, il s’agira de la température la plus élevée jamais enregistrée au Royaume-Uni », indique-t-il sur Twitter.

Le précédent record britannique remontait au 25 juillet 2019, avec 38,7 degrés.

Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les cookies et autres traceurs.

En cliquant sur « J’accepte », les cookies et autres traceurs seront déposés et vous pourrez visualiser les contenus (plus d’informations).

En cliquant sur « J’accepte tous les cookies », vous autorisez des dépôts de cookies et autres traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous gardez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment en consultant notre politique de protection des données.

Gérer mes choix



12h43  : la fin des 40 degrés pour mercredi

Selon Météo-France, après ce mardi caniculaire, les températures devraient nettement diminuer mercredi, de 5 à dix degrés. Les 40 degrés ne devraient plus être atteints, même s’il fera encore chaud sur la façade est. Les températures les plus chaudes seront pour le sud-est, avec jusqu’à 39 degrés à l’ombre.

 

Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les cookies et autres traceurs.

En cliquant sur « J’accepte », les cookies et autres traceurs seront déposés et vous pourrez visualiser les contenus (plus d’informations).

En cliquant sur « J’accepte tous les cookies », vous autorisez des dépôts de cookies et autres traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous gardez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment en consultant notre politique de protection des données.

Gérer mes choix



11h10  : lundi, 14e journée la plus chaude en France

Avec 28,05°C de moyenne, la journée de lundi a finalement été la 14e la plus chaude en France depuis 1947 et la création de l’indicateur thermique national, qui est, selon Météo France, « la moyenne de mesures quotidiennes de la température moyenne de l’air dans 30 stations météorologiques réparties de manière équilibrée sur le territoire métropolitain ». Le jour le plus chaud reste le 5 août 2003, avec 29,47°C.

Toutefois, au plus chaud hier après-midi, l’indicateur thermique national a atteint la valeur moyenne de 37,6°C.

Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les cookies et autres traceurs.

En cliquant sur « J’accepte », les cookies et autres traceurs seront déposés et vous pourrez visualiser les contenus (plus d’informations).

En cliquant sur « J’accepte tous les cookies », vous autorisez des dépôts de cookies et autres traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous gardez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment en consultant notre politique de protection des données.

Gérer mes choix



10h55  : le retour des orages mardi soir

Après la canicule, les orages, potentiellement forts, sont annoncés ce soir à partir du sud-ouest. Ils remonteront ensuite vers le nord-est du pays dans la nuit et la journée de mercredi. Onze départements, des Pyrénées-Atlantiques à la Creuse, ont été placés en vigilance orange pour ces orages, parfois accompagnée par une vigilance canicule.

Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les cookies et autres traceurs.

En cliquant sur « J’accepte », les cookies et autres traceurs seront déposés et vous pourrez visualiser les contenus (plus d’informations).

En cliquant sur « J’accepte tous les cookies », vous autorisez des dépôts de cookies et autres traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous gardez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment en consultant notre politique de protection des données.

Gérer mes choix



10h47 : 1400 hectares brûlés et 500 personnes évacuées en Bretagne

Une mise à jour par la préfecture du Finistère du bilan des incendies en Bretagne fait état de plus de 1400 hectares de végétation brûlés dans les Monts d’Arrée et 500 personnes évacuées.

Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les cookies et autres traceurs.

En cliquant sur « J’accepte », les cookies et autres traceurs seront déposés et vous pourrez visualiser les contenus (plus d’informations).

En cliquant sur « J’accepte tous les cookies », vous autorisez des dépôts de cookies et autres traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous gardez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment en consultant notre politique de protection des données.

Gérer mes choix



9h40 : 1330 hectares de végétation incendiés en Bretagne, 300 personnes évacuées

Plus de 1300 hectares de végétation sont partis en fumée dans les Monts d’Arrée dans le Finistère et 300 personnes ont été évacuées, dans un incendie déclenché quelques heures après des records de chaleur historiques en Bretagne, a indiqué la préfecture ce mardi matin.

195 sapeurs-pompiers et 50 véhicules de lutte contre les incendies étaient mobilisés ce mardi matin pour lutter contre les flammes, selon un communiqué de la préfecture du Finistère. Cet incendie s’était déclaré lundi vers 14h45 sur la commune de Brasparts, au cœur des Monts d’Arrée.

Dans la nuit de lundi à mardi, « la progression du feu sur le secteur a amené les autorités à évacuer la commune de Botmeur, les hameaux de Ti Beron, Roquinarc’h situés sur la commune de Saint-Rivoal et du hameau de Roudouderc’h situé sur la commune de Sizun », dont la salle des sports accueille 92 déplacés, selon un point de situation de la préfecture.

9h16 : L’incendie de la Montagnette dans les Bouches-du-Rhône est fixé

L’incendie déclenché jeudi par des étincelles au passage d’un train de marchandises dans le massif de la Montagnette, au sud d’Avignon, a été fixé dans la nuit par les pompiers, qui poursuivaient ce mardi le noyage des lisières pour éviter une nouvelle reprise.

Ce feu, qui avait débuté jeudi au pied du massif, dans le nord des Bouches-du-Rhône, brûlant quelque 1500 hectares, avait subi une nouvelle reprise lundi après-midi, obligeant les secours à déployer 500 pompiers et 140 engins au total, avec l’assistance dans les airs de trois hélicoptères bombardiers d’eau et d’un Canadair.

Face à la menace, le maire de la commune de Barbentane avait fait évacuer deux quartiers ainsi qu’une crèche et un centre aéré lundi en fin d’après-midi. Mais la ville a finalement été préservée des flammes grâce à des contre-feux provoqués par les pompiers, avait rassuré l’élu lundi en fin de soirée.

Ce mardi matin, 400 pompiers étaient toujours sur le site « pour noyer les lisières et traiter les foyers résiduels » a indiqué une porte-parole des sapeurs pompiers du SDIS 13, précisant que ce nombre devrait progressivement diminuer dans la journée.

Deux Canadair doivent également être affectés sur la zone dans la matinée pour accélérer le processus de noyage et éviter une nouvelle reprise du feu. Au total, 120 hectares ont été parcourus depuis lundi lors de cette nouvelle reprise du feu, en plus des 1500 déjà partis en fumée.

Ce feu avait déjà été annoncé par deux fois comme fixé, avant que les pompiers ne se fassent déborder par les flammes, attisées par le vent.

L’incendie de la Montagnette aurait été déclenché par les étincelles générées par un train de fret sur la voie ferrée entre Avignon et Tarascon (Bouches-du-Rhône). Dès vendredi, le parquet de Tarascon a ouvert une enquête pour incendie volontaire.

8h55 : Plus de 19 000 hectares brûlés en Gironde, 2000 pompiers mobilisés

Un nouveau bilan ce mardi matin fait état de 6500 hectares brûlés à la Teste-de-Buch, 12 800 à Landiras, et 70 à Vensac, où un incendie a commencé lundi en fin d’après-midi.

A Vensac, plus de 500 personnes ont été évacuées après ce nouveau départ de feu.

Plus de 2000 pompiers sont désormais engagés sur ces trois incendies.

Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les cookies et autres traceurs.

En cliquant sur « J’accepte », les cookies et autres traceurs seront déposés et vous pourrez visualiser les contenus (plus d’informations).

En cliquant sur « J’accepte tous les cookies », vous autorisez des dépôts de cookies et autres traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous gardez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment en consultant notre politique de protection des données.

Gérer mes choix



Les bons gestes à adopter pour protéger votre animal de compagnie

Les fortes chaleurs attendues ce mardi sur l’est de la France ne vont pas épargner les animaux domestiques. Hydratation, alimentation, sorties… Nous avons récapitulé ce qu’il faut faire, et ne pas faire.

>> Toutes les informations dans notre article.

8h34 : 32,8°C dans la nuit dans la Manche, un record absolu

La station météo de la Pointe de la Hague, dans la Manche, a dépassé dans la nuit de lundi à mardi son record absolu de température, atteignant 32,8°C alors que l’ancien record s’établissait à 32,3°C, en juillet 2016.

Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les cookies et autres traceurs.

En cliquant sur « J’accepte », les cookies et autres traceurs seront déposés et vous pourrez visualiser les contenus (plus d’informations).

En cliquant sur « J’accepte tous les cookies », vous autorisez des dépôts de cookies et autres traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous gardez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment en consultant notre politique de protection des données.

Gérer mes choix



Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les cookies et autres traceurs.

En cliquant sur « J’accepte », les cookies et autres traceurs seront déposés et vous pourrez visualiser les contenus (plus d’informations).

En cliquant sur « J’accepte tous les cookies », vous autorisez des dépôts de cookies et autres traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous gardez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment en consultant notre politique de protection des données.

Gérer mes choix



7h59 : Record de chaleur cette nuit au Royaume-Uni

Au Royaume-Uni, touché lui aussi par la vague de chaleur, la nuit de lundi à mardi pourrait avoir été la plus chaude jamais enregistrée. Le précédent record de température minimale haute, qui était établi à 23,9°C, a été battu dans de nombreux endroits.

Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les cookies et autres traceurs.

En cliquant sur « J’accepte », les cookies et autres traceurs seront déposés et vous pourrez visualiser les contenus (plus d’informations).

En cliquant sur « J’accepte tous les cookies », vous autorisez des dépôts de cookies et autres traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous gardez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment en consultant notre politique de protection des données.

Gérer mes choix



« Le réchauffement climatique tue »

En période de fortes chaleurs et de canicule, les risques pour la santé ne sont pas négligeables, comme le prouve le bilan de 20 000 morts lors de la grande canicule de 2003 dont 15 000 sur le seul mois d’août. Or ces épisodes ont un responsable : le réchauffement climatique. Hélène Rossinot, médecin, spécialiste de Santé publique, a répondu à nos questions.

>> Lire l’interview

7h21 : De nombreux records de chaleur battus dans l’ouest lundi

De nombreux records locaux de chaleur ont été battus lors de cette « journée la plus chaude de cette vague de chaleur », a annoncé lundi Météo-France.

Selon des valeurs provisoires relevées dans l’après-midi, le thermomètre a par exemple affiché 39,3°C à Brest (contre un précédent record de 35,1°C en août 2003), 39,5°C à Saint-Brieuc (contre 38,1°C en août 2003), 42°C à Nantes (contre 40,3 °C en juillet 1949) ou encore 42,6°C à Biscarrosse (contre 41,7°C en juin 2022).

En Bretagne, une vingtaine de stations météorologiques ont enregistré une température atteignant 40°C, pour la plupart pour la première fois.

Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les cookies et autres traceurs.

En cliquant sur « J’accepte », les cookies et autres traceurs seront déposés et vous pourrez visualiser les contenus (plus d’informations).

En cliquant sur « J’accepte tous les cookies », vous autorisez des dépôts de cookies et autres traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous gardez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment en consultant notre politique de protection des données.

Gérer mes choix



7h10 : En Gironde, 17 000 hectares brûlés et 16 000 personnes évacuées

Le dernier bilan des deux incendies en Gironde, publié lundi soir, rapporte que près de 17 000 hectares de forêt ont été brûlés, dont 4700 à la Teste-de-Buch et 12 000 à Landiras. Le feu n’était toujours pas fixé.

A la Teste-de-Buch, 8000 habitants ont été évacués de manière préventive lundi, portant à 18 000 le nombre de personnes évacuées dans cette zone depuis le début de l’incendie. Lundi soir, les 74 résidents d’un Ehpad dans le quartier du Pilat étaient en cours d’évacuation.

A Landiras et dans les communes voisines, plus de 8000 personnes ont également été évacuées lundi, soit plus de 14 000 depuis le début de l’incendie.

Dans les deux zones, le rapport de la préfecture de Gironde estime que « la situation reste très défavorable ».

6h13 : La vigilance rouge levée, 73 départements en orange

Dans son bulletin de ce mardi à 6h, Météo France lève la vigilance rouge « canicule ». 73 départements sont en orange et 21 en jaune. Seules la Loire-Atlantique et la Vendée sont repassées en vert.

« Une masse d’air océanique plus fraîche est arrivée par l’ouest. Elle va progresser sur le pays aujourd’hui mardi. L’épisode caniculaire intense sur la façade atlantique est donc terminé », détaille Météo France.

En revanche, « en cours de journée les températures repartiront à la hausse dans les régions plus à l’est. Les maximales seront souvent comprises entre 37 et 40 degrés en Normandie, Hauts-de-France, Ile-de-France, Grand-Est, Auvergne-Rhône-Alpes, vallée du Rhône et région toulousaine ».

Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les cookies et autres traceurs.

En cliquant sur « J’accepte », les cookies et autres traceurs seront déposés et vous pourrez visualiser les contenus (plus d’informations).

En cliquant sur « J’accepte tous les cookies », vous autorisez des dépôts de cookies et autres traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous gardez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment en consultant notre politique de protection des données.

Gérer mes choix



5h49 : Des températures encore caniculaires dans la moitié est de la France

Après une journée caniculaire pour une grande partie de la France lundi, la baisse des températures devrait intervenir à partir de ce mardi. Mais pas pour tout le monde. La façade Atlantique sera la première a en bénéficier. En conséquence, la vigilance rouge pourrait prendre fin sur la carte de vigilance de ce mardi matin à 6 heures. 

« Après une nuit de lundi à mardi très chaude avec des températures minimales souvent supérieures à 20 degrés, les fortes chaleurs se décaleront sur la moitié est de la France. Les températures y afficheront entre 37 et 40 degrés », prévient toutefois Météo-France. Prudence donc pour cette journée qui s’annonce encore très chaude. 

Les fortes chaleurs ne concerneront ensuite plus que le quart sud-est du pays pour la journée de mercredi. Une situation qui pourrait toutefois perdurer quelques jours sur ces régions.

Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les cookies et autres traceurs.

En cliquant sur « J’accepte », les cookies et autres traceurs seront déposés et vous pourrez visualiser les contenus (plus d’informations).

En cliquant sur « J’accepte tous les cookies », vous autorisez des dépôts de cookies et autres traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous gardez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment en consultant notre politique de protection des données.

Gérer mes choix



5h48 : Comment éviter le coup de chaud ?

Entre 35 et 40°C sur la plupart de nos départements ce mardi : face à ces fortes chaleurs, il est important d’adopter de bonnes pratiques sanitaires, afin d’éviter une surchauffe de l’organisme, susceptible de causer la mort.

>> Nos conseils dans cet article




Infographie Visactu

Records de températures battus en cascade lundi

De nombreuses villes ont dépassé leur record de chaleur absolu et de températures mensuelles ce lundi 18 juillet, de Brest à Biscarrosse en passant par Nantes, lors de « la journée la plus chaude de cette vague de chaleur », a annoncé Météo-France.

>> On fait le point dans notre article

5h47 : En Gironde, plus de 15 000 hectares et des campings détruits

Les records de chaleur enregistrés lundi ont fortement contribué aux deux grands brasiers en Gironde, qui mettent les pompiers à rude épreuve depuis maintenant une semaine. Au total, plus de 15 000 hectares ont déjà brûlé dans les feux de Landiras et de la Teste-de-Buch, soit l’équivalent d’une fois et demie la superficie de Paris.

Une situation encore incontrôlée qui a obligé les secours à procéder à de nouvelles évacuations. Par une chaleur caniculaire, avec plus de 40°C, et un ciel devenant gris-jaune, quelque 8 000 personnes ont dû quitter deux quartiers de la commune de La Teste-de-Buch, et 8 000 autres la commune de Landiras, à 50 kilomètres à l’est. 

Au pied de la dune du Pilat, les cinq campings desquels 6 000 vacanciers avaient été évacués dans la nuit de mercredi « ont brûlé à 90% », a également annoncé lundi la préfète de Gironde. 

Un homme placé en garde à vue pour l’incendie de Landiras

Un homme a été placé en garde à vue lundi après-midi dans le cadre de l’enquête sur l’incendie de Landiras (Gironde), qui a brûlé 10 500 hectares de forêt depuis mardi, a annoncé lundi soir le parquet de Bordeaux dans un communiqué.

L’enquête en cours a été ouverte pour « destruction par incendie de bois, forêt, lande, maquis ou plantation d’autrui pouvant causer un dommage aux personnes », a indiqué la même source. Le parquet avait annoncé vendredi privilégier la « thèse criminelle » pour expliquer le déclenchement de cet incendie, l’un des deux qui sévissent depuis le 12 juillet en Gironde avec celui de La Teste-de-Buch (5 000 hectares brûlés). 

L’essentiel à retenir de la journée de mardi

  • Quinze départements de l’ouest ont été placés en vigilance rouge « canicule », et 69 en orange. Météo-France parlait « d’un pic de chaleur extrême » pour lundi.
  • En Gironde, les deux incendies se poursuivent et ont brûlé plus de 15 000 hectares. De nouvelles évacuations ont eu lieu. Aucune victime n’est pour l’instant à déplorer. 
  • Le zoo du Bassin d’Arcachon, vers Bordeaux, a annoncé lundi évacuer ses animaux.
  • Quelque 313 hectares de végétation ont flambé dans les Monts d’Arrée dans un incendie qui était « encore en cours de propagation » lundi soir. 
  • L’incendie déclenché jeudi au sud d’Avignon a connu lundi une reprise « importante » selon les pompiers, qui a conduit à l’évacuation de deux quartiers de Barbentane (Bouches-du-Rhône).
  • Le reste de l’Europe est également touché par la canicule : le Royaume-Uni est placé en alerte rouge pour la première fois, et de nombreux records de chaleur ont été battus dimanche en Espagne.
  • L’Espagne déplore d’ailleurs deux morts dans les incendies depuis dimanche. 
  • Les incendies au Portugal ont également provoqué la mort de deux personnes lundi.

5h45 : Bonjour à tous, bienvenue dans ce direct consacré aux événements liés à la canicule qui frappe la France.



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.

close