Politics

Marion Maréchal derrière Eric Zemmour ? « Je réfléchis »




Gilbert Collard, Jérôme Rivière, Damien Rieu… La liste des figures du RN qui rejoignent Reconquête et Éric Zemmour s’allonge jour après jour. Au milieu de tout ça, un silence pose question : celui de Marion Maréchal. Depuis qu’elle a quitté la politique, pour créer à l’Issep à Lyon, la petite-fille de Jean-Marie Le Pen a gardé contact avec Éric Zemmour. Mais elle hésite encore à lui apporter officiellement son soutien pour l’élection présidentielle : « Je réfléchis, aucune décision n’est prise », a-t-elle confié au Parisien jeudi 27 janvier.

Si le choix n’est pas encore fait, c’est pour plusieurs raisons. La première est évidemment familiale. Puisqu’en face d’Éric Zemmour, il y a Marine Le Pen. Marion Maréchal le dit clairement : elle n’a « pas envie de recréer des fractures familiales ». Pour autant, elle n’envisage pas de se ranger derrière sa tante. La question n’est donc pas « soutiendra-t-elle Marine Le Pen ou Éric Zemmour », mais uniquement : « Soutiendra-t-elle Éric Zemmour ? »

« C’est une décision lourde »

L’autre frein qui empêche Marion Maréchal de s’engager avec Éric Zemmour, ce sont leurs désaccords. Si beaucoup de points ou d’idées les rapprochent, l’ancienne députée FN du Vaucluse ne le rejoint pas sur sa proposition d’imposer un prénom français aux bébés d’origine étrangère. Comme le rapporte Le Parisien, elle n’est pas d’accord non plus sur l’absence de signes religieux en public. Elle aurait également aimé qu’Éric Zemmour apporte des réponses sur la bioéthique.

À LIRE AUSSICotta – Sarkozy, Philippe, Maréchal : tapis dans l’ombre… pour l’instant

Ces désaccords seront-ils suffisants pour faire pencher la balance d’un côté plutôt que l’autre ? Peut-être pas. Ce qu’elle assure, en revanche, c’est qu’un soutien ferme à Éric Zemmour annoncerait son retour en politique. « Si je soutiens Éric, ce n’est pas juste pour passer une tête et dire coucou : ça veut dire revenir en politique et donc quitter l’Issep. C’est un vrai choix de vie, une décision lourde. »

À LIRE AUSSIComment Marine Le Pen a résisté à la vague Zemmour




Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.

close