Entertainment

Marion Rousse maman : son adorable Nino trop pot de colle, elle balance !


Passionné, dynamique et actif sur les nouvelles actus, Kevin Sonsa-Kini est capable de dénicher les nouvelles des personnalités à tout moment, le matin, l’après-midi et le soir !

Ce samedi 10 septembre, Marion Rousse, qui profite de ses retrouvailles en famille avec son fils Nino, a publié une vidéo de lui-même en story Instagram. Le petit grandit à une vitesse folle !

Nino serait-il fou de sa mère Marion Rousse ? Le moins que l’on puisse dire, c’est que ce petit bout de chou de 1 an semble être un véritable pot de colle !

Ce samedi 10 septembre, la jeune femme – qui a fêté ses 31 ans le 17 août dernier – a posté en story Instagram, une petite vidéo boomerang de son fils avec ce petit mot : “Pas trop collant kiwi…”. Le tout accompagné d’un émoji éclat de rire et d’un coeur. De quoi lui prouver son affection. Il y a deux semaines, le 25 août dernier, Marion Rousse, en tenue de cycliste avec posté sur Instagram quelques photos d’elle et son fils Nino installé confortablement sur son vélo. Elle avait partagé un message prononcé par son bout de chou. “Mamaaan, j’peux venir avec toi ?”, avait-elle écrit avec ironie. Les abonnés de la jeune maman de 31 ans n’ont toutefois pas été insensibles au charme du petit garçon qu’ils voient déjà devenir un grand cycliste comme son père Julian Alaphilippe. “Futur cycliste”, “Vous êtes trop choux. Bisous à vous deux”, “Et avec des chaussures de champion… comme papa”, “C’est trop mignon Nino sur le vélo”, “Qu’il est beau ce petit coureur…”, peut-on ainsi parmi les nombreux commentaires.

Retrouvailles en famille pour Marion Rousse

Après un été chargé dû notamment à son poste de consultante pour France Télévisions et de directrice du Tour de France Femmes, Marion Rousse semble profiter pleinement de sa vie de famille avec son fils et son chéri Julian Alaphilippe. La jeune femme de 31 ans a pris goût à son rôle de maman comme elle l’a confié lors d’une interview à Paris Match en mai dernier : “Elle (la maternité) remet les priorités à leur vraie place. Mais dans le travail, j’ai appris à prendre de la distance avec ce qui est accessoire et ce qui est nécessaire. Ça me rend plus forte et efficace. Julian et moi souhaitons que Nino ait la vie d’un petit garçon la plus normale possible.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.