Politics

Maroc : première apparition publique de Mohammed VI guéri du Covid




Le monarque de 58 ans, accompagné du prince héritier Moulay el-Hassan, a conduit la prière de l’Aïd al-Adha – la fête dite du sacrifice marquant la fin du hadj à La Mecque –, au palais royal de Salé, près de Rabat. « Après la prière, le souverain a procédé au rituel du sacrifice, suivant en cela la tradition du Prophète, que la paix et la bénédiction soient sur Lui », a indiqué l’agence de presse officielle MAP. La cérémonie s’est déroulée « dans un cadre privé et avec une assistance très réduite » afin de respecter les mesures préventives en vigueur pour lutter contre la pandémie du Covid-19, a précisé la MAP. Vêtu d’une djellaba jaune, le « commandeur des croyants » est apparu amaigri, mais souriant à la fin de la prière, aux côtés de son fils aîné, le prince Moulay el-Hassan (19 ans), et de son frère cadet, le prince Moulay Rachid (52 ans), selon des images diffusées par la télévision publique.

À LIRE AUSSI20 ans de règne de Mohammed VI : le Maroc au carrefour de son histoire

La fin d’une séquence commencée par un virus contracté en France

Le 16 juin, le nouveau médecin personnel du souverain, Lahcen Belyamani, avait annoncé que Mohammed VI avait été testé positif au Covid-19, sous une forme asymptomatique. Il lui avait prescrit « une période de repos durant quelques jours ». Pendant sa convalescence, le souverain a néanmoins continué à adresser régulièrement des messages protocolaires et des discours. Selon l’hebdomadaire Jeune Afrique, le roi du Maroc a contracté le virus en France, où il était arrivé pour une visite privée le 1er juin. Depuis le début de la pandémie, en mars 2020, Mohammed VI n’avait effectué qu’un seul séjour à l’étranger, au Gabon, en décembre 2021.

L’état de santé du monarque alaouite suscite un grand intérêt auprès des Marocains et au-delà des frontières du royaume. Il a subi une opération au cœur à la clinique du palais royal de Rabat en juin 2020, après une première intervention en janvier 2018 à Paris. Mohammed VI règne sur le Maroc depuis juillet 1999, date à laquelle il a succédé à son père, Hassan II.

À LIRE AUSSI« L’Afrique n’est plus un projet pour demain, c’est une réalité d’aujourd’hui »




Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.