Entertainment

Mort de Charlotte Valandrey : cet ultime geste fort durant ses derniers instants à l’hôpital révélé



Ce 13 juillet 2022, Charlotte Valandrey est morte à l’âge de 53 ans. Opérée en urgence, le 14 juin dernier, à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris, elle a succombé à ce troisième coeur. Après cette nouvelle greffe, qui n’a pas pris, la comédienne a été plongée dans un coma artificiel pendant un mois “pour échapper aux douleurs et aux complications“. Elle en est néanmoins sortie brièvement le temps de faire ses adieux aux êtres les plus chers, et exprimer son épuisement ainsi que son envie de rejoindre sa mère décédée, Anne-Marie.

C’est un dernier geste bien symbolique que Charlotte Valandrey a eu le temps de faire avant son dernier souffle. Pour s’exprimer, l’actrice de Demain nous appartient a cligné des yeux et écrit quelques mots sur une ardoise, comme révélé sur le compte Instagram officiel. Puis, elle s’est endormie dans un sourire en serrant la main de son père Jean-Pierre, de sa fille Tara (22 ans, fruit de son ancienne union avec Arthur Lecaisne) et de sa soeur Aude.

Elle a pu partir en paix et surtout entourée de l’amour de ses piliers, ainsi que de son fidèle ami Dominique Besnehard, après une vie marquée par d’innombrables combats. La comédienne était en effet confrontée à des problèmes de santé depuis son adolescence. Elle avait tout d’abord été diagnostiquée séropositive à l’âge de 18 ans. Fragilisée par son traitement contre le VIH, Charlotte Valandrey a été victime de deux infarctus. C’est en 2003 qu’elle subissait sa première greffe du coeur. “Bien plus que le VIH, dont je n’ai jamais directement souffert, la greffe cardiaque a marqué mon corps et bouleversé ma vie“, avait-elle confié en 2011 dans son livre De coeur inconnu.

Les difficultés de ses derniers mois

Ces derniers temps, elle avait de plus en plus de mal à avaler ses cachets. “Jusqu’à présent, ça ne me gênait pas. Je les avalais tous d’un coup. Depuis quelques temps, je ne le supporte plus. C’est comme un rejet. Ça ne passe plus. Je dois les avaler en six fois, et encore avec difficulté. Je crois que ça correspond à un ras-le-bol, je n’en peux plus“, avait-elle fait savoir à nos confrères de Gala en mars dernier. Si elle était ravie de cette nouvelle greffe, comme elle l’avait fait savoir à ses fans via son compte Instagram, cette dernière n’aura finalement pas pris, ce “troisième coeur n’a pas survécu“. Depuis l’opération, elle était plongée dans un coma artificiel pour échapper à la douleur et aux complications. “Il y a quelques jours, elle en brièvement sortie pour exprimer son épuisement et le voeu impérieux de rejoindre Anne-Marie, sa mère décédée“, a-t-on appris.

C’est à l’occasion d’une cérémonie intime que Tara et les autres proches de Charlotte Valandrey, pourront lui faire leurs adieux, à Pléneuf-Val André commune des Côtes d’Armor.



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.

close