Entertainment

Mort d’Elizabeth II : la princesse Anne dévastée derrière le cercueil de sa mère, Charles III les larmes aux yeux



C’est une princesse qui a toujours aimé la discrétion : seule fille de la reine Elizabeth II, la princesse Anne, 72 ans, n’est pas du genre à étaler ses sentiments devant la presse britannique. Mais ce dimanche n’est pas un jour comme les autres : la petite soeur du roi Charles III a pris place dans une voiture qui suit le cortège funéraire de sa mère à travers l’Écosse, et a semblé très touchée.

Le visage tourné vers la vitre, regardant sûrement les très nombreux hommages du public massé au bord de la route, la septuagénaire semblait littéralement effondrée, les larmes aux yeux et a montré une facette d’elle au peuple qu’elle ne montre presque jamais. Même la veille, devant tous les hommages déposés au pied de l’église de Balmoral par le public, elle était restée très digne, alors que d’autres membres de la famille s’étaient effondrés en larmes, comme sa fille Zara notamment, ou ses nièces Eugenie, Beatrice et Louise.

Mais cette fois, en voyant sa mère quitter une dernière fois ce domaine qu’elle aimait tant, la princesse Anne a un peu craqué, heureusement soutenue par Timothy Laurence, son second mari, qui l’accompagne dans cette journée si difficile. On ne sait pas en revanche si ses enfants et ses frères la rejoindront à Edimbourg ce soir, ou bien ce lundi : une cérémonie religieuse devrait y avoir lieu en présence de différents membres de la famille royale dont, bien sûr, le roi Charles III.

Charles, ému, dans ses premiers pas de roi

Celui-ci, pour le moment, est resté à Londres et a été aperçu à Buckingham Palace ce dimanche, où il a été vu dans une voiture, les larmes aux yeux sous les acclamations du public, qui ne quitte pas l’avant du palais depuis l’officialisation de son titre de roi. Une belle émotion sûrement due, comme pour sa soeur, aux enjeux de la journée : Charles savait en effet mieux que personne à quel point sa mère était attachée à l’Écosse et ce dernier voyage doit être un peu difficile pour lui aussi.

Ce qui ne l’empêche pas de remplir ses premières obligations de roi : après un premier discours télévisé très émouvant, où il a parlé de sa “maman adorée“, il a ensuite rencontré la première ministre Liz Truss et différents membres du gouvernement, avant d’assister à la proclamation officielle de son titre de roi.

Sans oublier de tenter de réconcilier ses deux fils entre temps : ce samedi, il aurait appelé le prince William, nouveau prince de Galles, à faire des efforts avec son frère Harry. Conséquence ? L’aîné des deux frères a invité son cadet et sa belle-soeur Meghan Markle à se recueillir avec lui et sa femme Kate Middleton devant Windsor… Une image qui a fait le tour des médias du monde entier !



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.