Politics

neuf coureurs à l’avant avec sept minutes d’avance sur le peloton


83,5 km : L’échappée s’attaque au col de la Croix de fer

Vingt-neuf kilomètres de montée attendent les coureurs avant le sommet de la deuxième des trois difficultés classées Hors-catégorie de la journée. Les neuf hommes de tête, parmi lesquels d’excellents grimpeurs comme Ciccone ou Powless, ont presque sept minutes d’avance sur le peloton.

Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les cookies et autres traceurs.

En cliquant sur « J’accepte », les cookies et autres traceurs seront déposés et vous pourrez visualiser les contenus (plus d’informations).

En cliquant sur « J’accepte tous les cookies », vous autorisez des dépôts de cookies et autres traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous gardez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment en consultant notre politique de protection des données.

Gérer mes choix



85 km : 6 minutes d’avance pour les hommes de tête

Les neuf coureurs de l’échappée comptent six minutes d’avance sur le peloton à un peu moins de la mi-course. Il reste aux coureurs deux des trois principales difficultés de la journée, le col de la Croix de Fer et, bien sûr, les 21 virages de l’Alpe d’Huez vers l’arrivée.

93,3 km8 : Barguil et Politt repris par le peloton

Après avoir distancé le peloton dans la descente du Télégraphe, Warren Barguil et Nils Politt sont repris par le reste des coureurs.

95,2 km : Pidcock et Powless se relèvent, le groupe de neuf reformé à l’avant

Après la descente, Tom Pidcock et Neilson Powless laissent le reste de l’échappée revenir dans leurs roues. Ils sont donc toujours neuf devant, avec 4’40” d’avance sur le peloton.

100,6 km : Pidcock rattrape Powless dans la descente

Déjà impérial dans la descente du Galibier, Tom Pidcock récidive dans celle du Télégraphe et rattrape Neilson Powless, envolé seul en tête de la course. Le Britannique dépose même l’Américain.

Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les cookies et autres traceurs.

En cliquant sur « J’accepte », les cookies et autres traceurs seront déposés et vous pourrez visualiser les contenus (plus d’informations).

En cliquant sur « J’accepte tous les cookies », vous autorisez des dépôts de cookies et autres traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous gardez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment en consultant notre politique de protection des données.

Gérer mes choix



103 km : Neilson Powless fait la descente en tête

L’Américain prend ses distances avec les huit autres hommes de l’échappée pour la descente du col du Télégraphe. De la même manière, Nils Politt et Warren Barguil se détachent du peloton, 3’45” plus loin.

104,2 km : Pidcock et Froome font la jonction

Ils sont désormais neuf dans l’échappée. Tom Pidcock est le mieux classé du groupe de tête, à 11’12” de Jonas Vingegaard.

Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les cookies et autres traceurs.

En cliquant sur « J’accepte », les cookies et autres traceurs seront déposés et vous pourrez visualiser les contenus (plus d’informations).

En cliquant sur « J’accepte tous les cookies », vous autorisez des dépôts de cookies et autres traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous gardez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment en consultant notre politique de protection des données.

Gérer mes choix



111,5 km : Schönberger, Goossens et Oliveira font la jonction

Les trois hommes issus de l’échappée, détachés dans l’ascension du col du Galibier, parviennent à revenir sur les hommes de tête. Ils sont sept à l’avant, bientôt neuf si Froome et Pidcock font la jonction. Les deux Britanniques sont à 10 secondes.

Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les cookies et autres traceurs.

En cliquant sur « J’accepte », les cookies et autres traceurs seront déposés et vous pourrez visualiser les contenus (plus d’informations).

En cliquant sur « J’accepte tous les cookies », vous autorisez des dépôts de cookies et autres traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous gardez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment en consultant notre politique de protection des données.

Gérer mes choix



124 km : Perez relâche l’effort et se laisse rattraper par les poursuivants

Ils sont donc quatre en tête, avec Giulio Ciccone, Louis Meintjes et Neilson Powless. Derrière, Chris Froome et Tom Pidcock tentent de faire la jonction et pointent à 1’15 de l’échappée.

128 km : Tom Pidcock s’envole à son tour dans la descente du Galibier

Les coureurs s’échappent au compte-goutte du peloton. C’est cette fois Tom Pidcock qui s’envole dans la descente du col du Galibier. Onzième du général, le Britannique d’Ineos Grenadier pointe à 11’12” de Jonas Vingegaard.

132 km : Anthony Perez en tête au sommet du col du Galibier

Le Français gagne 20 points au classement du meilleur grimpeur en arrivant en tête sur le toit du Tour de France, le col du Galibier, qui culmine à 2642 mètres d’altitude. Anthony Perez compte un peu plus de 20” d’avance sur ses trois poursuivants, et plus de 2′ d’avance sur le peloton.

133,6 km : Chris Froome tente de s’échapper du peloton

Le quadruple vainqueur du Tour semble avoir les jambes aujourd’hui. Il s’échappe tout seul du peloton, alors qu’en tête de course, Anthony Perez compte 2 minutes d’avance.

134,8 km : Schönberger et Oliveira calent à leur tour

Après Louvel, c’est Schönberger et Oliveira qui sont en difficulté, après avoir été repris par Ciccone et Meintjes. Les deux hommes sont distancés à leur tour. Avec Powless, ils sont trois à la poursuite d’Anthony Perez, toujours seul en tête.

135,5 km : Meintjes et Ciccone recolle, Louvel décroche

Le Sud-Africain et l’Italien ont réussi leur pari de revenir dans l’échappée, qui compte 1’50” d’avance sur le peloton. En revanche, c’est trop dur pour Louvel qui est décroché.

137 km : Anthony Perez tente de déposer le reste de l’échappée

Le Français (Cofidis), se met en danseuse et décroche les cinq autres hommes de l’échappée, sur le point d’être repris par Giulio Ciccone ( Trek-Segafredo) et Louis Meintjes (Intermarché – Wanty – Gobert) à 5 kilomètres du sommet du col du Lautaret.

138,9 km : Zimmermann s’écarte après avoir fait la jonction avec Ciccone

L’Allemand a roulé par ramener Louis Meintjes dans les roues de Giulio Ciccone, à la poursuite des six hommes de tête. Il se relève.

139,2 km : Ca s’anime encore à l’avant du peloton

Guy Niv relance à l’avant, suivi par Thibaut Pinot puis, notamment, Primoz Roglic, Simon Geschke, Tim Pidcock et Bauke Mollema.

143 km : Louis Meintjes et Georg Zimmermann s’essayent à leur tour

Les deux coéquipiers d’Intermarché – Wanty – Gobert Matériaux quittent à leur tour le peloton, quelques kilomètres après le départ de Giulio Ciccone qui plafonne lui à 45 secondes des six hommes de tête.

145,1 km : Giulio Ciccone tente de partir tout seul

L’Italien de l’équipe Trek-Segafredo se détache tout seul du peloton pour partir à la poursuite des six hommes de tête, qui roulent 1’20” devant.

Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les cookies et autres traceurs.

En cliquant sur « J’accepte », les cookies et autres traceurs seront déposés et vous pourrez visualiser les contenus (plus d’informations).

En cliquant sur « J’accepte tous les cookies », vous autorisez des dépôts de cookies et autres traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous gardez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment en consultant notre politique de protection des données.

Gérer mes choix



147,4 km : Le peloton ne laisse pas partir les poursuivants

La trentaine d’hommes partie en contre-attaque ne parvient pas à se défaire du peloton, qui est une nouvelle fois reformé sous l’impulsion, comme toujours depuis le début du Tour, de l’équipe Jumbo Visma. Les six coureurs devant conservent une minute d’avance.

149,5 km : Nouvelle tentative de contre-attaque

Aleksandr Vlasov, Bauke Mollema, Jakob Fuglsang, Simon Geschke, Warren Barguil, Thibaut Pinot ou – encore une fois Primoz Roglic et Tom Pidcock – font partie d’une nouvelle poignée d’une trentaine de coureurs qui tentent leur chance pour faire la jonction avec les hommes de devant.

151 km : Les poursuivants se relèvent

La dizaine de coureurs qui a tenté de filer à la poursuite du groupe de tête relâche son effort. Le peloton est à nouveau presque complet, exception faite des six hommes de l’échappée.

153  km: Un groupe de poursuivant part à son tour

Froome, Pidcock, Roglic et Van Aert font partie de la petite dizaine de coureurs qui s’échappent et filent à la poursuite des six hommes de tête. Le Maillot Vert en profite pour gratter quelques points au sprint intermédiaire du Monêtier-les-Bains passant la ligne en 7ème position.

Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les cookies et autres traceurs.

En cliquant sur « J’accepte », les cookies et autres traceurs seront déposés et vous pourrez visualiser les contenus (plus d’informations).

En cliquant sur « J’accepte tous les cookies », vous autorisez des dépôts de cookies et autres traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous gardez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment en consultant notre politique de protection des données.

Gérer mes choix



160 km : Powless rejoint par cinq coureurs

Cinq hommes se détachent à leur tour du peloton et font la jonction avec l’Américain dans l’ascension du col du Lautaret. Parmi eux figurent deux Français, Anthony Perez (Cofidis) et Matis Louvel (Arkéa Samsic). L’échappée roule une minute devant.

Les six coureurs de l’échappée

Neilson Powless (EF Education-Easypost)
Anthony Perez (Cofidis)
Matis Louvel (Arkéa Samsic)
Kobe Goossens (Intermarché – Wanty – Gobert Matériaux)
Sebastian Schönberger (B&B Hotels – KTM)
Nelson Oliveira (Movistar Team)

164,5 km : Neilson Powless attaque tout de suite

L’Américain d’EF Education-EasyPost attaque d’entrée, personne ne le suit pour l’instant. Powless est 20ème du classement général et pointe à plus de 28 minutes du nouveau Mailot jaune, Jonas Vingegaard.

13h17 : C’est parti pour la 12e étape !

Un peu avant 13h20, le peloton s’élance pour 165,1 km de course jusqu’à l’Alpe d’Huez ! Warren Barguil accélère d’entrée.

13h05 : Le départ fictif est donné

C’est parti pour 4,6 kilomètres avant le départ réel, donné à 13h20.

12h35 : L’immense casse-tête pour sécuriser les 21 virages de l’Alpe d’Huez

Comment sécuriser la montée de l’Alpe d’Huez ? À chaque fois, le sujet vire au casse-tête pour les autorités et les organisateurs du Tour de France, qui revient jeudi dans l’un des hauts lieux de la course, tumultueux lors du dernier passage. Le dispositif adopté cette fois prévoit des barrières sur les premiers hectomètres de la montée et surtout les quatre derniers kilomètres. Près de 600 gendarmes doivent être déployés sur l’étape, plus de 250 spécifiquement le long des 21 virages numérotés. « Dans plusieurs virages, nous aurons le renfort de policiers étrangers », précise Pierre-Yves Thouault, directeur-adjoint du Tour.

12h15  : Alpe d’Huez, Hautacam et contre-la-montre, ces trois étapes où la course peut encore basculer

Jonas Vingegaard (Jumbo-Visma) a renversé Tadej Pogacar (UAE) mercredi sur les pentes du col du Granon. Mais la course est encore loin d’être gagnée pour le maillot jaune danois, alors qu’il reste encore dix étapes à disputer. Tout pourrait peut-être se jouer sur le contre-la-montre final, avant l’arrivée sur les Champs-Elysées. Lire notre article.

11h50 : Profil, horaires… ce qu’il faut savoir de la 12e étape

Pour le retour du Tour de France à l’Alpe d’Huez après quatre ans d’absence, la 12e étape reprend jeudi l’un des parcours les plus classiques de l’épreuve, entre Briançon et la station de l’Oisans. Galibier, Croix-de-Fer, Alpe d’Huez : la trilogie des ascensions hors catégorie a marqué l’histoire du Tour de France. Avec, pour référence ultime, l’arrivée de Bernard Hinault et de l’Américain Greg LeMond, main dans la main, en 1986.




Le parcours de la 12e étape du Tour de France 2022. Infographie Visactu

Le Galibier, le point le plus haut de cette édition à l’altitude de 2 642 mètres est escaladé pour la seconde fois en deux jours (23 km à 5,1%), mais par le marche-pied du Lautaret sur son versant sud. La longue descente vers la Maurienne précède ensuite l’interminable Croix-de-Fer (29 km à 5,2%), suivie d’une descente sans fin vers la vallée de la Romanche. Reste encore le morceau de bravoure final, les 13,8 kilomètres de montée vers l’Alpe d’Huez, à 8,1% de pente moyenne au long des 21 virages numérotés qui conduisent à l’arrivée.

Les horaires de la course

Départ de Briançon jeudi à 13h05 (lancé à 13h20)

 Arrivée à l’Alpe d’Huez vers 18h08 (horaire calculé à 34 km/h de moyenne)

11h40 : Bienvenue dans ce live consacré à la 12e étape du Tour de France, entre Briançon et l’Alpe d’Huez !



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.

close