Politics

“Nous sommes prêts pour la 4eme dose” annonce Castex


DIRECT. Coronavirus en France : "Nous sommes prêts pour la 4eme dose" annonce Castex

COVID. Ce jeudi 6 janvier 2022, Jean Castex a annoncé que “nous sommes prêts” pour une 4eme dose de vaccin, alors qu’un nouveau record de contaminations quotidiennes a été annoncé mercredi avec 332 252 nouveaux cas de coronavirus en France. Dans les hôpitaux, les soignants sont épuisés face aux entrées incessantes.

18:53 –

C’est une première depuis le début de l’épidémie. Le journaliste du Parisien Nicolas Berrod détaille sur son compte Twitter que “le nombre d’enfants de moins de 10 ans diagnostiqués Covid-19 hospitalisés en France (c’est-à-dire le nombre de lits occupés) dépasse 300”.

18:24 – Une réunion mardi prochain pour définir les conditions de déroulement de la campagne présidentielle

Le Premier ministre Jean Castex tiendra une réunion mardi prochain à 11 heures pour se concerter sur les conditions de déroulement de la campagne présidentielle. Contacté par LCI, confirmant une information du Monde, les services de Matignon ont indiqué qu’elle se déroulera en visioconférence avec les candidats à la présidentielle de 2022, les chefs de partis politiques, Olivier Véran, ministre des Solidarités et de la Santé, et Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur.

18:15 – Le ministère de l’Éducation nationale annonce que 75 000 élèves sont actuellement placés à l’isolement

Ce jeudi 6 janvier, le ministère de l’Éducation nationale a annoncé les derniers chiffres dans les établissements scolaires. Ainsi, 75 000 élèves sont actuellement placés à l’isolement ainsi que 3 000 personnes du cadre enseignants. Par ailleurs, 10 800 classes ont fermées en raison de cas de Covid-19 parmi les élèves et les enseignants. Pour suivre les derniers chiffres du coronavirus à l’école, vous pouvez consulter notre article sur le sujet en cliquant sur ce lien.

18:06 – 75 000 rendez-vous ont été pris pour une première injection de vaccin en trois jours

Entre lundi et mercredi, 75 000 rendez-vous ont été pris pour une première injection de vaccin anti-coronavirus. Des chiffres en hausse donc. par ailleurs, le journaliste du Parisien, Nicolas Berrod, a indiqué sur son compte Twitter que “22% d’entre eux pour des mineurs, moins de 10% pour des plus de 60 ans”.

17:31 – Combien de patients hospitalisés pour Covid-19 en Auvergne-Rhône-Alpes ?

L’Auvergne-Rhône-Alpes est la deuxième région de l’Hexagone. Elle décompte, au 5 janvier, 2 743 hospitalisations, soit 395 de plus que 24h auparavant. Parmi eux, la région décompte 494 patients en réanimations, soit 51 supplémentaires que la veille.

17:16 – Le taux d’incidence en France dépasse la barre des 2 000

Le taux d’incidence en France s’élève désormais à 2 190 cas positifs pour 100 000 habitants, “soit plus d’un habitant sur 50 testé positif sur la semaine écoulée”, commente sur Twitter le journaliste du Parisien Nicolas Berrod. Ce taux d’incidence a doublé en une semaine.

17:15 – La région PACA fortement touchée par le Covid-19

La région Provence-Alpes-Côte d’Azur est la troisième région la plus durement touchée par le coronavirus, avec 2 692 hospitalisations pour Covid-19, dont 266 enregistrées ces dernières 24 heures. 502 personnes sont, dans la région, en réanimation pour Covid-19, soit 47 de plus que la veille.

17:13 – 10 800 classes fermées pour Covid-19 en France

En France, ce sont 10 800 classes qui ont été fermées pour Covid-19, selon Le Parisien. En outre, on décomptait ce jeudi 6 janvier 25 000 cas positifs chez les élèves et 4 000 chez les adultes. Etaient isolés 75 000 élèves et 3 000 adultes.

17:07 – 179 détenus positifs à la maison d’arrêt de Villepinte

Le cluster de la maison d’arrêt de Villepinte (Seine-Saint-Denis) ne cesse de s’accroître, avec désormais 179 détenus positifs au Covid-19, faisant de la prison le plus gros foyer de coronavirus actuel dans les établissements pénitentiaires français.

Plusieurs mesures ont été prises afin de tenter d’enrayer un maximum la diffusion du virus dans la maison d’arrêt. L’ensemble des activités collectives (bibliothèque, salle de sport) et le travail aux ateliers ont été supprimées. Des combinaisons intégrales et des masques FFP2 ont été distribués aux surveillants lorsqu’ils sont dans les bâtiments de détention, ainsi qu’aux détenus qui continuent à travailler (buanderie, cuisine, distribution des repas…). Les détenus positifs et cas contact n’ont plus accès aux parloirs ; pour les autres, ils sont maintenus mais avec une paroi de plexiglas sur toute la hauteur.

17:02 – 4 909 personnes hospitalisés en Île-de-France

L’Île-de-France est la région de l’Hexagone qui décompte, au 5 janvier, le nombre le plus élevé de patients hospitalisés pour Covid-19, avec 4 909 hospitalisations, soit 690 de plus que 24h auparavant. Parmi eux, la région décompte 796 patients en réanimations, soit 110 supplémentaires que la veille.

16:58 – Le Covid s’invite aussi à l’OM

Le coronavirus continue de se répandre dans le monde du football : ce jeudi, l’entraîneur de l’OM Jorge Sampaoli a évoqué plusieurs absences “liées au Covid” au sein de son effectif, sans en préciser le nombre. “Nous avons des absences liées pour certaines au Covid, d’autres à d’autres problèmes, comme Mandanda, qui s’est blessé à la cheville hier à l’entraînement. Il y a des cas dans tous les clubs. Le club m’a conseillé de ne pas donner les noms, c’est au staff médical de gérer ça”, a-t-il notamment déclaré. Pour rappel, Marseille n’a jamais communiqué les identités de ses joueurs touchés par le coronavirus et ce, depuis le début de la pandémie.

L’OM doit affronter les Girondins de Bordeaux vendredi, dont l’équipe est, elle aussi, décimée par le Covid-19.

16:51 – Ligue 1 : deux cas positifs au RC Lens

Deux joueurs du RC Lens, le gardien Wuilker Fariñez et le défenseur Brayann Pereira, ont été testés positifs au Covid-19 ce jeudi 6 janvier. Leur état de santé ne suscite “aucune inquiétude”, selon le communiqué publié par le club. Le reste des tests n’a révélé aucun autre cas positif, a encore précisé le club.

16:34 – Les vaccins sont efficaces contre Omicron, affirme l’OMS

Pendant sa conférence de presse, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a assuré que “les vaccins disponibles fonctionnent contre tous les variants en circulation” : “Ces vaccins sont efficaces contre les formes graves et les décès, et les vaccins sauvent des vies”, a argumenté l’agence.

16:18 – Omicron n’est pas un “variant modéré”, martèle l’OMS

L’Organisation mondiale de la santé (OMS), qui tient ce jeudi une conférence de presse pour faire un état des lieux de la situation sanitaire liée au Covid-19 dans le monde, a martelé qu'”Omicron ne doit pas être considéré comme un variant modéré”. Et d’appuyer : “Comme les autres variants, il cause des décès et submerge les systèmes de santé dans le monde.”

15:19 – La Snes-FSU appelle à équiper “tous les adultes” travaillant dans les établissements scolaires

A la suite de  l’annonce d’une distribution de masques chirurgicaux à l’ensemble des enseignants du primaire et du secondaire, le syndicat national des enseignements de second degré et la fédération syndicale unitaire (Snes-FSU) ont dénoncé une mesure insuffisante, et ont appelé le gouvernement à équiper “tous les adultes” travaillant dans les établissements. En première ligne, “les surveillants des collèges et lycées, qui sont face à des élèves pas toujours masqués, notamment quand ils surveillent la cantine”.

LIRE PLUS

Selon les dernières données de Santé publique France, communiquées, mercredi 5 janvier, la moyenne sur sept jours continue de progresser et frôle désormais les 200 000 nouveaux cas. Ces dernières 24 heures, 246 personnes sont décédées des suites du Covid-19 à l’hôpital. Le taux d’incidence a une nouvelle fois augmenté ces dernières 24 heures et est désormais de 1 752,53 nouvelles contaminations pour 100 000 habitants, soit 48,77 points de plus que la veille. Voici le bilan détaillé : 

Selon le dernier point épidémiologique de Santé publique France (SPF), publié jeudi 30 décembre, “la forte accélération de la circulation du SARS-CoV-2 avec une progression importante du variant Omicron maintenant majoritaire”. En moyenne, le taux d’incidence était de 833 cas positifs pour 100 000 habitants dans bon nombre de régions – le taux d’incidence a donc dépassé ceux des pics des 2e, 3e et 4e vague.

Suivez l’évolution du coronavirus dans votre commune grâce à la carte ci-dessous. Cliquez sur un département pour afficher la liste des communes. Retrouvez aussi tous les détails sur cette cartographie et le point complet par ville et par département dans notre article sur la carte du Covid en France

Depuis la mi-octobre 2020, Santé publique France communique les données d’incidence (nombre de cas pour 100 000 habitants) à l’échelle des communes. Les chiffres sont à ce stade communiqués selon une échelle (10 , 20, 50, 150, 250, 500, 1000 cas pour 100 000 habitants). Les données sont exprimées sur une semaine glissante, ce qui signifie qu’elles sont calculés un jour J à partir des tests réalisés entre 3 et 9 jours précédemment. Pour accéder aux informations relatives au coronavirus dans votre commune, saisissez son nom dans le moteur de recherche ou cliquez sur son département d’appartenance dans la carte ci-dessous.

Pour rappel, le taux d’incidence correspond au nombre de nouveaux cas de Covid-19 sur une période d’une semaine, par rapport à la population totale d’un territoire (pays, région, département ou commune). Cet indicateur s’exprime généralement en nombre de cas pour 100 000 habitants. Le taux de dépistage donne quant à lui le nombre de personnes ayant réalisé un test de dépistage du coronavirus sur le nombre total d’habitants,  au cours de la période. Il est lui aussi exprimé le plus souvent sur 100 000 habitants. Enfin, le taux de positivité des tests livre le pourcentage de tests positifs au coronavirus, rapporté au nombre total de tests effectués sur la période.





Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.