Sports

OM, un bazar programmé ?


Le départ soudain de Mauro Camoranesi peut laisser penser qu’un certain chaos règne à l’Olympique de Marseille. Mais en fait, tout était plus ou moins prévu.

La nouvelle avait de quoi surprendre. Mauro Camoranesi, entraîneur adjoint d’Igor Tudor, a fait ses valises ce mardi, et quitte l’Olympique de Marseille. Le champion du monde 2006 venait pourtant tout juste d’intégrer le staff du technicien croate, lui-même recruté dans une certaine urgence après le départ soudain de Jorge Sampaoli.

Camoranesi venait pour dépanner

Camoranesi devait être le « bras droit » de Tudor, selon les mots du coach marseillais, et il y aurait de quoi s’inquiéter de voir les départs se succéder dans le staff technique. Mais en réalité, l’ancien international italien savait qu’il n’était là que pour du court terme.  « Igor m’avait appelé pour que je l’aide au départ, en attendant de compléter son staff », justifie Camoranesi auprès de RMC. L’ancien joueur de la Juventus serait déjà rentré en Italie et où il souhaiterait poursuivre sa carrière d’entraîneur principal.

Tudor a récupéré son adjoint historique

Pour « compléter son staff », pour reprendre les termes de Camoranesi, Tudor voulait en effet s’appuyer sur son adjoint habituel, Hari Vukas. Ce dernier a réussi à se libérer de son engagement avec le club de Dugopolje, en D2 croate. Il est aux côtés de Tudor à la Commanderie depuis ce lundi, indique La Provence.





Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.