Entertainment

“Parfaitement sordide” : Anne Sinclair lève le voile sur son divorce avec Dominique Strauss-Kahn


Interrogée au micro de la radio France Culture, l’ancienne épouse de Dominique Strauss-Kahn, Anne Sinclair, s’est confiée sans concessions au sujet de son divorce avec l’ancien patron du FMI.

Ancien visage emblématique de TF1, Anne Sinclair a débuté sa carrière de journaliste en 1973, lorsqu’elle fut recrutée au sein de la rédaction d’Europe 1. Pour l’anecdote, c’est en écoutant quotidiennement cette radio durant sa jeunesse qu’Anne Sinclair a su qu’elle voulait exercer le métier de journaliste plus tard. Après avoir été recrutée par FR3 (ancêtre de France 3) en 1976, la journaliste a finalement intégré la rédaction de TF1 en 1982. Deux ans plus tard, Anne Sinclair fut choisie par la direction pour prendre les commandes du magazine politique hebdomadaire 7 sur 7, qui avait été lancé à l’antenne 3 ans plus tôt.

Cette émission permettra à Anne Sinclair de s’imposer comme l’une des figures incontournables de la première chaîne, et du paysage audiovisuel français en général. Elle continuera à présenter ce programme hebdomadaire jusqu’en 1997, gagnant au passage plusieurs récompenses. Cette année-là, Anne Sinclair a décidé de ne plus être l’incarnation de 7 sur 7, étant donné que son mari, Dominique Strauss-Kahn, venait d’être nommé au ministère de l’Économie, des Finances et de l’Industrie dans le nouveau gouvernement formé par Lionel Jospin. Ce choix fort de la journaliste sera ensuite appelée “jurisprudence Anne Sinclair“. En fait, l’animatrice avait rencontré Dominique Strauss-Kahn lors de l’émission Questions à domicile, diffusée le 27 octobre 1988.

Anne Sinclair a pris la décision de quitter Dominique Strauss-Kahn après l’affaire du Carlton de Lille

La journaliste a entamé peu après une relation avec l’homme politique membre du Parti Socialiste. Elle épousera finalement Dominique Strauss-Kahn le 26 novembre 1991 à la mairie du 16ème arrondissement de Paris, au cours d’une cérémonie civile. À l’époque, le futur patron du FMI (Fond Monétaire International, ndlr) exerçait les fonctions de ministre délégué à l’Industrie et au Commerce extérieur du gouvernement d’Édith Cresson. Le couple a vécu heureux durant de nombreuses années jusqu’à l’éclatement de l’affaire DSK en 2011. Cette année-là, celui qui était présenté comme le futur président de la République française fut arrêté à New-York. Il fut accusé d’agression sexuelle par Nafissatou Diallo, une femme de chambre exerçant au sein de l’hôtel Sofitel. À l’époque Anne Sinclair avait pris la défense de son mari, en indiquant dans un communiqué qu’elle “ne (croyait) pas une seule seconde aux accusations portées à l’encontre de [son] époux, Dominique Strauss-Kahn“.

Invitée de l’émission A voix nue sur France Culture, Anne Sinclair a révélé pour quelles raisons elle avait finalement décidé de demander le divorce. En fait, tout a basculé au moment où Dominique Strauss-Kahn fut cité dans l’affaire de l’Hôtel Carlton de Lille. “Je découvre une histoire parfaitement sordide qui est à la Une des journaux, et il s’étonne puisqu’il venait de m’en faire la confidence au moment où ça sortait“, a expliqué la journaliste, avant de préciser que c’est “l’accumulation, ça entame bien entendu une vie, ça entame des rapports, ça entame tout”. “Alors que j’avais tenu bon à ses côtés tant que c’était violent, tant que c’était aller au tribunal de New York et répondre à des accusations qui sont d’ailleurs tombées, là je prenais ma part de soutien, et il y a eu un moment où j’ai dit stop“, a-t-elle également ajouté.

Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.