Entertainment

Pervers ! Un anesthésiste commet une agression pendant une césarienne


Un anesthésiste a été arrêté pour suspicion de viol. Sur une caméra cachée installée par ses collègues, il a été vu en train d’agresser sexuellement une femme en pleine césarienne.

Cette femme enceinte ne savait pas que son accouchement se terminerait en drame… Il y a quelques mois, une habitante de Rio de Janeiro, au Brésil, a été accueillie à la maternité da Mulher à São João de Meriti pour donner naissance à son bébé. Sur place, elle a été prise en charge par un anesthésiste. Comme le veut la procédure, Giovanni Quintella Bezerra s’est isolé avec elle dans une salle afin de lui donner des médicaments avant sa césarienne. Ce qu’il ne savait pas, c’est que les collègues regardaient tout ce qu’il faisait grâce à une caméra. Devenus suspicieux en voyant la dose importante d’anesthésie qu’il injectait à ses patientes, d’autres docteurs ont décidé de surveiller le médecin de 32 ans, comme le rapporte le média Globo.

Giovanni Quintella Bezerra aurait effectué deux autres interventions chirurgicales avant cet accouchement, mais son équipe médicale a eu du mal à installer une caméra cachée pour savoir ce qu’il faisait. Elle a ensuite réussi à changer de bloc opératoire à la dernière minute pour sa troisième opération de la journée et a installé une caméra secrète. Lorsqu’ils ont récupéré l’appareil, ils ont découvert l’impensable puisque sur les images choquantes, l’anesthésiste mettait son pénis dans la bouche de la femme inconsciente. Comme le décrit le média brésilien, elle était allongée sur le lit d’opération alors que l’équipe chirurgicale de l’hôpital commençait la césarienne. De l’autre côté du drap opératoire – à moins d’un mètre de ses collègues – Giovanni Quintella Bezerra l’a sexuellement agressée pendant près de 10 minutes.

Il a été arrêté

La Fondation pour la santé de l’État de Rio de Janeiro et le secrétaire d’État à la Santé ont déclaré : “Nous vous informons qu’une enquête interne sera ouverte pour prendre des mesures administratives. L’équipe de l’hôpital da Mulher apporte un soutien total à la victime et à sa famille. Ce comportement constitue un crime, qui doit être puni conformément à la législation en vigueur.” L’anesthésiste a été arrêté pour suspicion de viol par les policiers rapidement après l’ouverture d’une enquête. Désormais, ils tentent de retrouver d’autres victimes potentielles du médecin. “Il faut souligner la performance de l’équipe soignante et des professionnels de la santé exemplaires qui ont remarqué le mouvement du corps du médecin, a expliqué la policière Barbara Lomb. Ils ont sauvé des femmes.”

Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.

close