Sports

Quand Belmadi perd ses nerfs face à la presse (vidéo)


En cette trêve internationale, l’Algérie s’apprête à affronter la Guinée et le Nigeria. L’occasion pour Djamel Belmadi de retrouver les médias locaux, non sans heurts…

Sondé sur le montant de son salaire par un journaliste d’El Botola, le sélectionneur national a perdu son sang froid en conférence de presse, reprochant à son interlocuteur la partialité de la rédaction qu’il représente.

« Vous impartial ? Arrêtez, vous allez vous enfoncer. Ne soyez pas ridicule monsieur. C’est quoi votre salaire à vous ? Vous voulez parler de salaires, c’est quoi ces histoires-là ? C’est vous que cela a perturbé, puisque vous en avez fait des émissions », dixit l’ancien feu-follet de l’OM.

Alors qu’il émarge à près de 60 000 euros mensuels, d’aucuns lui reprochent en Algérie les récents échecs des Fennecs, à savoir le fiasco de la CAN 2022 et la non-qualification de son équipe pour le Mondial au Qatar.

« Ne soyez pas malpoli en me posant des questions avec un chewing-gum et avec un petit sourire, sinon je vais être malpoli moi aussi », a conclu Djamel Belmadi, particulièrement remonté après l’irrévérencieux reporter.





Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.