Politics

Rentrée politique : Laurent Wauquiez, objectif présidentielle 2027




La prochaine présidentielle clairement en ligne de mire. Le président LR de la région Auvergne-Rhône-Alpes, Laurent Wauquiez, a appelé dimanche à préparer « le grand rendez-vous de 2027 » en énumérant un discours de la méthode, dimanche, lors de sa traditionnelle rentrée au pied du mont Mézenc (Haute-Loire). « Ma conviction est que nous avons une mission : préparer dès aujourd’hui l’après-Macron », a martelé l’élu qui a décidé de ne pas se lancer dans la course à la présidence des Républicains, sans pour autant renoncer à la présidentielle.

« Nous devons prendre de la hauteur. C’est une tâche immense à laquelle je veux me consacrer entièrement : se remettre en question, plonger dans le pays profond, renouer le fil de la confiance qui a été perdue, mobiliser les forces du sursaut pour réussir le grand rendez-vous de 2027 », a-t-il ajouté.

« Et il faut se préparer dès maintenant », a souligné Laurent Wauquiez en promettant de ne pas avoir « l’intention de (s’)enfermer dans une tour d’ivoire », mais en appelant à « sillonner le pays, écouter pour trouver les idées neuves dont nous aurons besoin ».

À LIRE AUSSILR : Annie Genevard, ne l’appelez plus « l’intérimaire » !

Immigration, assistanat et autorité : les thèses classiques de Laurent Wauquiez

Dans une référence assumée au titre d’un ouvrage de Michel Houellebecq, l’ex-patron de LR a déploré la « soumission  » du politique et dénoncé « une minorité de technocrates, de juges, de minorités agissantes qui ont mis la main sur le pays », ainsi que les « allocations à tout-va ». Laurent Wauquiez a donc continué à balayer des thématiques qui lui sont chères : « remettre le travail au cœur de la société française », « plus de frontières pour mieux protéger » ou « retrouver le sens du respect […], ce qui implique de restaurer l’autorité ».

Sur ces sujets, le président d’Auvergne-Rhône-Alpes a remercié Éric Ciotti, présent à ses côtés : « Oui, tu as raison, c’est avec autorité qu’il faudra arrêter l’immigration de masse », a notamment glissé Laurent Wauquiez au député des Alpes-Maritimes, par ailleurs candidat à la présidence de LR, en suscitant une salve d’applaudissements.

À LIRE AUSSILe show Houellebecq devant l’Action française

Autre prétendant à la tête du parti présent à la marche auvergnate, Serge Grouard, ainsi qu’Othman Nasrou, même si ce dernier ne s’est pas encore officiellement lancé dans la course. Devant eux, le patron d’Auvergne-Rhône-Alpes a plaidé pour que la droite « se saisisse de nouveaux thèmes », tels les services publics ou l’environnement, en promettant « une écologie positive, qui aide les Français plutôt que les punir ».

« Voilà ce que nous allons faire, reconstruire », a-t-il encore harangué en jurant d’y « consacrer toute (son) énergie et toute (sa) détermination, plus fortes que jamais ». « Rien n’est jamais écrit pour les âmes déterminées et les esprits courageux », a-t-il encore fait valoir lors de son discours, un rituel estival qu’il avait instauré en 2012.




Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.