Sports

Samuel Eto’o, la terrible trahison


Le président de la fédération camerounaise de football a réagi avec enthousiasme à la qualification du Real Madrid en Ligue des champions. Ce qui a beaucoup déçu les amoureux du FC Barcelone.

Elu président de la fédération camerounaise de football en décembre dernier, Samuel Eto’o est un dirigeant occupé. L’ancien attaquant doit notamment gérer la polémique du barrage de Coupe du monde entre les Lions Indomptables et l’Algérie. Eto’o avait notamment répondu aux déclarations de Djamel Belmadi par un communiqué publié par la Fecafoot.

Sur un autre terrain, Eto’o a déclenché une nouvelle polémique en célébrant cette semaine la qualification du Real Madrid en Ligue des champions. « Bravo au Real Madrid, le club où tout a commencé pour moi, pour son impressionnante victoire d’hier soir« , a tweeté le Camerounais, avec une photo de lui sous la tunique des Merengues.

Cette photo en a fait bondir plus d’un du côté de Barcelone. Car Eto’o n’a joué que trois petits matches avec le Real. Il est vrai que c’est à Madrid qu’il a rejoint l’Europe, en 1996. Mais il a très peu joué à la Maison Blanche, avant d’exploser sous les couleurs de Majorque (2000-2004). Il a ensuite fait les beaux jours du Barça, en marquant son époque entre 2004 et 2009, probablement la meilleure période de sa carrière.

« Au revoir, Samuel »

Ainsi, ce cliché d’Eto’o avec le maillot du Real a été vécu comme une trahison à Barcelone. « Au revoir, Samuel, maintenant nous savons qui tu es », a ainsi réagi le quotidien Sport dans une chronique en forme de lettre de rupture avec l’attaquant camerounais.

Sport estime qu’Eto’o vient de gâcher le souvenir qu’il avait laissé à Barcelone, notamment lors des victoires en Ligue des champions. Le journaliste se remémore certaines images: Eto’o en train de célébrer au Stade de France après avoir marqué contre Arsenal lors de la finale 2006, puis Eto’o ouvrant le score à Rome contre Van der Sar et Man Utd trois ans plus tard. « Le héros immortel est devenu chair et sang et, pire encore, nous ne le sentons plus des nôtres », écrit Sport. En célébrant les succès du Real ainsi, Eto’o ne peut plus être considéré comme une légende du Barça. « Eto’o a choisi d’être un de plus parmi tant d’autres, un ancien footballeur qui, après avoir tout gagné habillé en Blaugrana, n’a rien compris à ce qu’il a vécu. »

 

 





Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.

close