Politics

une vidéo du journaliste Olivier Dubois, otage depuis près d’un an



Une vidéo circulant sur les réseaux sociaux depuis dimanche montre un homme qui semble être le journaliste français Olivier Dubois, otage d’un groupe djihadiste au Mali depuis près d’un an, et qui s’adresse à ses proches et au gouvernement français.

L’homme, qui apparaît en bonne santé, s’adresse à ses parents et à sa compagne, dont il dit recevoir les messages, à ses soutiens et au gouvernement français, auquel il demande de « continuer à faire son possible » pour sa libération.

La provenance de cette vidéo non-authentifiée d’un peu plus d’une minute, et la date à laquelle elle a été tournée sont inconnues.

Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les traceurs.

En cliquant sur « J’accepte », les traceurs seront déposés et vous pourrez visualiser les contenus .

En cliquant sur « J’accepte tous les traceurs », vous autorisez des dépôts de traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous gardez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment.

Gérer mes choix



Olivier Dubois, journaliste indépendant de 47 ans vivant et travaillant au Mali depuis 2015, avait lui-même annoncé son enlèvement dans une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux le 5 mai 2021.

Il y expliquait avoir été enlevé le 8 avril précédent à Gao (nord) par le Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans (GSIM, ou Jnim en arabe), principale alliance jihadiste au Sahel, liée à Al-Qaïda et dirigée par le chef touareg malien Iyad Ag Ghaly.

Olivier Dubois est le seul otage français dans le monde depuis la libération en octobre 2020 de Sophie Pétronin, qui avait également été enlevée au Mali.

Il a couvert la tourmente sécuritaire traversée par le pays sahélien pour différents médias, comme le magazine français Le Point Afrique et le quotidien français Libération.

Le président français Emmanuel Macron avait assuré en janvier que la France n’oubliait pas Olivier Dubois. « Un travail inlassable est mené par nos équipes diplomatiques, nos militaires et les services compétents » pour obtenir sa libération, avait-il dit.



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.