Entertainment

“Vivre ou survivre ?” : Aude (L’amour est dans le pré) au plus mal, son cri d’alarme…



La colère gronde. Sur Instagram, Aude, agricultrice révélée lors de la treizième saison de L’amour est dans le pré en 2018, fait part de son mal-être à ses plus de 25 000 fidèles abonnés. Cette éleveuse de vaches laitières venue de Bretagne est sur le point de craquer face à une situation intenable. En story et en post, elle s’explique et pousse un coup de gueule.

C’est l’interview de Laetitia, une fermière qui a pris la décision de vendre son exploitation afin de pouvoir “commencer à vivre“, qui met en rogne la jolie Aude. Celle qui quitte le milieu de l’agriculture pointe des charges de travail trop élevées et donc un manque de revenus. Un témoignage qui parle à l’ex-participante au programme de dating de M6. “Quand tu vois un article comme ça sur une éleveuse de chèvres dont le fromage est primé… qui arrête et change de métier, c’est que tu sais que les éleveurs sont les esclaves de notre monde”, regrette-t-elle.

Et Aude ne s’arrête pas là. La maman de la petite Louanne (7 ans) et Raphaël (2 ans), né de ses amours avec son prétendant Christopher dans l’émission, partage l’avis de Laetitia. “C’est ce que beaucoup, dont moi, ressentent ! Continuer ou arrêter, vivre ou survivre ? Tout ça parce que Leclerc (certes très bon en com’!) et compagnie refusent de baisser leurs marges… Ne vous leurrez pas, le prix au consommateur va exploser, et nous éleveurs, avec, regrette-t-elle. Seuls les grandes surfaces vont exploser leurs bénéfices. Que ça soit les produits laitiers, les légumes (en conserve ou surgelés), la viande… La pénurie est amorcée, même si elle n’est pas encore visible dans les étals, et elle touchera le monde entier.



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.