Entertainment

“Votre fils sous un drap…” Mort d’Antoine Alléno à 24 ans, sa mère revient sur le soir de la tragédie



Antoine Alléno avait 24 ans et un brillant avenir dans la gastronomie quand il est mort brutalement après un accident provoqué par un chauffard récidiviste le 8 mai 2022. Son père, le chef Yannick Alléno, et sa famille tentent de se reconstruire après ce drame qui a traumatisé leur vie. Cela se fait notamment par l’envie d’aider celles et ceux qui ont perdu un proche à cause d’un acte de violences ou qui en ont été victimes. Ce 20 septembre, la famille Alléno lance l’association qui porte le nom d’Antoine, tandis qu’elle dévoile également une plaque en mémoire de leur fils et frère, rue Beaupassage, à Paris. C’est là que le jeune homme dirigeait l’établissement Burger Père & Fils. À cette occasion, les parents d’Antoine, Yannick et son ex-femme Isabelle, ainsi que leur fils aîné Thomas se sont exprimés dans les médias. Leur émotion va de pair avec celle qu’ils suscitent en revenant sur cette tragédie qu’ils surmontent en oeuvrant pour le bien.

Nous, on essaye de reprendre notre souffle

Dans Le Parisien, l’ex-femme de Yannick Alléno, Isabelle, est revenue sur la découverte de la mort de son enfant. Des mots bouleversants qui permettent de réaliser, un tant soit peu, l’horreur que traverse un parent quand il apprend le pire. “Vous savez, quand vous êtes sur le lieu de l’accident, que votre fils est sous un drap. Après, on vous met dans un camion de pompier. On vous fait patienter. Vous vous retrouvez ensuite dans un hôpital où on vous tend juste un bout de papier avec un numéro de téléphone. Nous, on essaye de reprendre notre souffle. Personne n’est venu nous aider. On est rentrés chez nous, seuls“, raconte la mère d’Antoine, Isabelle.

Dans Le Journal du dimanche, Yannick Alléno avait lui aussi décrit la scène sans beaucoup d’humanité qu’il a vécue en arrivant à l’hôpital. “On nous a tendu un bout de papier, le contact d’une personne au cas où on aurait besoin de soutien psychologique. Et puis c’est tout. Même pas un verre d’eau“, confiait-il, amer. Seuls face à l’impensable, les parents d’Antoine ont alors décidé de fonder l’association Antoine Alléno pour que “des gens frappés par un tel drame bénéficient au moins d’un accompagnement digne de ce nom“, lit-on dans Le Parisien. De plus, des initiatives sont en réflexion pour que de tels drames ne se reproduisent plus ou que des leçons soient tirées pour “faire bouger les lignes“. L’as des fourneaux veut mettre sa notoriété pour transformer sa douleur en actions positives.

C’est donc chose faite, quatre mois après le drame. Ils ont officialisé l’événement ce mardi et le post Instagram du chef Alléno explique en détails cette bouleversante démarche, celle d'”offrir aux victimes de moins de 25 ans, et à leurs familles, tout le soutien moral, psychologique et financier dont elles ont besoin et leur faire savoir qu’elles ne sont plus seules“.



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.